Ligue Europa (8emes de finale retour) : Battu à Rome, Lyon passe dans la douleur

Ligue Europa (8emes de finale retour) : Battu à Rome, Lyon passe dans la douleur©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le jeudi 16 mars 2017 à 23h15

Malgré sa défaite de jeudi soir sur la pelouse de la Roma, Lyon est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue Europa. L'essentiel a été assuré pour les Gones.

Le debrief
Positionnés trop bas sur le terrain, les Lyonnais ont connu une entame de match particulièrement délicate sur la pelouse du Stadio Olimpico, mais ça n'a pas empêché Mouctar Diakhaby de débloquer la situation sur un nouveau coup de tête (16eme). Une ouverture du score qui aurait pu lancer les Gones vers une soirée tranquille après le succès du match aller (4-2), mais c'était sans compter sur l'égalisation immédiate de Kevin Strootman (17eme). Organisées en 3-4-3, les troupes de Luciano Spalletti ont ensuite poussé pour passer devant, mais Mohamed Salah, Edin Dzeko, Kevin Strootman et Radja Nainggolan ont tous buté sur un Lopes des grands soirs.

Auteur d'une prestation de premier plan ce jeudi soir, le gardien lyonnais a néanmoins fini par s'incliner sur une déviation de... Lucas Tousart (60eme). Et alors que Cornet a raté deux énormes occasions de mettre un terme au suspense (65eme et 85eme), les coéquipiers de Maxime Gonalons ont souffert jusqu'au bout, M.Kassai gâchant une belle situation pour les locaux en sifflant un hors-jeu inexistant (70eme). Mais malgré les entrées de Diego Perotti et de Francesco Totti (qui a peut-être disputé le dernier match de sa carrière sur la scène européenne), le club de la Louve - qui a effectué vingt-cinq tirs tout au long de la rencontre - ne parviendra pas à revenir. Le club du président Jean-Michel Aulas s'est incliné en Italie, mais la qualification est donc assurée. Les partenaires de Corentin Tolisso seront ainsi représentés vendredi lors du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue Europa (13h00).
Le film du match
6eme minute
Sur un corner frappé côté gauche par De Rossi, Dzeko remise de la tête pour Rüdiger. Ce dernier contrôle dos au but dans la surface de l'OL et enchaîne avec un missile du pied droit qui s'écrase sur la barre transversale de Lopes. Le ballon revient sur Salah qui reprend de la tête, mais le gardien lyonnais est à la parade.

12eme minute
Idéalement servi par Bruno Peres, Salah part entre Morel et Diakhaby. Légèrement décalé côté droit dans la surface de l'OL, l'Egyptien tente sa chance sans contrôle du pied droit, mais Lopes repousse une nouvelle fois le danger.

16eme minute (0-1)
Valbuena se charge d'un coup-franc côté droit. Son centre est repris de la tête par Diakhaby qui arrive lancé et qui prend le dessus sur Manolas. Son tir ne laisse aucune chance à Alisson qui est battu de près.

17eme minute (1-1)
De Rossi frappe un coup-franc au niveau de l'angle gauche de la surface de l'OL. Le ballon est repris au second poteau par Strootman. A la lutte avec Mammana, le Néerlandais reprend de manière acrobatique et trompe Lopes qui n'a pas spécialement réussi sa sortie.

33eme minute
A la lutte avec Tousart aux abords de la surface de l'OL, Nainggolan arme une frappe soudaine du pied droit qui termine de peu à côté de la lucarne droite de Lopes. Le gardien portugais était battu...

41eme minute
Dans la surface de l'OL, Salah réalise une talonnade magnifique pour décaler un Strootman absolument seul côté droit. Le Néerlandais arme une lourde frappe du pied droit qui est repoussée par Lopes. Le ballon revient sur le milieu de terrain romain qui retente sa chance de près, mais sans davantage de succès.

45eme minute+2
Lopes se couche bien sur sa gauche après un frappe un peu trop écrasée du Bosnien Dzeko. Servi par Salah à vingt mètres plein axe, l'ancien joueur de Manchester City a enchaîné contrôle et tentative du pied droit. Sans succès.

46eme minute
Sur un centre venu de la gauche, Nainggolan place une bonne reprise de la tête, mais A.Lopes se détend parfaitement sur sa droite. Le ballon revient sur le Diable Rouge qui tente sa chance dans un angle fermé. Hors cadre.

54eme minute
Sur le côté droit, Cornet centre en deux temps en direction de Valbuena. Le Tricolore envoie sa reprise du pied gauche au-dessus de la transversale.

60eme minute (2-1)
Pour son premier ballon du match, El Shaarawy est trouvé côté droit. L'ancien Monégasque glisse, se relève et centre fort devant le but. Alors que Lopes a touché le ballon, Jallet et Tousart se gênent, et c'est l'ex-joueur de Valenciennes qui marque dans son propre but.

63eme minute
Nainggolan sert El Shaarawy qui élimine facilement Morel et enchaîne avec une frappe à ras de terre du pied droit qui flirte avec le poteau droit de Lopes.

65eme minute
Valbuena décale parfaitement Morel sur le côté gauche de la surface de la Roma. L'ancien Marseillais centre en retrait pour Cornet qui manque complètement sa frappe sans contrôle du pied gauche. Dans les tribunes.

77eme minute
Servi par Lacazette, Tolisso avance plein axe et enroule une frappe du pied droit aux vingt mètres. Alisson se détend sur sa gauche et détourne en corner.

85eme minute
Contre-attaque de l'OL. Parfaitement lancé par Fekir, Cornet se présente seul face à Alisson mais perd son duel avec le Brésilien. Quel raté de l'ancien Messin !

