McIlroy a tout d'un grand

A seulement 23 ans, Rory McIlroy peut s’enorgueillir de compter déjà deux titres Majeurs à son palmarès. Car, après avoir empoché l’US Open en 2011, le petit prodige Nord-Irlandais a remporté dimanche l’USPGA. Et ce dernier l’a fait avec la manière, terminant avec huit coups d’avance sur son premier poursuivant. Une performance qui lui permet de reprendre la place de numéro un mondial au détriment de Luke Donald.

D’abord reconnu comme un talent précoce du golf avec une première victoire sur le circuit professionnel à seulement 20 ans en 2009, Rory McIlroy confirme année après année qu’il a les épaules pour s’imposer durablement au sommet de la hiérarchie mondiale. Vainqueur en 2011 de son premier Majeur, l’US Open, le Nord-Irlandais poursuit sur sa lancée en 2012. Devenu numéro un mondial en mars suite à sa victoire à Palm Beach, avant d’être détrôné par Luke Donald, le natif d’Holywood, dans la province d’Ulster, a retrouvé le sommet du classement dimanche soir suite à son triomphe à l’USPGA, son deuxième succès en Majeur. Une victoire obtenue de main de maître grâce à une ultime journée marathon maîtrisée de bout en bout.

Perturbée par les orages, le troisième tour disputé sur le parcours de Kiawah Island en Caroline du Sud, a permis à McIlroy de faire la différence. Auteur d’une bonne carte de 67 qui lui a permis de compter trois coups d'avance sur le Suédois Carl Pettersson (-4), le Nord-Irlandais a fait encore plus fort lors de son ultime passage. Evitant le moindre bogey lors des 18 derniers trous, ce qui lui a permis de réaliser une carte de 66, ce dernier s’est en effet assuré un large succès avec un total de -13 et huit coups d’avance sur l’Anglais David Lynn et neuf sur quatre hommes Justin Rose, Keegan Bradley, le vainqueur sortant, Ian Poulter et Pettersson.

De son côté, Tiger Woods a fini le dernier Majeur de la saison en onzième position à onze coups de celui qui s’annonce comme son probable héritier, même si ce dernier se refuse pour l’instant à toute comparaison avec le maître. Interrogé sur la question en conférence de presse, McIlroy a ainsi répondu: "Je ne sais pas. Je veux dire, j'ai gagné mon deuxième Majeur au même âge que lui, mais il a réalisé une série incroyable en 2000, 2001 et 2002 et en a remporté un si grand nombre. J'aimerais m'asseoir ici et vous dire que je vais faire la même chose, mais je ne sais pas. C’était formidable de gagner un Majeur l’an dernier et de confirmer cette année, mais, pour l’instant, je ne peux pas demander plus", peut-on lire sur le site de l’épreuve. A lui donc de confirmer tout son potentiel lors des années à venir. Mais il semble d’ores et déjà très bien lancé.

Le Sport sur votre mobile
en images
Watson savoure en famille "Lefty" un peu gauche L'étrange coiffure de Wozniacki Woods dans le dur C'était son jour
à lire aussi