PSG : Lassé par une année très frustrante, Accambray a pensé à raccrocher

PSG : Lassé par une année très frustrante, Accambray a pensé à raccrocher©Media365
A lire aussi

Gregoire Duez, publié le mercredi 14 juin 2017 à 13h07

William Accambray et le PSG, c'est déjà de l'histoire ancienne. L'arrière gauche a pris la décision de quitter le club de la capitale après une saison presque complète passée sur le banc.

Une réelle frustration pour celui qui fut sélectionné 101 fois en équipe de France et qui jouera le match contre la Lituanie ce mercredi pour tenter de se qualifier pour le Championnat d'Europe. « Dès le départ, je savais que cette saison allait être longue. Tout au long de l'année, j'ai fait mon boulot en étant performant sur le peu de temps de jeu qu'on me donnait. À chaque fois qu'on faisait appel à moi, j'étais très performant, à l'image de mon dernier match, où j'ai mis quatre buts en dix minutes Maintenant, il me reste deux matches avec l'équipe de France. Je vais me donner à fond. Au début, cette situation me tracassait. Puis, au bout d'un moment, cela me passait à côté. À partir du moment où Paris avait nommé un nouveau coach (Zvonimir Serdarusic, à l'été 2015), je ne me faisais aucune illusion. J'ai vite compris le fonctionnement. C'est vrai que, parfois, j'aurais pu perdre mon calme. J'ai même pensé arrêter le handball. J'aurais pu être le meilleur du monde, ma situation n'aurait pas évolué. »

Le Tricolore garde toutefois une certaine rancune envers l'entraîneur de son ancien club, qui l'aura fait douter en plus de l'avoir très peu laissé jouer. « C'est une expérience de vie. Maintenant, je me dis aussi qu'une personne a réussi à me voler un an et demi de ma carrière. » Le Cannois de 29 souhaite désormais écrire une nouvelle page dans sa carrière. Le Français a choisi de rejoindre le club de Veszprem, en Hongrie, à partir de la saison prochaine. « C'était bien pour moi de pouvoir rebondir dans un très grand club. Après Montpellier, le club français le plus titré, Paris, l'un des meilleurs clubs du monde, j'ai l'opportunité de poursuivre ma carrière à très haut niveau. Ce qui n'était pas évident car, forcément, beaucoup s'interrogeaient. Je n'aurais pas accepté tout et n'importe quoi. Veszprem, qui me suivait depuis très longtemps, m'a fait confiance. Je vais leur rendre la pareille et leur montrer que je suis bien présent. L'entraîneur (Ljubomir Vranjes, ex-Flensburg) aime mettre ses joueurs en mouvement et utiliser vraiment tout son effectif. En termes de temps de jeu, ce sera forcément mieux qu'à Paris. »

 
1 commentaire - PSG : Lassé par une année très frustrante, Accambray a pensé à raccrocher
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]