Les notes de l'OL face à l'Ajax Amsterdam

Les notes de l'OL face à l'Ajax Amsterdam©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le jeudi 11 mai 2017 à 23h39

L'OL n'a finalement pas été capable de combler son retard face à l'Ajax (3-1), à cause principalement d'un milieu de terrain qui a pris l'eau de toutes parts en première période et qui n'a dès lors pas réussi à protéger sa défense.

Le top : Alexandre Lacazette a redonné de l'espoir à tout un stade (7)
Pendant près de quarante-cinq minutes, Alexandre Lacazette a beaucoup couru, en vain la plupart du temps. Lyon semblait résigné à rejoindre les vestiaires en étant mené au score. Et puis, le buteur a surgi. L'attaquant de l'OL a tout d'abord intelligemment obtenu un penalty, qu'il a lui-même transformé (45eme), puis s'est trouvé idéalement placé à la réception d'un bon centre de Fekir pour signer ce qui va certainement rester l'un des doublés les plus rapides de sa carrière (45eme+1). Le Gone, impliqué sur le troisième but (81eme), a raté une belle opportunité en toute fin de match (87eme). Mais lui a livré la prestation qu'on attendait de sa part.

Anthony Lopes : 5

Après s'être détendu pour repousser une tentative de Traoré (12eme), Anthony Lopes s'est fait surprendre par un subtil ballon piqué de Dolberg (27eme). Pour le reste, le gardien portugais n'a pas commis d'erreur et fut tout heureux de voir la frappe de Van De Beek ricocher sur son arête (78eme).
Rafael : 3
Remplaçant au match aller, Rafael a cette fois été préféré à Christophe Jallet pour occuper le poste de latéral droit. Un changement qui n'a pas franchement eu l'effet escompté, tant le Brésilien a eu du mal à tenir son couloir. C'est d'ailleurs de son côté qu'est venue l'ouverture du score néerlandaise (27eme). Des largesses défensives qui ont permis à Younes de s'en donner à cœur joie et ont occulté des montées offensives volontaires mais brouillonnes.
Nicolas N'Koulou : 4
L'expérimenté défenseur camerounais a plutôt été sérieux, même si son repli défensif sur le but de l'Ajax (27eme) pouvait laisser à désirer. Quelques montées rageuses et intéressantes en deuxième période. Logiquement averti pour un tacle appuyé sur Dolberg (59eme).
Mouctar Diakhaby : 4
Le jeune Gone a eu une fâcheuse tendance à se jeter, comme souvent cette saison. Il ne s'est toutefois pas fait surprendre dans son face à face avec Traoré (35eme). Averti pour un stupide geste d'humeur (48eme) et plusieurs fois menaçant dans la surface adverse sur coups de pied arrêtés. 
Jérémy Morel : 4
L'ancien Lorientais a bien mieux débuté que la semaine dernière, lors de la rencontre aller. Il a davantage apporté sur le plan offensif mais a souvent été pris à défaut par Bertrand Traoré, qui faisait parler sa vitesse pour partir dans son dos. Averti pour un vilain tacle sur Viergever (18eme). Remplacé par Maciej Rybus (75eme), qui s'est rapidement procuré une grosse occasion (76eme) et a délivré une belle passe décisive en direction de Ghezzal (81eme).
Corentin Tolisso : 4
Malgré quelques belles passes et transversales parfaitement réalisées par l'international français, il ne faut pas s'y tromper : si l'OL a autant souffert en première mi-temps, c'est avant tout parce que les milieux rhodaniens ont été aux abonnés absents. Tolisso n'est donc pas exempt de tout reproche puisque Ziyech, Schöne et consorts n'ont eu aucune difficulté à trouver leurs attaquants. Plus actif lors du deuxième acte, « Coco » a pu rectifier le tir. Son retourné acrobatique n'a pas fait trembler Onana (69eme).
Maxime Gonalons : 3
A l'instar de Tolisso, Maxime Gonalons n'a pas su endiguer les offensives amstellodamoises et a gratté un nombre famélique de ballons exploitables. De plus, hormis une belle tête sur corner (23eme), le capitaine lyonnais n'a strictement rien apporté devant.
Maxwell Cornet : 2
Que dire sur Maxwell Cornet, si ce n'est qu'une fois encore il a raté tout ce qu'il a entrepris, ou presque ? De nouveau aligné sur l'aile droite, le joueur formé au FC Metz n'a créé aucune différence et, lorsqu'il s'est retrouvé en position de frappe, ses tirs du gauche n'ont guère inquiété Onana. L'ironie de l'histoire, c'est qu'il aurait pu être le héros de tout un peuple s'il avait cadré sa tentative à deux minutes de la fin du match (88eme)...
Nabil Fekir : 4
Malmené par les rugueux défenseurs néerlandais, Nabil Fekir a eu bien du mal à se mettre en évidence. L'international tricolore a multiplié les mauvais choix dans ses transmissions jusqu'au temps additionnel de la première mi-temps, au cours duquel il a distillé une passe décisive à destination de Lacazette (45eme+1). A peine plus en vue lors du second acte, le Franco-Algérien a provoqué l'expulsion de Viergever (84eme) mais a vendangé le coup-franc qui a suivi (85eme). On reste encore sur notre faim, car un Nabil Fekir des grands soirs aurait peut-être pu tirer Lyon de ce mauvais pas.
Mathieu Valbuena : 5
Toujours aussi mobile, Mathieu Valbuena s'est démené sur le front de l'attaque lyonnaise, même si cela fut assez stérile en première période, à l'exception d'un coup-franc directement directement capté par Onana (10eme). L'activité de « Petit Vélo » a permis à Lyon d'obtenir un certain nombre de coups de pied arrêtés en deuxième période et a provoqué l'agacement de plusieurs joueurs de l'Ajax. Remplacé par Rachid Ghezzal (77eme), dont la très bonne entrée en jeu a principalement été ponctuée par un but quelque peu chanceux (81eme).

 
43 commentaires - Les notes de l'OL face à l'Ajax Amsterdam
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]