La gazette du golf

Le "Tigre" méditerait-il sur sa défaite ? (Reuters)

Le "Tigre" méditerait-il sur sa défaite ? (Reuters)

Tous les lundis, la rédaction fait le point sur l'actualité du golf, en Europe et aux Etats-Unis mais aussi sur le circuit féminin. Au-delà des tournois classiques, qu'ils ont d'ailleurs disputés, Rory McIlroy et Tiger Woods se sont affrontés en exhibition, à Pékin. Et le Nord-Irlandais l'a emporté... Sur le PGA Tour, Nick Watney a glané une victoire inespérée à Kuala Lumpur.

Le duel de la semaine : Tiger Woods-Rory McIlroy
Tiger Woods-Rory McIlroy, épisode 2. Un peu plus de deux semaines après s’être affrontés lors d’un tournoi exhibition à Istanbul, le Nord-Irlandais a pris sa revanche. Ecrasé en Turquie (64 contre 70), le n°1 mondial a profité de cet événement monté de toutes pièces à Shanghai pour s’imposer avec un coup d’avance: 67 (-5) contre 68. "C’est sûr que ce n’est pas un lundi habituel pour moi, admettait le "Tigre". Mais de voir autant de monde venir nous regarder jouer au golf était… spécial. Ce genre d’événement n’arrive pas si souvent. Nous sommes classés respectivement à la première et deuxième place mondiale, et ce type de match sert à promouvoir notre sport." Le marketing permet bien des miracles, puisque les deux hommes étaient encore en compétition officielle la veille. A Shanghai, où il a pris la deuxième place derrière Peter Hanson (et devant Luke Donald et Ian Poulter) sur un tournoi du circuit européen, McIlroy n’était pas si loin. En revanche, le voyage a été un peu plus long pour Tiger Woods, qui a terminé quatrième de sa compétition PGA à Kuala Lumpur.

L’homme : Nick Watney
Il faut croire que la journée de dimanche était clémente pour les golfeurs en Malaisie: 62 pour Carl Pettersson et Scott Piercy, 63 pour Tiger Woods, 64 pour Kevin Stadler… Mais avec son 61 (-10 sous le par), Nick Watney a mouché tout le monde pour s’imposer sur le fil. "Après le premier tour, pour être honnête, je pensais que j’étais hors course, s’enthousiasmait-il après sa victoire, devant les journalistes. Le leader était à huit coups, et il y avait tellement de monde devant…" Jeudi, Watney avait même dû déplorer l’abandon de son caddie sur le 18, en raison d’un coup de chaud. Mme Watney avait alors dû officier… Robert Garrigus et Bo Van Pelt, vainqueur la semaine passée à Perth, étaient alors loin d’imaginer un tel come-back. Les deux hommes, chacun à -5 dimanche, ont été grillés d’un coup au général. "Je ne pensais pas vraiment gagner au départ, mais il y a comme un élan qui s'est construit et ça n’a pas cessé de s’enchaîner." Comme quoi, une spirale n’est pas seulement négative.

Les Français
Seul engagé tricolore sur les greens de Shanghai, Thomas Levet restera peut-être sur une bonne impression en dépit d’un classement médiocre. Sa 73e place finale à 22 coups de Hanson ne restera pas dans les annales, mais l’évolution de sa semaine laisse entrevoir une possible éclaircie. Après trois premiers jours catastrophiques en 75, 77 puis 79, le vainqueur de l’Open de France 2011 a achevé son parcours chinois en 68 (-4), porté par une belle série de six birdies en sept trous (du n°9 au n°15, seul le n°14 lui aura échappé). Tout le reste de la troupe était au repos, ou presque. Victor Dubuisson tentait en effet sa chance pour les cartes américaines, mais le Cannois n’a pas réussi à suivre le sillon tracé par son jeune acolyte Romain Wattel. Blessé aux côtes, le neveu de l’ancien basketteur Hervé a dû jeter l’éponge. Wattel, lui, s’était qualifié quelques jours plus tôt pour le deuxième tour, en attendant une éventuelle participation aux finales. Le chemin est encore long pour décrocher l’un des 25 précieux sésames conduisant au PGA Tour.

Les dames
Suzann Pettersen est en forme. La Norvégienne a remporté dimanche l'Open de Taïwan avec un total de 269 coups, soit -19 sous le par. Cette victoire est la deuxième d'affilée pour la golfeuse, qui s'était imposée la semaine dernière à Incheon après trois trous de playoff face à l'Ecossaise Catriona Matthew (205, soit -11, puis 4 sur le troisième trou de barrage). Cette dernière a d'ailleurs pris la quatrième place à Taïwan, à cinq longueurs de l'ancienne deuxième joueuse mondiale. Entre les deux, se placent Inbee Park (-16) et Yani Tseng (-15), qui s'est bien comportée à domicile et remonte doucement la pente après une saison difficile. Karine Icher a fini 36e à 22 coups de la tête. Sur le circuit européen, l'Espagnole Carlota Ciganda s'est imposée à Suzhou, en 199 coups (-17) répartis sur trois tours. La Française Julie Greciet a pris une belle troisième place à 11 longueurs, preuve de la performance exceptionnelle de Ciganda. Caroline Afonso termine pour sa part en 15e position à 15 coups.

Classements et tournois à venir

European Tour
Shanghai: Peter Hanson (-21), Rory McIlroy (-20), Luke Donald (-17)... Thomas Levet (+11)
Prochain tournoi: WGC-Chine, du 1er au 4 novembre
  
PGA Tour
Kuala Lumpur: Nick Watney (-22), Robert Garrigus, Bo Van Pelt (-21)
Prochain tournoi: WGC-Chine, du 1er au 4 novembre
  
Ladies European Tour
Suzhou: Carlotta Ciganda (-17), Caroline Masson (-10), Julie Greciet, Florentyna Parker (-6)
Prochain tournoi: Sanya, du 2 au 4 novembre
  
PGA Ladies Tour
Open de Taïwan: Suzann Pettersen (-19), Inbee Park (-16), Yani Tseng (-15)
Prochain tournoi: Shima-shi, du 2 au 4 novembre

en images
Watson savoure en famille "Lefty" un peu gauche L'étrange coiffure de Wozniacki Woods dans le dur C'était son jour