Ligue 1 : Les meilleures recrues de l'hiver

Ligue 1 : Les meilleures recrues de l'hiver©Media365
A lire aussi

Antoine Delplanque, publié le mercredi 01 février 2017 à 12h00

Le Mercato terminé, découvrez les onze meilleures recrues de la Ligue 1.

Raïs M'Bolhi (Gardien, Rennes)

Bien qu'il ne soit que deuxième dans la hiérarchie des gardiens du club breton, c'est la première fois que Raïs M'Bolhi évolue dans un club de Ligue 1. Même si l'Algérien a été formé à l'OM, il s'est surtout fait connaitre à l'étranger (Ecosse, Grèce, Japon, Bulgarie, Russie et Etats-Unis). En recrutant le portier des Fennecs, Rennes met la main sur un joueur d'expérience, habitué à la pression.

Patrice Evra (Latéral gauche, Marseille)

De retour après dix ans d'absence. En quête de joueurs talentueux et expérimentés pour réussir projet « OM Champions » imaginé par Frank McCourt, le club phocéen a pris la décision de recruter Patrice Evra, ancien de Monaco. Eprouvant des difficultés sur le côté gauche de la défense, l'international français (81 sélections), va apporter son vécu à une équipe qui en a rudement besoin.

Grégory Sertic (milieu central, Marseille)

Ce qui a convaincu Marseille de faire venir Grégory Sertic pour presque rien du tout, c'est sa polyvalence. En effet, l'ex bordelais est capable de jouer dans l'axe, que ce soit en défense comme milieu, ainsi qu'au poste de relayeur. A l'OM, le franco-croate espère enfin être convoqué par le sélectionneur de la Croatie et de contribuer à l'éventuel succès du nouveau projet du club phocéen.

Junior Alonso (Défenseur central, Lille)

Le défenseur central fait partie de la longue liste des nouvelles recrues du LOSC arrivées le dernier jour du Mercato. A 23 ans, cet international paraguayen (9 sélections) s'apprête à découvrir l'Europe chez les Dogues, après quatre saisons pleines au Cerro Porteno.

Issa Cissokho (latéral droit, Angers)

Après deux expériences ratées en Italie, au Genoa et à Bari, Issa Cissokho va essayer de se relancer au SCO d'Angers. Transféré libre chez l'actuel seizième du championnat de France, le grand frère d'Aly Cissokho connait très bien la Ligue 1 pour y avoir joué plus d'une centaine de matchs avec le FC Nantes, de 2010 à 2015.

Morgan Sanson (milieu central, Marseille)

Morgan Sanson est la première recrue de l'OM de l'ère McCourt. Après quelques semaines de négociations, le Montpelliérain est transféré à Marseille contre 9 millions d'euros, plus 3 de bonus. Avec le club phocéen, le milieu espère jouer « dans le cœur du jeu », a-t-il déclaré en conférence de presse. Sanson amène avec lui ses bonnes facultés techniques et sa capacité à se projeter vers l'avant.

Mathieu Bodmer (Défenseur central, Guingamp)

Libre depuis sa résiliation avec Nice, Mathieu Bodmer a choisi de poursuivre sa carrière à Guingamp. A 34 ans, l'ancien de Lille, Lyon et du PSG, s'est engagé pour six mois avec le club breton, afin d'amener son expérience à une équipe qui produit un très beau jeu depuis le début de la saison.

Julian Draxler (Milieu offensif gauche, Paris Saint-Germain)

La recrue la plus coûteuse de ce Mercato hivernal, 40 millions d'euros. En signant au Paris Saint-Germain, Julian Draxler met fin à un long clash avec son club de Wolfsburg. Dans la capitale, la pépite allemande doit concurrencer Angel Di Maria, parfois absent, et faire profiter toute l'équipe de son intelligence de jeu.

Dimitri Payet (Milieu offensif, Marseille)

Pour faire son retour à l'OM, Dimitri Payet a dû monter bras de fer avec West Ham. Le dix-septième du dernier Ballon d'Or a été intransigeant avec les Hammers, il voulait faire son retour sur la Canebière. Le Français a d'ailleurs tellement insisté, qu'il a obtenu gain de cause et a signé un contrat de quatre ans et demi avec Marseille. Il est d'ailleurs la recrue la plus chère de l'ère McCourt.

Memphis Depay (Milieu offensif droit, Lyon)

Bruno Genesio a eu ce qu'il voulait. En conférence de presse, le coach de l'OL avait affirmé que le profil de Memphis Depay était celui qu'il cherchait absolument. Après moultes négociations, le Néerlandais quitte Manchester United pour Lyon contre 16 millions d'euros. S'il retrouve le niveau qu'il avait au PSV Eindhoven, le milieu offensif peut clairement devenir un soutien de poids pour Alexandre Lacazette.

Andy Delort (Attaquant, Toulouse)

Il y a moins d'un an, Andy Delort voulait absolument quitter Caen pour partir au Mexique. Six mois plus tard, il est de retour en Ligue 1. Annoncé un peu partout, c'est finalement à Toulouse que l'attaquant pose ses valises. Au Téfécé, sa place de titulaire est garantie. De par le montant de son transfert (6 millions d'euros), mais aussi à cause du manque d'animation offensive dont souffrait le club

 
0 commentaire - Ligue 1 : Les meilleures recrues de l'hiver
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]