Ligue 1 - Quel bilan du Mercato pour les clubs ?

Ligue 1 - Quel bilan du Mercato pour les clubs ?©Media365
A lire aussi

Lucile Alard, publié le mercredi 01 février 2017 à 12h25

Marseille a lancé son « OM Champion Project », tambour battant. Avec les arrivées de Patrice Evra, Dimitri Payet, Morgan Sanson et Grégory Sertic, les dirigeants du club ont frappé très fort et ont comblé une grande partie des manques de leur équipe.

Félicitations
Marseille a lancé son « OM Champion Project », tambour battant. Avec les arrivées de Patrice Evra, Dimitri Payet, Morgan Sanson et Grégory Sertic, les dirigeants du club ont frappé très fort et ont comblé une grande partie de leurs besoins. Manque notamment une vraie pointe pour reposer Bafétimbi Gomis mais difficile de faire plus à cette période. Lille a frappé encore plus fort que Marseille avec sept recrues. Il y a eu un côté frénétique, nouveau propriétaire oblige, lors du mois de janvier lillois mais le club a, a priori, trouvé ce qui lui manquait : un défenseur central (Junior Alonso), un homme devant (Anwar El Ghazi) et du monde au milieu (Farès Bahlouli, Xeka). Reste à savoir comment toutes ces nouvelles têtes vont se fondre dans l'effectif. Certaines sont déjà aptes et sur une belle saison (Alonso, El Ghazi). Mais une chose est sûre, le LOSC a pris des paris sur l'avenir, sa recrue la plus âgé à 23 ans.

A Toulouse, le Mercato a aussi été bien mené. Ils étaient plusieurs à convoiter Andy Delort, en train de patiner au Mexique, cet hiver. Mais le TFC de Pascal Dupraz a raflé la mise et renforce un poste où il lui manquait clairement du monde. Comme en plus Corentin Jean a été prêté par Monaco, Toulouse a parfaitement comblé ses objectifs du mois de janvier. A Angers, pas d'arrivée fracassante mais le club, 16eme de L1, a réussi le petit exploit de conserver Nicolas Pepe. Une bonne nouvelle pour la suite de la saison. Le prêt de Kevin Bérigaud peut aussi ressembler à un joli coup.
Encouragements
Compliqué de lire le Mercato du PSG cet hiver. On ne va pas faire la fine bouche, Paris s'est renforcé, surtout avec l'arrivée du Julian Draxler. Mais l'impression générale est un peu plus mitigée. Le club semble plus avoir empilé des joueurs à des postes pour lesquels il était déjà bien pourvu que s'être vraiment penché sur ses manques du moment. Paris a préparé l'avenir, c'est bien. Mais Cavani n'a toujours pas de doublure. Memphis Depay, c'est le très gros coup réalisé par Lyon cet hiver. Comme en plus Clément Grenier a trouvé un point de chute avec la Roma, le bilan global est plutôt bon. Sauf que comme pour Paris, reste l'impression que la recrue ne vient pas vraiment pallier le manque principal de l'effectif. L'OL a besoin d'un remplaçant à Lacazette, il a recruté un énième joueur de couloir.

Bastia visait Mounir Obbadi mais ce dernier a préféré filer à Nice. Mais les Corses ont tout de même obtenue leur renfort au milieu en se faisant prêter Prince Oniangué. Avec la blessure longue durée de Sébastien Squillaci, l'arrivée de Lindsay Rose est aussi bienvenue et complète un Mercato plutôt logique et équilibré, même s'il manque clairement quelqu'un pour remplacer Thievy Bifouma (Osmanlispor). Sans doute pas la plus glamour des recrues de la L1 cet hiver, mais Cheick Diabaté a tout pour être la bonne pioche de Metz. Son style est peu académique et alors ? Il marque sa dizaine de buts (et même un peu plus). Avec un doublé lors de son premier match, il a déjà donné raison aux dirigeants messins. Pas sûr que ça suffise pour se sauver d'une relégation mais Metz aura essayé.