93eme minute
Pas attaqué par les Gones, Rüdiger remonte une bonne partie du terrain, avant de servir Perotti sur la gauche. Son centre enroulé est repris de la tête par Dzeko, mais c'est juste au-dessus de la transversale de Lopes.

95eme minute
Nouvelle contre-attaque pour le club du président Jean-Michel Aulas. Fekir réalise un petit numéro sur le côté droit et s'infiltre dans la défense italienne. Sa frappe du pied droit est repoussée par Alisson, vigilant au premier poteau.
Tops et flops

TOP 3

Entré en seconde période, en lieu et place de Lacazette, FEKIR s'est rapidement montré dangereux, mais Cornet a manqué de précision dans le dernier geste. Le Tricolore a ensuite échoué lui-même devant Alisson, mais son impact a été évident.

Annoncé du coté de l'Inter Milan ou encore de l'Olympique de Marseille la saison prochaine, STROOTMAN a répondu présent pour cette deuxième confrontation face à l'OL. Auteur du but de l'égalisation, le Néerlandais a permis aux Giallorossi de rapidement revenir dans le match, et l'ancien joueur du PSV Eindhoven n'a pas été loin de doubler la marque en fin de première période.

Battu sur une reprise de près de Strootman et un CSC de Tousart, LOPES est tout de même à créditer d'une prestation de premier plan sur la pelouse du Stadio Olimpico. Le gardien de but de l'OL a fait le métier sur des tentatives de Salah, de Dzeko, de Strootman et de Nainggolan.


FLOP 3

Positionné aux côtés de Gonalons à la récupération, TOUSART a été à la peine face à la percussion des troupes de Luciano Spalletti. Positionné trop bas, l'ancien joueur de Valenciennes a surtout subi les événements. Ce n'est pas le seul chez les Gones, mais l'international Espoirs français a touché le fond en marquant contre son camp pour le 2-1 de la Roma. Heureusement que la qualif' est au rendez-vous !

Dépassé sur l'égalisation du club de la Louve, l'Argentin MAMMANA a connu une soirée délicate face aux attaquants romains. L'Argentin n'a pas été exemplaire dans les duels, au marquage. Pour citer Aimé Jacquet, l'ancien joueur de River Plate doit clairement muscler son jeu pour espérer s'imposer dans la durée sous les couleurs de l'OL.

Aligné en soutien de Lacazette, TOLISSO n'est pas parvenu à peser sur les débats face aux Giallorossi. Souvent placé dans la zone de De Rossi, le numéro 8 de l'OL - qui vient d'être convoqué pour le prochain rassemblement des Bleus de Didier Deschamps - est définitivement meilleur un cran plus bas. A méditer M.Genesio, non ?
Monsieur l'arbitre au rapport
Plusieurs décisions litigieuses pour une prestation mitigée de la part de l'arbitre hongrois de la rencontre.
La feuille de match
Ligue Europa (8emes de finale retour) / AS Rome - AS Rome : 2-1

Stadio Olimpico (50 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Kassai (HON) (4)

Buts : Strootman (17eme) et Tousart (60eme csc) pour l'AS Rome - Diakhaby (16eme) pour Lyon

Avertissements : Manolas (22eme), Strootman (38eme), Nainggolan (61eme) et Perotti (89eme) pour l'AS Rome - Tousart (28eme), Mammana (70eme), Gonalons (85eme) et Lopes (86eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune

AS Rome
Alisson (6) - Manolas (4), Fazio (5), Rüdiger (6) - Bruno Peres (5) puis El Shaarawy (59eme), Strootman (6), De Rossi (cap) (5) puis Totti (84eme), Mario Rui (6) puis Perotti (76eme) - Nainggolan (6), Salah (5), Dzeko (5)

N'ont pas participé : Szczesny (g), Paredes, Emerson, Juan
Entraîneur : : L.Spalletti


Lyon
A.Lopes (9) - Jallet (6), Mammana (4), Diakhaby (6), Morel (4) - Tousart (3), Gonalons (cap) (6) - Cornet (4), Tolisso (4), Valbuena (5) puis Rafael (91eme) - Lacazette (4) puis Fekir (84eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Ghezzal, Ferri, Darder
Entraîneur : : B.Genesio

 

 
13 commentaires - Ligue Europa (8emes de finale retour) : Battu à Rome, Lyon passe dans la douleur
  • ALLEZ LES GONES ALLEZ
    VOUS SEREZ 4eme du championnat
    donc la LIGUE EUROPA
    ALLEZ LES GONES ALLEZ

  • Lyon c'est vraiment du "lourd" cette année.

  • LYON peut être heureux car il aurait dû perdre ! en effet le 3e but était valable , pas de hors jeu ! de plus 2 fautes dans la surface non sifflées ,la main d'un arrière dans les premières minutes et un joueur Italien plaqué dans la surface !!! Si on ajoute que Lopez a fait un grand match et avec réussite, attention au tour prochain, car la visite à Lourdes ne suffira pas !

  • la seule équipe française (qatari?) à ne pas se qualifier est celle dont on nous avait dit qu'il était impossible qu'elle ne le soit pas !!!!!!!que du bonheur merci et bravo à Monaco et Lyon pour finir l'exploit des lyonnais ne figure même pas dans la page d’accès à Orange il y a encore du travail pour que France ne soit pas uniquement PSG mais ça c'est surement une histoire de gros sou voire de cheïk !!!!!!

  • Je ne suis pas spécialement supporter de Lyon, mais bravo pour leur qualification ! Après celle de Monaco ça fait plaisir, n'en déplaise aux sempiternels râleurs dont on peut lire quelques commentaires ici même. Ca rattrapera le fiasco parisien, mais la passe de trois était à la portée du foot français...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]