Bolt, Blake et d'équerre ?

Blake devant Bolt, un présage ? (Reuters)

Blake devant Bolt, un présage ? (Reuters)

A n'en pas douter, le 100m hommes et le duel que vont se livrer Usain Bolt et Yohan Blake sur cette distance seront le moment fort des Jeux Olympiques de Londres, tous sports confondus. Mais si le monde de l'athlétisme ose parler de bras de fer entre les deux hommes les plus rapides de la planète, c'est parce que l'élève pourrait dépasser le maître. Explication.

Il y a Michael Phelps et Ryan Lochte en natation (avant le grain de sel Yannick Agnel), ou le duel annoncé Etats-Unis-Espagne en basket. Mais dans la hiérarchie des matches qui pourraient entrer dans la légende olympique en 2012, celui qui va opposer Usain Bolt à Yohan Blake part quand même avec une longueur d’avance. "Je voudrais dire que le monde et moi avons pris note, il n’y a aucun doute là-dessus, assure Bolt à propos de son camarade de jeu et d’entraînement. Il a vraiment montré qu’il fallait compter sur lui. Mais je ne sens pas de pression, pas plus qu’avec Tyson Gay ou Asafa Powell." Tout l’objet du débat est là: qui est le meilleur ? Et surtout, qui sera le meilleur le 5 août à 22h50, heure française ?

Pour schématiser, la gestion du départ sera déterminante sur le 100m. Si Bolt parvient à ne pas rester coincé trop longtemps dans les starting-blocks, il peut décemment espérer l’emporter. Sinon, Blake pourra résister. Le résumé est un peu rapide, mais il découle de plusieurs facteurs. Le plus important est sans doute mental, après le double coup de tonnerre des sélections jamaïquaines où Blake a gagné sur 100m et 200m (9"75 contre 9"86, et 19"80 contre 19"83). Maurice Greene résume: "Si Bolt court comme à Pékin, il gagnera les mains dans les poches. Mais il ne court plus comme ça. Il a plus de talent, mais Blake a une meilleure technique de course." Un élément de réponse est survenu ces derniers jours.

Dawes: "Bolt sera à son pic de forme aux Jeux"

En effet, Bolt aurait retrouvé la santé à 100%, après un accident de voiture, début juin, qui avait réveillé une vieille scoliose chronique. Sans parler des soucis de tendon qui l’ont handicapé sur toute la première partie de saison... "Il est tout à fait rétabli, après s'être entraîné très, très dur, a ainsi expliqué le docteur de la sélection jamaïquaine, Winston Dawes, à la BBC. On pense qu'il sera à son pic de forme aux Jeux." S’il apparaît bien difficile d’établir un quelconque pronostic sur 200m, dont le résultat dépendra aussi en bonne partie de ce qu’il se passera sur 100m, cinq champions ont fait leur choix concernant la distance reine. Et il se porte sur Blake.

"Je hais l’idée de ne pas voter Bolt, explique ainsi Edwin Moses, ancien recordman du monde du 400m haies, aux journalistes. Mais je vais dire Blake aussi. Je pense qu’il est l’homme à battre." Alors que Maurice Greene, Daley Thompson et Haile Gebrselassie votent aussi pour Blake, Dick Fosbury est le seul à se mouiller: "En performance, Blake a clairement l’avantage. Mais tout peut arriver, donc je vais mettre mon argent sur Bolt." Ce dernier rappelle quand même que les Jeux ne se disputeront pas à deux: "Ce n’est pas seulement Blake, mais un groupe de sprinteurs, indique-t-il ainsi au Guardian. Powell, Gay, Justin Gatlin et tous ces mecs..." Tous ceux-là devraient être au départ de la finale. Mais à part ceux des Américains (et encore...), tous les yeux seront braqués sur deux hommes.

Le Sport sur votre mobile
à lire aussi