Le Mercato de Bordeaux a surtout été marqué par un départ, celui de Grégory Sertic. Les Bordelais n'ont pas réussi à convaincre le joueur formé au club de prolonger, le vendre n'était pas une absurdité mais sa destination, l'OM, a fait frémir les supporters. L'arrivée de Younousse Sankharé apporte un nouveau profil dans l'entrejeu alors que celle de Vukasin Jovanovic vient totalement combler le départ de Sertic qui jouait aussi en défense centrale. Avec Daniel Mancini, le FCGB continue de parier sur des pépites sud-américaines.
Peut mieux faire
Un défenseur central et une pointe. Montpellier a (presque) trouvé ce qu'il lui fallait cet hiver. Lukas Pokorny viendra renforcer la défense alors que le prêt de Jonathan Ikoné, à défaut de l'arrivée d'un vrai numéro 9, peut être bénéfique. Le vrai souci pour le MHSC, c'est d'avoir perdu Morgan Sanson, un de ses maillons essentiels. Cela fait pencher la balance du côté négatif. Dernier de Ligue 1, Lorient a sans doute manqué le coche. Difficile de convaincre les joueurs de venir quand le club est dans cette situation. Les Bretons ont fait le service minimum : compenser le départ de Lindsay Rose par l'arrivée de Mathieu Peybernes. A vois s'ils sont gagnants dans l'affaire.

A Nantes, le nouvel entraîneur a mis sa patte sur le Mercato d'hiver. Trois joueurs sont arrivés cet hiver mais aucun ne semble en mesure d'être compétitif immédiatement (manque de temps de jeu dans le club précédent ou pas de contrat en début de saison). En défense centrale, les Nantais n'ont pas réussi à recruter. Il faudra être patient. Un joueur prometteur, Chang-Hoon Kwon, et un arrière gauche qui était devenu une nécessité : Dijon n'a pas été ridicule cet hiver. Mais l'adaptation du Sud-Coréen risque de prendre du temps et dans l'immédiat, le DFCO devra surtout faire avec ce qu'il a. Quant à la stratégie de Rennes, elle laisse songeur. Les Bretons ont dégraissé, à raison. Mais les départs de Paul-Georges Ntep et Kamil Grosicki ne sont pas vraiment de bonnes nouvelles. A voir ce que peuvent donner Aldo Kalulu et Ndombe Mubele.
Redoublement
Saint-Etienne cherchait absolument un renfort devant (Andy Delort et Romain Alessandrini étaient évoqués) et avait ouvert la porte à certains joueurs (Jérémy Clément, Nolan Roux). Résultat, aucun des joueurs évoqués n'est venu, ceux plus forcément désirés sont restés et Sainté s'est offert un bel imbroglio avec Anthony Mounier. Ce n'est pas l'arrivée de dernière minute de Jorginho, que Galtier « n'a jamais vu jouer », qui changera la donne de ce Mercato raté. Sans bouger, Nancy a, lui, perdu gros. Un seul mouvement mais de taille : le départ de son défenseur central, Clément Lenglet, en direction de Séville. Pablo Correa comptait sur un renfort devant mais Bournemouth n'a pas lâché Lys Mousset.
Absentéisme
Le leader de la Ligue 1, Monaco n'avait pas besoin de recruter mais était plutôt à l'affut d'une belle opportunité. Logique, donc, qu'il n'ait pas beaucoup bougé. L'arrivée de Jorge au poste de latéral gauche correspond surtout à un désir de préparer l'avenir. Le constat était peu ou prou le même pour Nice qui a juste accueilli Mounir Obbadi (libre) et Bassem Srarfi (Club Africain). Satisfaits du début de saison de leur club, les dirigeants de Guingamp sont restés très calmes. Mathieu Bodmer, libre lui aussi, était une belle possibilité à saisir. A Caen, on avait sans doute plus besoin de recruter mais tout a été calme en Normandie.

 

 
1 commentaire - Ligue 1 - Quel bilan du Mercato pour les clubs ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]