Ligue Europa (Demi-finales retour) : Quand l'OL s'est réveillé, le mal était déjà fait contre l'Ajax Amsterdam

Ligue Europa (Demi-finales retour) : Quand l'OL s'est réveillé, le mal était déjà fait contre l'Ajax Amsterdam©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le jeudi 11 mai 2017 à 23h15

Plombé par quarante premières minutes catastrophiques, l'OL y a néanmoins cru jusqu'au bout contre l'Ajax Amsterdam jeudi en demi-finale retour de la Ligue Europa (3-1). Mais il partait de trop loin pour accomplir le miracle et se qualifier pour la première européenne de son histoire.

 
Le debrief
Il est venu le temps des regrets pour l'Olympique lyonnais. Il en aura forcément, en repensant par exemple à ce tir de Maxwel Cornet filant juste à côté du poteau d'André Onana à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Un but l'aurait envoyé dans une prolongation bouillante au cœur d'un Parc OL qui montait en pression seconde après seconde et contre un adversaire réduit à dix. Mais le rêve des Gones de disputer une première finale européenne dans leur histoire leur est passé sous le nez, malgré leur victoire contre l'Ajax Amsterdam jeudi en demi-finale retour de la Ligue Europa (3-1). Ils ne pourront s'en vouloir qu'à eux-mêmes de ne pas avoir mis les ingrédients qu'il fallait pour accomplir la remontée après la défaite de l'aller (4-1) pendant les quarante premières minutes, avant de finalement remettre la main sur la recette de l'exploit et de l'appliquer. En ordre dispersé, le plus souvent, mais avec une envie qui a bien failli tout renverser sur son passage. C'était un pré-requis, personne ne l'a vu dans l'entame lyonnaise.

Après dix premières minutes intéressantes, les hommes de Bruno Genesio sont retombés dans leurs immuables travers : un pressing défaillant, une équipe coupée en deux, des défaillances individuelles dans toutes les lignes et une défense aux abois à chaque offensive adverse. Plusieurs avertissements sans frais n'ont pas suffi aux Gones pour resserrer les rangs et ils ont fini par être logiquement punis de leurs largesses par l'ouverture du score de l'Ajax. Comme sonné, l'OL a finalement réagi sur deux actions confuses en fin de première période, où la détermination d'Alexandre Lacazette a fait davantage pour inverser le cours des choses que toutes les gestes techniques mal habiles de Cornet ou de Nabil Fekir. Dans son élan, Lyon est ressorti des vestiaires avec un autre visage. Il a investi le camp des Amstellodamois, qui ont commencé à faire leur âge et dont la belle confiance s'est craquelée au fil des minutes.

Ce n'est pas pour autant que les Lyonnais se sont créés une foule d'occasions. Ils ont bien sollicité Onana à deux reprises et Fekir a manqué le cadre dans une position intéressante, mais l'Ajax maitrisait son sujet sans réellement trembler. Il a fallu un énième coup du sort et un but contre son camp bien malchanceux de Nick Viergever, expulsé quasiment dans la foulée, pour faire basculer les dix dernières minutes dans la folie. Mais là encore, les Gones ont poussé dans tous les sens sans véritable esprit collectif et n'ont pas réussi à trouver la clé, malgré cette ultime opportunité énorme pour Corner. Trop moyen sur l'ensemble de la double confrontation, l'OL bute sur la dernière marche qui menait à la finale à Stockholm le 24 mai. Le reflet d'une saison où il aura manqué de constance pour se permettre de voir les choses en grand. Sur la scène française comme européenne.
Le film du match
14eme minute
Coup-franc à 35 mètres du but lyonnais pour l'Ajax. Ziyech profite de l'inattention des Gones pour le jouer rapidement dans le dos de la défense. Parti à la limite du hors-jeu, Younes se présente seul face à A.Lopes, mais son ballon piqué juste au-dessus de la barre transversale.

24eme minute
Corner sur la gauche pour Lyon, que Valbuena enroule pour la tête de Gonalons. Ce dernier coupe la trajectoire au premier poteau et sa déviation atterrit dans les bras d'Onana. Sur la contre-attaque, Ziyech se retrouve seul face à A.Lopes et bute face à la bonne sortie du gardien lyonnais.

