Lyon - Genesio : " Cela aurait été pire si on n'avait pas joué "

Lyon - Genesio : " Cela aurait été pire si on n'avait pas joué "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 14 avril 2017 à 01h00

Bruno Genesio est revenu sur la victoire de Lyon en quart de finale aller de la Ligue Europa ce jeudi soir face au Besiktas Istanbul (2-1). Un succès acquis dans des conditions très particulières.

Bruno Genesio, comment avez-vous vécu cet avant-match très particulier ?
C'est difficile, les joueurs s'étaient échauffés, étaient prêts mentalement et physiquement. On nous a annoncé que le match allait être décalé mais on ne savait pas vraiment s'il allait avoir lieu. C'est une attente, dans le vestiaire, et l'important dans ces moments-là est de rester concentré.

Pensez-vous qu'il fallait jouer ce match ?
Je pense qu'il valait mieux que le match se joue, contrairement à ce qu'il s'est passé à Dortmund. Ça aurait pu être pire si on n'avait pas joué.

Vous avez eu une première période difficile mais vous avez bien réagi au retour des vestiaires...
Oui, un peu à l'image du match contre la Roma ici, on a eu une entame difficile. On a su réagir en deuxième période, en allant de l'avant, en se procurant des occasions. Et on a réussi à aller chercher cette victoire dans les dix dernières minutes. Avec plus de réussite, on aurait même pu avoir deux buts d'écart ce qui n'aurait pas été immérité.

 

Jean-Michel Aulas est allé dans les tribunes pour calmer tout le monde. Vous le saviez ?
Je l'ai su à la fin du match. C'est à son image. Il est courageux, il a montré l'exemple pour que tout rentre dans l'ordre et que ce match se joue dans une ambiance à peu près correcte.

 

 
3 commentaires - Lyon - Genesio : " Cela aurait été pire si on n'avait pas joué "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]