Les Bleues, reines des qualifs

Camille Ayglon et les Bleues sont qualifiées pour le prochain Euro. (Reuters)

Camille Ayglon et les Bleues sont qualifiées pour le prochain Euro. (Reuters)

Déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Londres, l'équipe de France a composté son ticket pour le prochain Euro, mercredi, au sortir d'un succès glané face à la Turquie (36-23), qui lui permet de s'assurer la première place du groupe 4. La compétition se déroulera aux Pays-Bas, du 3 au 16 décembre prochain.

Les Bleues cumulent. Seulement quatre jours après avoir décroché sa qualification pour les Jeux Olympiques de Londres, l’équipe de France a validé son billet pour le prochain Euro, qui se déroulera aux Pays-Bas, du 3 au 16 décembre prochains. Placés dans le groupe 4 des qualifications en compagnie de la Turquie, de la Lituanie et de la Macédoine, les Tricolores ont battu les Turques, mercredi, dans le cadre de la 5e journée (36-23). Un succès qui leur assure la première place de la poule.

Mais le voyage ne fut pas de tout repos pour la troupe d’Olivier Krumbholz. Les Françaises ont en effet été bloquées une bonne partie de la journée de mardi à l’aéroport, avant de ne rejoindre la Turquie que dans la matinée de mercredi. Le temps de rejoindre Antalya, et Siraba Dembélé et ses coéquipières étaient sur le terrain, face à une équipe qu’elles avaient battu lors du match aller (34-25). Des péripéties qui, ajoutées aux séquelles de la défaite face au Monténégro de dimanche, donnent un début de match accroché, avec des Bleues empruntées (10-10, 22e).

Des difficultés qui vont finalement peu à peu s'estomper, alors que les Turques commencent à tirer la langue (21-17, 42e). Plus solides collectivement, les Tricolores gèrent leur fin de rencontre, et le sélectionneur a tout le loisir de faire tourner son effectif. Au final, la victoire est aisée et la qualification amplement méritée. Reste ce dernier match face à la Lituanie, dimanche à Nantes, pour terminer le marathon. Olivier Krumbholz pourra de nouveau faire quelques tests, avant de laisser ses joueuses s’offrir quelques jours de vacances. Il sera alors bien temps de se lancer dans la préparation olympique…

Le Sport sur votre mobile
en images
Onesta a du bagage Champions d'Europe ! Une finale de plus ! Interdiction de passer. Nouvelle tenue
à lire aussi