Handball - Ligue des Champions (H/J7) : Le PSG a pris la forteresse Veszprem !

Handball - Ligue des Champions (H/J7) : Le PSG a pris la forteresse Veszprem !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 20 novembre 2016 à 18h50

Huit jours après avoir infligé au grand Barça sa première défaite de la saison, le PSG a fait encore plus fort, dimanche en Hongrie, en devenant la première équipe à battre les Hongrois chez eux depuis trois ans et demi (29-28). Un exploit colossal des Parisiens, héroïques sur le parquet de la Veszprem Arena et qui conservent les commandes du groupe A.

Mais où s'arrêteront ces Parisiens ? Moins de dix jours après avoir réussi un exploit incroyable face au FC Barcelone, tombé pour la première fois de la saison à Coubertin, le PSG a réussi une autre performance de premier plan en devenant la première équipe à faire tomber Veszprem sur son parquet de la Veszprem Arena depuis trois ans et demi (29-28). Un exploit historique qui permet à Nikola Karabatic et ses coéquipiers de conserver les commandes du groupe A ( à égalité avec le Barça) à l'issue de cette septième journée de la Ligue des Champions masculine. D'entrée, les leaders de Starligue ont montré qu'ils n'étaient pas venus en Hongrie pour tendre l'autre joue, après leurs trois défaites concédées lors des trois dernières saisons chez le triple finaliste de l'épreuve. Le PSG prenait d'ailleurs les devants sur le deuxième but du match de Luc Abalo, auteur au même titre que Daniel Narcisse, Luka Karabatic et Uwe Gensheimer, pour ne citer qu'eux, d'une énorme première mi-temps. Les arrêts somptueux de Thierry Omeyer, presque aussi bouillant dans sa cage que l'ambiance unique qui régnait à la Veszprem Arena dimanche, n'étaient pas non plus pour rien dans l'avance d'un but des doubles champions de France à la pause (15-14).
Uwe Gensheimer en feu 
L'exploit était alors plus que jamais en marche pour cette équipe parisienne qui repartait de plus belle au retour des vestiaires dans le sillage d'un Omeyer toujours aussi héroïque et d'un Karabatic en état de grâce devant le but adverse. Sûr de son fait, le PSG ne tremblait même pas lorsque Veszprem repassait devant (21-20, 42eme). A tour de rôle, Gensheimer, Narcisse, Abalo, Nedim Remili, Mikkel Hansen et L.Karabatic (interception alors que les Parisiens se trouvaient en infériorité) empêchaient aux Hongrois de faire le break tandis que « Super Omeyer » sortait la double parade qu'il fallait à deux minutes de la fin. Résultat : alors qu'il ne restait plus que 45 secondes à jouer, le score était toujours de 28-28 entre les deux équipes. Deux temps-morts plus tard (un de chaque côté), on en était toujours au même point. Mais le ballon était dans les mains du PSG et c'est avec un sang froid impressionnant que Gensheimer, héros du match avec huit buts comme de tous les Allemands fans de hand, forçait le passage sur l'aile gauche pour aller marquer le but décisif dans un angle impossible. Les Parisiens l'ont fait ! Restée imprenable pendant trois ans et demi, la forteresse Veszprem est tombée. Chapeau !


Les résultats et le classement, cliquez ici
 
0 commentaire - Handball - Ligue des Champions (H/J7) : Le PSG a pris la forteresse Veszprem !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]