McIlroy est chaud

Rory McIlroy était malade. Et pourtant... (Reuters)

Rory McIlroy était malade. Et pourtant... (Reuters)

Le tournoi de Dubai a désormais trois leaders, à l'issue du deuxième tour disputé vendredi: Rory McIlroy, Luke Donald et Marc Warren, qui comptent tous les trois un total de 133 coups, à -11 sous le par au général. Le Nord-Irlandais et l'Ecossais ont fini leur journée à -5, tandis que l'Anglais en est resté à -4. Raphael Jacquelin se tient très bien, huitième à trois coups de la tête après avoir rendu une carte à -5.

Rory McIlroy va bien, merci. Malgré un gros coup de chaud jeudi, le Nord-Irlandais a rejoint Luke Donald en tête du tournoi à Dubai. "J’avais vraiment mal à la tête jeudi, avec de la fièvre, a-t-il expliqué sur le site de l’European Tour. Je pense que c’était une espèce de coup de soleil. J’ai pris quelque chose et ça allait mieux, mais je n’étais pas encore au top." Auteur d’une carte de 67 vendredi, à -5 sous le par, McIlroy n’a pas paru plus échaudé que ça. Et la veille, son -6 n’avait pas laissé imaginer grand-chose non plus… Luke Donald a lui achevé son deuxième jour à -4, tandis que Marc Warren, à -5 comme McIlroy, est aussi dans le trio de tête. Il peut être fier de ses deux premiers tours. "C’est cool d’être l’Ecossais dans ce groupe, avec un Anglais et un Nord-Irlandais. C’est super d’être en compétition avec des gars pareils."

Le haut du tableau est encore très solide, même si Lee Westwood, Ian Poulter ou Graeme McDowell sont un peu loin, respectivement 31e, 40e et 50e. Le premier nommé a un peu coincé, en rendant une carte à 74 (+2) après un -5 initial… En revanche, Louis Oosthuizen et Branden Grace (-7 vendredi) sont à un coup des leaders, Nicolas Colsaerts à trois longueurs, Martin Kaymer et Justin Rose à quatre, et Padraig Harrington à cinq. La bonne surprise côté français est venue de Raphaël Jacquelin, qui accompagne (entre autres) Colsaerts dans le top 10. Le Lyonnais est huitième, après avoir rendu une carte aussi bonne que celle de McIlroy. "Je crois que j’ai encore mieux joué que jeudi. Je me régale sur le parcours, on va essayer de continuer. C’est toujours bien de se placer pas trop loin de la tête, c’était l’objectif pour que ça serve à quelque chose et que ce soit plus intéressant en vue du week-end."

A noter enfin le 64 de Sergio Garcia, qui a ainsi égalé le record du parcours. L’Espagnol a pourtant dû concéder un… triple bogey au 16, après un eagle au 14 et avant un autre au 18. "Ça m’était déjà arrivé de mixer un double bogey et un eagle, mais jamais comme sur le parcours retour de cette journée", regrettait-il devant les journalistes. Son opération laser aux yeux, il y a un mois, semble quand même avoir eu du bon. Après un médiocre 73 jeudi, le voilà 18e à quatre coups des premiers.

Voici le top 10 du tournoi de Dubai après le deuxième tour:
1. Luke DONALD (ANG) 133 (65+68)
    Rory MCILROY (NIR) 133 (66+67)
    Marc WARREN (ECO) 133 (66+67)
4. Louis OOSTHUZEN (AFS) 134 (67+67)
    Branden GRACE (AFS) 134 (69+65)
6. Richie RAMSAY (ECO) 135 (67+68)
    Charl SCHWARTZEL (AFS) 135 (68+67)
8. Fredrik ANDERSSON HED (SUE) 136 (67+69)
    Jamie DONALDSON (GAL) 136 (68+68)
    Henrik STENSON (SUE) 136 (68+68)
    Nicolas COLSAERTS (BEL) 136 (68+68)
    Justin ROSE (ANG) 136 (68+68)
    Marcus FRASER (AUS) 136 (69+67)
    Raphaël JACQUELIN (FRA) 136 (69+67)
    Peter HANSON (SUE) 136 (69+67)
    Thomas AIKEN (AFS) 136 (70+66)
    Danny WILLETT (ANG) 136 (71+65)

Le Sport sur votre mobile
en images
Watson savoure en famille "Lefty" un peu gauche L'étrange coiffure de Wozniacki Woods dans le dur C'était son jour