Handball - Starligue (J5) : Paris déroule contre Saran

Handball - Starligue (J5) : Paris déroule contre Saran©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 22h39

Saran a tenu vingt minutes avant de prendre de plein fouet le fossé qui le sépare d'une grosse machine comme le PSG. Profitant notamment des nombreuses pertes de balles côté parisien, les joueurs du Loiret ont fait jeu égal avec le triple champion de France en titre, avant d'exploser en vol (36-28, score final) dès lors que Paris a resserré sa défense et appuyé simultanément sur l'accélérateur.

Comme, en plus, Rodrigo Corrales (7), parfait en relais d'un Thierry Omeyer peu inspiré en début de match, a enchaîné les arrêts au moment où son équipe a passé la vitesse supérieure face à des Saranais multipliant les cadeaux à leur tour (17 pertes de balle), il n'y a vite plus eu de match entre des Saranais résignés et incapables de trouver des brèches dans la défense de fer adverse et des Parisiens en démonstration, à l'image d'un Uwe Gensheimer d'abord maladroit mais impérial ensuite (7 buts). Déjà largement devant à la pause (17-11), le PSG a compté jusqu'à douze buts d'avance  dans cette partie totalement déséquilibrée qu'il a finalement enlevée avec huit longueurs d'avance (36-28) en dépit des exploits d'Alexis Poirier en fin de match ou des efforts d'Ibrahima Diaw en contre-attaque pour Saran. Mais la différence était faite depuis bien longtemps déjà pour le co-leader de Starligue (cinq victoires en cinq matchs, à égalité avec Montpellier), qui a déroulé toute la soirée et en a profité pour faire tourner et engranger de la confiance avant les prochaines échéances.

« Saran faisait partie des meilleures attaques du championnat, donc on voulait être compact en défense et bien réagir à leur jeu, notamment à Chema (Rodriguez), c'est ce que l'on a fait, appréciait Nikola Karabatic au coup de sifflet final sur beIN Sports, même si la star parisienne maudissait ses pertes de balles (3). On a plus peiné en attaque, où on a fait des bêtises, sinon, on aurait pu l'emporter plus largement, mais on est content de la victoire, car Saran va poser beaucoup de problèmes à beaucoup d'équipes (...) On n'a peut-être pas joué notre meilleur handball, mais on est resté concentrés et on s'est battu. » Karabatic, le premier, avoue que ce PSG est encore en rodage, mais il continue d'assurer l'essentiel en enchaînant les victoires pour continuer en patron de dominer le championnat. Même si Montpellier, vainqueur la veille à Cesson-Rennes, continue de faire de l'ombre à ces Parisiens pas encore au point mais qui font le plein malgré tout.

STARLIGUE / 5EME JOURNEE
Mercredi 11 octobre 2017
Cesson-Rennes - Montpellier : 23-28
Dunkerque - Nantes : 30-22
Ivry - Massy : 24-24
Saint-Raphaël - Nîmes : 31-35
Toulouse - Tremblay : 31-29
Aix - Chambéry : 29-28

Jeudi 12 octobre 2017
Saran - PSG : 28-36

 
0 commentaire - Handball - Starligue (J5) : Paris déroule contre Saran
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]