Monfils perd sa bataille

Insuffisamment remis d'une blessure au genou droit, Gaël Monfils a été contraint vendredi de déclarer forfait pour les Jeux Olympiques de Londres. Dans la capitale anglaise, le Parisien sera suppléé en simple par Julien Benneteau, qui n'avait été initialement sélectionné qu'en double.

Quand ça ne va pas, ça ne va vraiment pas. Gael Monfils a mal au genou droit, trop mal pour faire sa rentrée aux Jeux Olympiques. L’évènement a beau être d’une importance capitale, le Français a estimé qu’il ne servait à rien de se présenter au pied de l’Olympe sans être à 100%. Le 17e joueur mondial n’a plus joué depuis deux mois, et sa défaite au deuxième tour du tournoi de Nice face à Brian Baker. Et le 23 mai reste le dernier jour où il a pu se saisir d’une raquette, preuve du caractère sérieux de ses pépins.

"Reprendre aux Jeux, ce serait magique, déclarait-il dans L’Equipe de mardi. J'y pense tous les jours ! Mais imaginez si je me pète : pfff, ça pourrait m'achever. Et puis c'est l'équipe de France. Je ne peux pas arriver en touriste." La "Monf" fera donc peut-être du tourisme dans la capitale anglaise à partir de la semaine prochaine, avec ce tournoi olympique qui débute dès le premier samedi de la quinzaine. Le processus de récupération du double quart-finaliste se poursuit donc, avec l’US Open en ligne de mire le 27 août.

"Qu'est-ce que je l'aime, ce sport !"

Monfils a profité de sa blessure pour réaliser une vraie introspection: "Toute cette histoire m'a montré à quel point j'aimais jouer au tennis, à quel point j'aimais ce sport. Putain, qu'est-ce que je l'aime, ce sport !" Et pour s’en apercevoir, le n°3 français s’est échappé: "J'ai débarqué sur une île que je ne connaissais même pas. J'avais besoin de ça pour me poser les bonnes questions." Devenu plus mature, en tout cas à l’entendre, le demi-finaliste de Roland-Garros en 2008 a certainement pris une sage décision.

L’équipe de France est donc réduite à cinq éléments, et Julien Benneteau va suppléer Monfils en tant que n°5 de la hiérarchie nationale. Déjà sélectionné pour le double à la place du convalescent, le Bressan va jouer sur deux tableaux tout comme Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet. Le premier sera associé à Michael Llodra (présent simplement pour le double) et le deuxième à Benneteau. De six éléments, le contingent du tennis masculin français à Londres passe donc à cinq. Monfils peut déjà penser à Rio 2016, où il aura 29 ans.

Le Sport sur votre mobile
à lire aussi