Lowry, la positive attitude

Shane Lowry a prouvé qu'il pouvait gagner ailleurs que chez lui en Irlande.

Shane Lowry a prouvé qu'il pouvait gagner ailleurs que chez lui en Irlande.

Il était devenu en 2009 le troisième joueur seulement à remporter un tournoi du circuit européen en tant qu’amateur. Trois ans plus tard, Shane Lowry a confirmé cette promesse en mettant la main sur le Masters du Portugal, coiffant de peu l’Anglais Ross Fisher, deuxième devant le revenant Michael Campbell. Bel effort de Raphaël Jacquelin, revenu à la sixième place.

rois ans. Une éternité pour certains. Une misère à l’échelle des golfeurs qui perdent plus qu’ils ne gagnent, qu’on s’appelle Tiger Woods ou Rory McIlroy. Trois ans, c’est le temps qu’il a fallu à Shane Lowry pour prouver que sa victoire en 2009 à l’Open d’Irlande n’était pas le coup superbe mais isolé d’un amateur. Après avoir plusieurs fois flirté avec la victoire depuis son passage chez les professionnels dans la foulée de son exploit, notamment fin juillet en Autriche où il avait pris la deuxième place en compagnie de Thomas Levet derrière Bernd Wiesberger, l’Irlandais, aujourd’hui âgé de 25 ans, a goûté de nouveau au champagne, vainqueur dimanche du Masters du Portugal. "Tout le monde parlait de moi comme le gars qui a remporté l'Open d'Irlande en tant qu'amateur, mais maintenant que j'ai gagné un événement aussi prestigieux, je ne sais pas quoi dire", a-t-il réagi, ivre de bonheur. "Je suis sur une autre planète."

Et Lowry s’est mis sur orbite dès le trou n°12 en réussissant un eagle pour prendre les commandes du leaderboard aux dépens d’un certain… Wiesberger. Malgré un bogey pour conclure, personne ne viendra le déloger de son fauteuil de leader, Ross Fisher, seul en tête vendredi soir, ruinant ses chances de s’imposer avec deux bogeys sur ses trois derniers trous. L’Anglais se contente de la deuxième place devant le Néo-Zélandais Michael Campbell, que l’on avait rarement vu à pareille fête depuis son triomphe à l’US Open 2005. A noter enfin le bel effort final de Raphaël Jacquelin, le plus réussi de cette dernière journée, qui lui permet de prendre une encourageante sixième place, de quoi confirmer son statut de n°1 français et sa présence parmi les prestigieux invités pour la grande finale de la saison à Dubaï fin novembre.

Le Top 10 du Masters du Portugal:
1. LOWRY, Shane (IRL) -14 (67, 70, 67, 66)          
2. FISHER, Ross (ANG) -13 (65, 67, 69, 70)          
3. CAMPBELL, Michael (NZL) -12 (68, 69, 67, 68)              
4. WIESBERGER, Bernd AUT) -11 (70, 65, 65, 73)             
5. FINCH, Richard (ANG) -10 (70, 68, 66, 70)      
6. WILLETT, Danny (ANG) -8 (70, 69, 74, 63)      
6. JACQUELIN, Raphaël (FRA) -8 (72, 70, 71, 63)              
6. DONALDSON, Jamie (GAL) -8 (67, 71, 72, 66)
6. COETZEE, George (AFS) -8 (69, 73, 67, 67)     
6. STENSON, Henrik (SUE) -8 (70, 70, 68, 68)