Gabon : Le pari fou de Richardson

Gabon : Le pari fou de Richardson©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 03 avril 2017 à 20h24

Un « Barjot » chez les Panthères. C'était dans l'air, c'est officiel depuis quelques heures. Ce lundi au Ministère des Sports de Libreville, Jackson Richardson (47 ans) est devenu le nouveau sélectionneur de l'équipe nationale du Gabon, avec qui il s'est engagé pour les deux prochaines saisons.

Le double champion du monde 1995 et 2001 avec l'équipe de France, dont il a longtemps été le joueur emblématique, a été présenté dans la foulée à Libreville, où le chef de l'Etat Ali Bongo en premier lieu, avait tenu à réserver un accueil à la hauteur de son talent à l'ex-homme fort des Bleus aujourd'hui entraîneur de Dijon. L'international français le plus capé de l'histoire (417 sélections) et qui touchera 15 000 euros par an hors primes conservera d'ailleurs ses fonctions sur le banc du club bourguignon en parallèle de son nouveau challenge.

Une aventure que Richardson a bien l'intention de mener de la plus belle des façons, et ce à un an de la Coupe d'Afrique des Nations 2018, qui se déroulera justement au Gabon. Le premier objectif du Réunionnais sera donc simple : porter haut les couleurs des Panthères lors de cette CAN. L'intéressé ne s'en est pas caché lundi lors de sa première intervention devant la presse du pays, venue en nombre. « L'objectif, c'est d'aller sur la plus haute marche du podium. Mais je suis un gagneur, j'ai envie d'aller encore au-delà de l'objectif, c'est-à-dire d'atteindre le Graal. » Même si tout semble possible sous la coupe du « Barjot », le Gabon champion du monde de handball, ce n'est peut-être pas pour autant pour tout de suite. Une participation à un Mondial, pourquoi pas en revanche.

 
3 commentaires - Gabon : Le pari fou de Richardson
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]