27eme minute (0-1)
A la tombée d'un long dégagement d'Onana, Nkoulou et Rafael se gênent. Dolberg récupère le deuxième ballon et joue un une-deux tranquille avec Younes sans la moindre opposition. L'attaquant danois pique ensuite judicieusement son ballon devant A.Lopes, sorti à sa rencontre, et le ballon roule jusque dans le but de l'OL, malgré la tentative de sauvetage de Rafael.

36eme minute
Jeu à trois parfait de l'Ajax sur le coté droit, avec la remise de la poitrine de Dolberg et la passe de Veltman pour B.Traoré. L'attaquant burkinabé percute ensuite la défense lyonnaise, mais perd ses appuis au moment de se présenter devant A.Lopes, qu'il ne peut ajuster et qu'il percute à pleine vitesse.

45eme minute (1-1)
Penalty pour Lyon. Sur un ballon qui traîne dans la surface de l'Ajax, Lacazette devance De Ligt, qui commet la faute sur un tacle mal maîtrisé. L'attaquant de l'OL se charge lui-même de la sentence et prend Onana à contre-pied en tirant sur la droite.

45eme minute+1 (2-1)
Sur une passe ratée de Valbuena vers Fekir, Viergever déchire complètement son dégagement. Le numéro de l'OL en profite, fixe le latéral gauche de l'Ajax et centre fort à ras de terre devant le but néerlandais. Onana ne fait qu'effleurer le ballon et Lacazette le pousse au fond au second poteau.

51eme minute
Coup-franc pour Lyon à 35 mètres. Valbuena dépose son centre dans le dos de la défense de l'Ajax vers M.Diakhaby, libre de tout marquage. Mais sa reprise du droit manque de conviction pour inquiéter Onana, serein sur sa prise de balle.

65eme minute
Sous la pression de Fekir, De Ligt dégage directement sur D.Sanchez et le ballon revient dans la course de l'attaquant lyonnais. Ce dernier prend sa chance du droit depuis le point de penalty sans parvenir à attraper le cadre.

76eme minute
Fekir glisse un petit ballon piqué au cœur de la surface pour Lacazette. L'attaquant de l'OL est pris à contre-pied, mais parvient à toucher de la tête pour remettre vers Rybus, se retrouve en face-à-face avec Onana. Sur lequel il bute de près sur sa tentative du droit.

79eme minute
Après un corner pour l'Ajax mal dégagé par la défense lyonnaise, Klaassen remet en retrait pour Van de Beek. Le milieu amstellodamois enroule son tir depuis l'entrée de la surface et ça échoue sur l'arête d'un A.Lopes archi-battu sur cette action.

81eme minute (3-1)
Suite à une récupération haute de Gonalons, Cornet déclenche un jeu à trois avec Lacazette et Rybus. Le centre parfait de l'international polonais trouve un Ghezzal libre de tout marquage au second poteau. Sa reprise de la tête n'est pas cadrée, mais elle est déviée par le genou de Viergever et Onana est battu entre ses jambes.

88eme minute
Numéro de Ghezzal sur le côté droit, qui se joue de deux défenseurs de l'Ajax avant de centrer vers le second poteau. M.Diakhaby manque sa reprise du droit, mais Cornet est present derrière lui pour enchaîner contrôle de la poitrine et volée du gauche. Ça lèche le poteau d'Onana, resté sans réaction.
Tops et flops

TOP 3

L'OL n'est définitivement pas le même avec ou sans LACAZETTE. Un penalty provoqué et transformé, un deuxième but dans la foulée, l'avant-dernière passe sur le 3-1 : l'attaquant lyonnais s'est occupé de tout lors de ce match retour, après avoir disputé vingt minutes sur une jambe à l'aller. Par sa fraîcheur et son envie, visible jusque dans son investissement défensif, il a aussi fait un bien fou.

