Ligue des Champions (H) - Paris : Accambray remonté malgré la victoire

Ligue des Champions (H) - Paris : Accambray remonté malgré la victoire©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 26 février 2017 à 10h50

L'après-match de la victoire du PSG face à Schaffhausen, samedi en Ligue des Champions (34-26), a été marqué par le coup de gueule de William Accambray, qui a profité d'avoir la parole au micro de beIN Sports pour remettre les pendules à l'heure.

William Accambray est en colère et ne l'a pas caché, samedi soir au micro de beIN Sports après la large victoire du PSG en Ligue des Champions face à Schaffhausen (34-26). « Aujourd'hui, je joue pour moi, tout simplement, parce que je n'attends plus rien ici, râle Accambray. Je sais que le coach n'attend rien de moi et ne me laisse que des miettes, donc j'ai décidé de prendre du plaisir pour moi, pour les gens qui me supportent dans les tribunes, pour ma famille et mes amis qui viennent me voir. Et la seule chose que je donne, c'est pour moi et ces gens-là. » L'arrière gauche international français du club parisien vit très mal d'être sorti du jour au lendemain des plans de Zvonimir Serdarusic. Et les quelques minutes de jeu auxquelles il a eu droit samedi soir face aux Suisses ne sont pas de nature à calmer le joueur, agacé au point d'avoir refusé de prolonger son contrat, lui qui défend les couleurs de Paris depuis 2014.
Accambray : « Pour moi, ce n'est pas ça le sport »
D'ailleurs, lorsque l'on demande à l'ancien joueur de Montpellier s'il éprouve de la rancœur au regard de la nouvelle situation qu'il traverse, sa réponse est des plus claires : « Oui, il y a de la rancœur parce que aujourd'hui, peu importe le niveau de jeu que je peux proposer, que ce soit en match ou aux entraînements, je sais que ça ne se joue pas là-dessus. D'autres choses rentrent en compte et pour moi, ce n'est pas ça le sport. » Désabusé, le triple champion du monde avec les Bleus n'entend pas pour autant prendre son rôle à la légère. Et même si son temps de jeu se fait de plus en plus rare, il assure qu'il ne le bafouera jamais. « J'essaye de prendre du plaisir sur le terrain, ça reste quand même le sport que j'aime, c'est ma passion. C'est aussi un devoir envers mon club car je suis quand même sous contrat et je me dois d'être bon à chacune de mes entrées. » En attendant, un départ se rapproche à grands pas et est devenu inévitable. Surtout après la sortie tapageuse de samedi.

 
1 commentaire - Ligue des Champions (H) - Paris : Accambray remonté malgré la victoire
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]