Il était moins une pour Chambéry !

Il était moins une pour Chambéry !©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le jeudi 23 mars 2017 à 22h32

Chambéry a longtemps été tenu en échec par une équipe d'Aix très bien en place, en clôture de la 19eme journée de Starligue. Mais les Savoyards se sont réveillés in extremis (27-25).

Saint-Raphaël s'étant incliné dans la salle de Dunkerque mercredi (27-23), Chambéry, cinquième, avait une belle occasion de revenir sur la quatrième place, qualificative pour la Coupe EHF. Il fallait pour cela battre Aix-en-Provence, juste derrière au classement (6eme). Entrés dans leur match avec de bonnes intentions, les Chambériens font logiquement la course en tête, sans pour autant parvenir à décrocher des Aixois qui ont du répondant. Les Provençaux finissent fort la première période et ce sont même eux qui mènent à la pause (12-13). Les joueurs de Jérôme Fernandez sentent alors qu'il y a quelque chose à faire ce soir, tant la formation savoyarde ne semble pas complètement sereine. Le PAUC redémarre tambours battants et creuse l'écart, jusqu'à mener de cinq buts à une quinzaine de minutes de la fin du match. Les coéquipiers de Melvyn Richardson (cinq buts) déjouent, tombent dans un faux rythme, sont trop imprécis dans leurs transmissions et loupent un nombre anormalement élevé de jets de sept mètres (quatre au total). Les spectateurs du Phare se font de plus en plus discrets. Mais ils vont se réveiller en voyant leurs protégés reprendre du poil de la bête. Chambéry revient assez rapidement au contact de son adversaire du soir qui, à son tour, se met à douter. Finalement, les locaux parviennent à faire la différence en toute fin de rencontre et s'imposent (27-25).

Camarero : « On peut s'en mordre les doigts »

De quoi laisser des regrets aux Aixois qui, pendant trois quart d'heure, ont cru tenir enfin leur première victoire contre Chambéry. « On a fait un gros match pendant 45 minutes, puis on s'est arrêtés de jouer, déplore Jordan Camarero au micro de BeIN Sports. C'est très frustrant, on a failli revenir à deux points de Chambéry. On peut s'en mordre les doigts. » Le club provençal doit maintenant se remobiliser pour tenter de conserver cette sixième place, tandis que les Savoyards, eux, peuvent préparer leur prochain déplacement, très important, du côté de Saint-Raphaël (mercredi 29 mars, 20h45).

STARLIGUE / 19EME JOURNEE
Mercredi 22 mars 2017
Cesson-Rennes - Saran : 26-25
Dunkerque - Saint-Raphaël : 27-23
Ivry - PSG : 21-31
Nîmes - Créteil : 30-26
Nantes - Sélestat : 40-29
Toulouse - Montpellier : 28-32

Jeudi 23 mars 2017
Chambéry - Aix : 27-25

 
0 commentaire - Il était moins une pour Chambéry !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]