Par sa sérénité au milieu et la qualité de ses transmissions, SCHÖNE a désamorcé toute tentative de pressing lyonnais, qui s'est étiolé au fil des minutes en première période. La sentinelle suédoise a régné sur l'entrejeu pendant le temps qu'il a passé sur le terrain, avant de céder sa place sur blessure. Mais il avait fait le boulot avant.

Sur les deux confrontations, DOLBERG aura causé bien des problèmes à la défense lyonnaise. Aussi mobile que solide pour servir de point d'ancrage à son équipe, l'attaquant danois a inscrit le but qu'il fallait pour envoyer l'Ajax Amsterdam en finale. Même quand il a dû se contenter des miettes dans les temps faibles de sa formation, il lui est resté utile par sa faculté à se battre sur tous les ballons.


FLOP 3

Les côtés de l'Ajax ont pris l'eau au fil des minutes et les latéraux amstellodamois y sont pour beaucoup. Coupable d'une mauvaise relance sur le deuxième but lyonnais, VIERGEVER a perdu ses nerfs en seconde période et son expulsion a semé la panique dans son équipe. VELTMAN est lui sorti avant qu'il ne soit trop tard, tant il a souffert dans son duel avec Valbuena et est passé proche du carton rouge.

Encore un match frustrant de CORNET. Sa pointe de vitesse et ses fulgurances balle au pied ne se mettent que trop rarement au service d'une intention positive dans le jeu. Il a bien trop tendance à foncer dans le tas et à tenter des gestes dans des situations impossibles. Il lui manque encore beaucoup pour faire la différence au haut niveau européen.

Maintenu dans le onze de départ au détriment de Tousart, GONALONS a vécu un calvaire en première période. Il n'a pas suivi Dolberg sur l'ouverture du score et n'a jamais joué son rôle de bouclier devant sa défense, surexposée aux offensives de l'Ajax. Mieux après la mi-temps, mais le mal était fait pour Lyon et son capitaine, finalement dans ses standards du moment.
Monsieur l'arbitre au rapport
Szymon Marciniak aurait certes dû expulser Joël Veltman, mais c'est la seule erreur que l'arbitre polonais a commise. Dans un match ultra tendu, il fallait un arbitre de sa pogne et de son calme pour maitriser les débats. Il l'a fait avec autorité, prenant la bonne décision sur la plupart des situations litigieuses qu'il a eues à juger. Un grand arbitre pour une vraie soirée européenne.
La feuille de match
Ligue Europa (Demi-finales retour) / LYON - AJAX AMSTERDAM : 3-1
Parc OL (55 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse en excellent état
Arbitre : M.Marciniak (Pologne, 7)

Buts : Lacazette (45eme sp et 45eme+1) et Viergever (81eme csc) pour Lyon - Dolberg (27eme) pour l'Ajax Amsterdam

Avertissements : Morel (18eme), Tolisso (19eme), M.Diakhaby (48eme), Nkoulou (61eme) et Fekir (61eme) pour Lyon - Veltman (49eme), Klaassen (50eme) et Viergever (68eme et 84eme) pour l'Ajax Amsterdam

Expulsion : Viergever (84eme) pour l'Ajax Amsterdam


Lyon
A.Lopes (5) - Rafael (3), Nkoulou (4), M.Diakhaby (4), Morel (4) puis Rybus (75eme) - Gonalons (cap) (3), Tolisso (4) - Cornet (2), Fekir (4), Valbuena (5) puis Ghezzal (77eme) - Lacazette (7)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Ferri, Jallet, Darder, Tousart
Entraîneur : B.Genesio


Ajax Amsterdam
Onana (5) - Veltman (4) puis Tete (65eme), D.Sanchez (6), De Ligt (5), Viergever (3) - Klaassen (cap) (6), Schöne (7) puis Van de Beek (58eme), Ziyech (5) - B.Traoré (5), Dolberg (7), Younes (6)

N'ont pas participé : Boer (g), Riedewald, Westermann, J.Kluivert, Neres
Entraîneur : P.Bosz

 
28 commentaires - Ligue Europa (Demi-finales retour) : Quand l'OL s'est réveillé, le mal était déjà fait contre l'Ajax Amsterdam
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]