Tsonga n’a pas fait le poids

C'est fini pour le Français, en simple. (Reuters)

C'est fini pour le Français, en simple. (Reuters)

Pour son quatrième match en trois jours, Jo-Wilfried Tsonga n’avait plus la force de lutter avec Novak Djokovic, en quarts de finale du tournoi olympique. Le Français s’est incliné en deux sets (6-1, 7-5), jeudi, cédant pour la cinquième fois de suite face au Serbe. Si c’est terminé en simple pour Tsonga, le Manceau disputera bien une demi-finale, en double, en compagnie de Michaël Llodra.

Si à un moment de sa carrière Jo-Wilfried Tsonga a été considéré comme la bête noire de Novak Djokovic, ce n’est plus le cas désormais. Pour la cinquième fois de suite, le Français a subi la loi du "Djoker" (6-1, 7-5), en quarts de finale du tournoi olympique. Un résultat logique, car le Manceau n’avait pas les ressources pour aller titiller son prestigieux adversaire sur le Centre Court de Wimbledon. La mission qui lui était proposée était difficile: remporter un quatrième match en moins de 48 heures après son marathon face à Milos Raonic il y a deux jours. Elle est devenue pratiquement impossible après un premier set à sens unique.

Comme à Roland-Garros il y a quelques mois, Tsonga s’est infligé une rencontre à handicap, la faute à une entame complètement ratée (6-1). Mais à Paris, cela ne l’avait pas empêché de réussi l’un des come-backs dont il a le secret, au point de se procurer quatre balles de match dans la quatrième manche, avant de flancher face à l’impressionnante solidité de celui qui était alors toujours le n°1 mondial. Cette fois, Tsonga n’est pas allé aussi loin. Il est bien rentré dans le combat dans la deuxième manche, il a même breaké d’entrée le Serbe pour mener 3-0. Mais ce dernier était trop inspiré et Tsonga pas assez tranchant au service pour que cet avantage tienne jusqu’au bout du set.

S’il a parfois poussé Djokovic dans les cordes sur certains échanges, le n°1 français a raté quelques points faciles, à l’image de ce coup droit envoyé directement dans le filet qui aurait pu lui offrir une balle de break à 4-4. Au lieu de quoi, c’est le Serbe, bien plus en jambes, qui a porté le coup fatal à cinq jeux partout. Visiblement fatigué, Tsonga quitte le tournoi en simple sans avoir à rougir, mais s'est qualifié en double, en début de soirée, avec Michaël Llodra aux dépens des Brésiliens Melo et Soares (6-4, 6-2). Djokovic, lui, file en demi-finale, comme à Pékin, et croisera le fer avec Andy Murray.

Le Sport sur votre mobile
à lire aussi