Des complexes rangés aux vestiaires

Les Bleues voudront faire parler leur expérience contre les Suédoises. (Reuters)

Les Bleues voudront faire parler leur expérience contre les Suédoises. (Reuters)

Capable du meilleur comme du pire depuis le début de la compétition, l'équipe de France féminine dispute sa place en demi-finale contre la Suède, vendredi (13h) à Glasgow, à l'occasion d'un remake du match de la troisième place du dernier Mondial. Bruno Bini et ses drôles de dames devront montrer leur meilleur visage pour accéder au dernier carré.

"Il ne faudrait pas que les gens aient la mémoire courte. Il y a 5 ans, on faisait trois matches et on rentrait à la maison". Aujourd’hui, comme le rappelait mardi Bruno Bini, les Bleues ne repartent plus tête basse et peuvent s’offrir leur billet dans le carré VIP du football mondial. Le sélectionneur tricolore, lors de la conférence de presse tenue après le match contre la Colombie (1-0), savourait avant tout ce succès synonyme de qualification: "On est encore en quart de finale d’une grande compétition (1) et aujourd’hui, ça suffit à notre bonheur", insistait-il.

Oui mais en tant que demi-finalistes de la dernière Coupe du monde, les coéquipières de Sandrine Soubeyrand pensent forcément au podium olympique, et pourquoi pas à la plus haute marche. Le prochain obstacle à franchir, la Suède, un adversaire que l’équipe de France a déjà affronté à 18 reprises depuis 1980, ramène justement les Bleues au Mondial allemand. Plus précisément au 16 juillet 2011 lors du match pour la troisième place remporté justement par les Scandinaves (3-1). Dans le clan tricolore, on ne parle pas pour autant de revanche. La récupération, sera capitale aux yeux du sélectionneur tricolore, avant la rencontre prévue à l’Hampden Park, où les Françaises ont disputé leurs deux premiers matches.

Sonia Bompastor, elle, insiste sur le manque de constance manifestée par les Françaises. "On a parfaitement conscience que sur les trois matches que nous avons disputés (2), on n’a jamais fait 90 minutes pleines". Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

1: Quart de finaliste de l’Euro en 2009, demi-finaliste du Mondial 2011 et quart de finaliste des JO 2012.

2: Etats-Unis (2-4), Corée du Nord (5-0), Colombie (1-0).

Le Sport sur votre mobile
à lire aussi