Dinart : "Dans des conditions optimales pour le Mondial"

Dinart : "Dans des conditions optimales pour le Mondial"©Media365
A lire aussi

Julie Yalap, publié le dimanche 08 janvier 2017 à 23h08

Didier Dinart et les joueurs de l'Equipe de France sont unanimes : Les Experts sont désormais prêts à en découdre lors du Championnat du monde qui débutera dans trois jours face au Brésil (11-29 janvier).

Didier Dinart (entraîneur) : Le match est plus convainquant qu'à Toulouse où nous avions livré une prestation étriquée même si nous avions été sérieux. Depuis, nous avons procédé aux ajustements nécessaires pour entamer, dès le début, cette équipe slovène. William (Accambray) a été précieux ce soir (dimanche) et nous avons vu aussi quelques associations intéressantes, avec Valentin Porte et Nedim Remili en défense. Je crois que nous sommes dans des conditions optimales avant d'affronter le Brésil mercredi, une formation qui évoluera dans un tout autre registre avec une défense très agressive.

Guillaume Gille (entraîneur) : Nous pouvons être satisfaits de cette dernière répétition générale avant de nous lancer totalement dans ce Mondial. William Accambray a été efficace et précieux en attaque, comme en défense, à l'image de toute l'équipe. On ne peut sortir personne de ce groupe là qui a répondu aux attentes et contribué à en faire un bon match de travail. Il y a même eu de très belles séquences.

William Accambray (arrière) : J'adore cette salle (l'Arena de Montpellier) et cette ville dans laquelle j'ai vécu 10 ans. Cela me fait plaisir de jouer le dernier match de préparation ici dans cette ambiance, devant ma famille, mes amis et un public connaisseur. Je veux montrer, aux observateurs et à mes coéquipiers, que je suis toujours là et que je fais partie des meilleurs arrières. J'ai fait ce que j'avais à faire aujourd'hui et je me suis régalé.

Cédric Sorhaindo (pivot) : 
Ce soir (dimanche), nous avons pu tester beaucoup d'associations différentes, qui n'étaient pas forcément naturelles, mais tout le monde a apporté sa pierre à l'édifice. Les coachs souhaitaient que l'équipe puisse s'appuyer sur des valeurs sûres afin de gagner en confiance.

Nedim Remili (arrière) : Nous avions à cœur de réaliser un meilleur match que vendredi où n'avions pas vraiment bien joué (courte victoire contre la Slovénie 28-27). Ce soir (dimanche), en revanche, tout le monde a joué et a quasiment marqué. Il fallait mettre de l'intensité et continuer à monter en puissance. Commettre des erreurs lors des matches amicaux évite de les répéter en matchs officiels. C'est la force de cette équipe. À Toulouse (vendredi), j'avais eu des solutions mais sans les concrétiser. Là, c'était mieux. Maintenant je suis très excité à l'idée de jouer un Championnat du Monde, à 21 ans, et en plus à la maison.

Michaël Guigou (ailier) : On aurait pu être devant plus largement à la fin de la 1e mi-temps qu'on n'a pas bien géré. Face à une bonne équipe de Slovénie qui s'est bien accrochée, c'était aujourd'hui un bien meilleur match de notre part.

 
0 commentaire - Dinart : "Dans des conditions optimales pour le Mondial"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]