La gazette du golf

Nicolas Colsaerts a brillé sur le circuit européen.

Chaque début de semaine, après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA en passant par les résultats des dames. En attendant la Ryder Cup, Nicolas Colsaerts et Martin Kaymer ont fourbi leurs armes à l'Open d'Italie, devancés toutefois par un remarquable Gregory Bourdy, troisième. Côté féminin, Jiyai Shin a remporté un British Open particulièrement venteux.

L’homme de la semaine: Nicolas Colsaerts
C’était la dernière du circuit européen avant la Ryder Cup. Il était donc de bon ton de se montrer lors de l’Open d’Italie pour les membres de l’équipe du Vieux continent, et Nicolas Colsaerts comme Martin Kaymer l’ont plutôt bien fait en se classant tous les deux à la cinquième place. Invité de dernière minute comme Ian Poulter, le Belge est en forme. Une semaine après avoir terminé huitième à Hilversum, le cogneur de Bruxelles a confirmé que sa sélection par José Maria Olazabal était loin d’être usurpée. A l’inverse, ce ne fut pas la même réussite pour Francesco Molinari, 46e à Turin avec notamment une carte de 76 sur le troisième tour. L’Italien est lui qualifié d’office pour la grand-messe, qui se tiendra à Medinah (Illinois). Seuls cinq des 12 joueurs de l’équipe européenne auront le droit de prendre part à la finale du PGA Tour cette semaine: le trio infernal Rory McIlroy-Lee Westwood-Luke Donald, ainsi que Sergio Garcia et Justin Rose. Pour les autres, la "Ryder" sera bien le prochain rendez-vous.

Les Français
Il était temps. A l’approche de la fin de saison, les joueurs tricolores parviennent enfin à briller avec régularité. Après la troisième place de Raphael Jacquelin à l’Open de France, le mérite en revient surtout à Gregory Bourdy, très joli troisième de l’Open d’Italie après une huitième place la semaine précédente aux Pays-Bas et un 63 au premier tour de l’European Masters, encore une semaine plus tôt. "Je n’ai rien à me reprocher, beaucoup de putts sont passés tout près, se réjouissait le Bordelais sur le site de l'European Tour. J’ai fini à -7, mais ça aurait pu être plus encore. C’était une superbe fin de tournoi, arriver en pleine confiance pour le Links dans deux semaines, ce n’est que du bonus." Son 64 (-8) du deuxième jour restera comme sa référence du week-end. Victor Dubuisson finit bon 13e, trois semaines après un autre top 15 à Gleneagles. Sinon, Grégory Havret est 35e, Jacquelin 46e et Edouard Dubois 55e. Pas de cut en revanche pour Julien Quesne, Romain Wattel, Benjamin Hebert, Thomas Levet et Jean-Baptiste Gonnet (78 le vendredi).

La performance: Gonzalo Fernandez-Castano

Loin de tout objectif de "Ryder", Gonzalo Fernandez-Castano a remporté l’Open d’Italie. D’une solidité à toute épreuve, l’Espagnol a réussi à coiffer tous ses adversaires au poteau en rendant une dernière carte de 64 à huit coups sous le par. "Ne pas faire partie de l'équipe européenne est une grosse déception, regrettait-il malgré tout après sa victoire. J'ai eu une victoire, deux deuxièmes places et une troisième, mais ce n'était pas assez bon. C'est dur à avaler. Mais il faut bien jouer lors des grands événements, et c'est ce que je n'ai pas fait cette année, malheureusement." A en croire le vainqueur de la semaine, une des clés du succès serait… ses enfants, par voie indirecte: "J'ai changé un peu mon emploi du temps aussi. Normalement je me déplace le mardi, mais je suis arrivé mercredi, principalement parce que je voulais être présent pour la rentrée des classes." Quand certains prennent leurs cartables, d’autres ont leurs caddies… Gageons toutefois que la semaine prochaine, Fernandez-Castano aurait préféré laisser sa progéniture à la nounou.

Les dames
Les cheveux très, très au vent, Jiyai Shin a écrasé le British Open, quatrième et dernier Majeur féminin de l’année (il y en aura cinq dès 2013 avec Evian) disputé dans des conditions peu communes. Les rafales trop puissantes ont en effet contraint l’organisation à suspendre le jeu vendredi, et les joueuses ont dû disputer les deux derniers tours sur la seule journée du dimanche. "C’est si difficile, ça montre bien ce qu’elle a réussi à faire", s’émerveillait Paula Creamer, interrogée par la BBC. L’Américaine a réussi à prendre la troisième place in extremis, profitant des déboires de Karrie Webb, qui a signé un terrible 82 sur son ultime passage. Avec un total de -9, Jiyai Shin a fait valdinguer la concurrence, puisque sa dauphine Inbee Park finit tout juste dans le par. Les Asiatiques réussissent ainsi le Grand Chelem, après les victoires de Sun Young Yoo à Rancho Mirage, Shanshan Feng au LPGA Championship et Na Yeon Choi à l’US Open. Ce n’était définitivement pas l’année de la n°1 mondiale Yani Tseng, qui a encore échoué à la 25e place. Karine Icher termine pour sa part 33e.

Le Sport sur votre mobile
Classements et tournois à venir

Classements et tournois à venir