Brésil : C'est terminé pour Dunga

Brésil : C'est terminé pour Dunga©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le mardi 14 juin 2016 à 20h20

Carlos Dunga, le sélectionneur du Brésil, prend la porte. Il doit être remplacé par Tite (Corinthians). Gilmar Rinaldi, coordinateur technique, a lui aussi été remercié.



Malgré un engagement qui courait jusqu'à la Coupe du Monde 2018, Carlos Dunga (52 ans), le sélectionneur du Brésil, prend la porte. Suite à l'élimination des coéquipiers de Marquinhos lors de la phase de poules de la Copa America, la Fédération brésilienne a décidé de lâcher celui qui avait déjà occupé la tête de la Seleção entre 2006 et 2010 (idem pour le directeur technique Gilmar Rinaldi).
Un ticket Tite - Leonardo pour la Seleção ?

Pour remplacer l'ancien coach de l'Internacional Porto Alegre, qui a succédé il y a deux ans à Luiz Felipe Scolari, la CBF a choisi de jeter son dévolu sur Tite (55 ans, Corinthians). L'ex-entraîneur de Palmeiras ou encore Al-Wahda aura notamment pour mission de rectifier le tir dans les éliminatoires pour le Mondial russe (avec l'aide Leonardo au poste de directeur technique ?). Après six matchs disputés, les Brésiliens occupent en effet la sixième place du classement, avec quatre longueurs de retard sur le leader uruguayen (les quatre premiers sont qualifiés pour la phase finale, le cinquième en barrage intercontinental). Un sacré chantier qui pourrait certainement permettre à Thiago Silva de retrouver la sélection...


 
3 commentaires - Brésil : C'est terminé pour Dunga
  • Si le Brésil ne se qualifiait pas pour la Coupe du Monde... ça ferait du bruit dans le landerneau! On compte sur ce nouveau staff pour rectifier le tir. Dunga sélectionneur, une imposture. Vouloir faire d'artistes des bûcherons, ne fonctionne pas mieux que ce qu'avait voulu faire Scolari en 2014, faire croire que ses bûcherons étaient des artistes!

  • pas une grosse perte c'est une quiche en sélectionneur

  • Et allez donc , encore une fois l'entraineur fait les frais de la mauvaise prestation de ses joueurs . Content quand même de voir que même au Brésil , pays du football , on ne peut pas accoucher de génies à chaque génération .Alors on rentre dans le rang , Brésil ou pas Brésil !

    Même si les résultats ont contribués à son limogeage , il faut quand même reconnaître la pauvreté du jeu qu'il a mis en place

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]