Prêts pour le choc

 Kara-Tremblay

Les coéquipiers de Nikola Karabatic ont dominé Tremblay.

Au lendemain du succès de Paris sur le terrain de Pays d'Aix (27-31), Montpellier a répondu par une victoire tranquille face à Tremblay (40-30), samedi soir, à l’occasion de la 2e journée de D1. Les Héraultais ont encore fait parler leur puissance offensive, dans le sillage du duo Karabatic-Accambray. De bon augure avant le déplacement dans la capitale dimanche prochain.

Ils sont prêts pour le choc ! C’est en tant qu’équipes invaincues que Paris et Montpellier aborderont dimanche prochain leur duel de la 3e journée de D1, la première très grande affiche de la saison. Au lendemain du succès du PSG sur le terrain de Pays d’Aix (27-31) acquis grâce au bon travail des ailiers Luc Abalo (6 buts) et Samuel Honrubia (5 buts), le MAHB a répondu par une victoire indiscutable face à Tremblay (40-30), samedi soir, à Bougnol.

Il y a une semaine, c’est le promu Billère qui avait subi de plein fouet la puissance de feu des champions en titre en encaissant la bagatelle de 50 buts. Cette fois, Tremblay a mieux résisté. Même si à la pause, les Héraultais étaient encore partis sur les mêmes bases (24-14). Dans le sillage d’un Nikola Karabatic présent d’un bout à l’autre de la rencontre (9 buts), les joueurs de Patrice Canayer ont déroulé, et ce sont tour à tour Dragan Gajic (5 buts en première période), Issam Tej (6/6) ou William Accambray (8/9) qui ont martyrisé la défense tremblaisienne, preuve que le danger venait vraiment de partout.

En face, Matthieu Drouhin, auteur de 8 pions, était vraiment trop seul. "On a très bien préparé ce match, confiera à la Issam Tej après coup sur Sport+. Vu le résultat, on s’attendait à un match plus dur que ça. Tremblay a fait une bonne deuxième mi-temps, mais la première n’était pas à leur hauteur. On est satisfait de ce résultat. L’équipe a bien joué, bien tourné, c’est l’essentiel. C’est l’idéal pour préparer la nouvelle compétition qui arrive." Jeudi soir Montpellier sera en effet à Flensbourg, pour débuter son parcours Ligue des champions. Ensuite il sera temps de penser à ce match à Paris. "On est prêts", assure Issam Tej.