La gazette du golf

Tommy Gainey, ça décoiffe ! (Reuters)

Tommy Gainey, ça décoiffe ! (Reuters)

Tous les lundis, la rédaction fait le point sur l'actualité du golf, en Europe et aux Etats-Unis mais aussi sur le circuit féminin. Si le niveau de la semaine était relativement peu élevé, Tommy Gainey a quand même fait sensation en s'imposant grâce à une dernière carte de 60 ! Bo Van Pelt a fait le métier en Australie, décrochant sa première victoire sur le circuit européen, pendant que Romain Wattel tente de décrocher sa carte sur le PGA Tour.

La performance de la semaine: Tommy Gainey
C’est presque l’éternelle lapalissade du golf, que la "Gazette" ne cesse de vérifier semaine après semaine: la petite balle blanche peut autant placer Tiger Woods six pieds sous terre lors d’un week-end de Ryder Cup, que porter un joueur lambda au paradis sur un jour de folie. Ce fut le cas à Sea Island pour Tommy Gainey, sorti de nulle part et vainqueur grâce à une dernière carte irréelle de… 60, soit 10 coups sous le par en un seul tour ! Devenu joueur sur le PGA Tour il y a quatre ans, Tommy Gainey était surtout connu jusque-là pour ses deux gants noirs - d’où son surnom de "Two Gloves" - et son swing relativement démembré. Passé notamment par une série de 13 cuts manques d’affilée, le bonhomme a douté. "Oui, j’ai pensé à arrêter", avouait-il après son incroyable tour de force, sur le site du PGA Tour. A 37 ans, le voici désormais nanti de sa première victoire en carrière, obtenue devant David Toms et Jim Furyk. "Je me sens comme dans un rêve. J’attends juste que quelqu’un vienne me mettre une claque, me pincer ou faire quelque chose pour me réveiller."

Les Français
Le plateau n’était pas d’une qualité exceptionnelle cette semaine à Perth, mais c’était justement l’occasion de s’illustrer pour les rares joueurs hexagonaux engagés. Peine perdue, même si Edouard Dubois y a longtemps cru. Aux portes du top 10 au soir du troisième tour, le natif de Libourne a littéralement explosé en vol le dimanche, avec une terrible carte de 82 qui le fait échouer au 56e rang, à 22 coups de Van Pelt. Si Dubois était le seul Français engagé en Australie, les deux grands espoirs du golf national sont de l’autre côté de la planète. En effet, Romain Wattel a franchi l’écueil du premier tour des cartes américaines, et Victor Dubuisson entre en lice dès mardi. Le deuxième aura lieu du 13 au 17 novembre, avant la grande finale (cinq tours sans cut) du 28 novembre au 3 décembre. Seuls 25 tickets seront distribués pour le PGA Tour, et les deux compères font bien d’en profiter cette année. A partir de 2013, ce système de qualifications n’aura plus lieu d’être puisque seuls les gains amassés sur l’équivalent du Challenge Tour américain seront pris en compte.

Les dames
Suzann Pettersen a remporté dimanche le tournoi d’Incheon, qui se disputait en trois tours. La Norvégienne a achevé son week-end sud-coréen au bout du suspense, en s’imposant au troisième trou de playoff après avoir terminé en 205 coups, à -11 sous le par. Partie tambour battant avec un -9 lors du premier tour, son dernier jour à +2 a bien failli sonner le glas de ses ambitions. Mais l’ex-n°2 mondiale (la dernière fois en août 2011) est restée très forte mentalement sur le 18, qu’elle a donc dû jouer à trois reprises pour se défaire de l’Ecossaise Catriona Matthew. La joueuse de 43 ans a toujours fait le par, en cinq coups, mais la lauréate a réussi un birdie à son troisième passage. Yani Tseng, victorieuse l’an passé en -14, s’est reprise par rapport à ses récurrents déboires de la saison, en finissant troisième à un coup du duo de tête. Elle jouera cette semaine à domicile lors de l’Open de Taïwan, là aussi pour défendre son titre. Enfin, Cristie Kerr a pris la 13e place en Corée du Sud à cinq longueurs des premières, tandis que la Française Karine Icher est 30e à 11 coups.

L’homme: Bo Van Pelt
Parmi la nuée d’Australiens présents lors du tournoi de Perth (87 sur 142 joueurs engagés, soit 61%), les deux à s’être taillés le bout de gras lors du duel final étaient bien des Américains. Et Bo Van Pelt, passé en tête au soir du troisième tour, n’a pas lâché l’occasion de valider sa victoire le dimanche devant Jason Dufner. "Nous nous sommes livrés une belle bataille, jouant tous deux très bien, disait le lauréat après son succès, sur le site de l’European Tour. Ça s'est resserré sur la fin mais heureusement pour moi, j'ai réussi à rester devant." Dufner est bien revenu à une toute petite longueur au 14e trou, mais Van Pelt a réussi un birdie au 15 alors que Dufner concédait un bogey au 16. "Chaque fois que l'on prend la tête, on veut y rester. C'était donc très agréable de terminer la semaine ainsi." Sobre et efficace, dans ses actes comme dans ses paroles, Van Pelt a décroché la première victoire de sa carrière sur un circuit européen qu’il n’a guère l’habitude de fréquenter.

Le Sport sur votre mobile
Classements et tournois à venir

European Tour
Perth: Bo Van Pelt (-16), Jason Dufner (-14), Alejandro Canizares (-11)... Edouard Dubois (+6)
Prochain tournoi: Shanghai, du 25 au 28 octobre
  
PGA Tour
Sea Island: Tommy Gainey (-16), David Toms (-15), Jim Furyk (-14)
Prochain tournoi: Kuala Lumpur, du 25 au 28 octobre
  
Ladies European Tour
Pas de tournoi cette semaine
Prochain tournoi: Suzhou, du 26 au 28 octobre
  
PGA Ladies Tour
Incheon: Suzann Pettersen (-11, 4 au troisième trou de playoff), Catriona Matthew (-11, 5 au troisième trou de playoff), Yani Tseng (-10)... Karine Icher (par)
Prochain tournoi: Open de Taïwan, du 25 au 28 octobre