Europa League : Lyon sous pression ?

Europa League : Lyon sous pression ?©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le jeudi 16 février 2017 à 08h00

Ils ont beau avoir perdu cinq de leur huit matchs en 2017, les Lyonnais la jouent cool. En conférence de presse mercredi, en marge de leur seizième de finale aller de Ligue Europa à Alkmaar, Bruno Genesio et Maxime Gonalons assurent ne pas ressentir de pression.

Les deux hommes sont rodés à l'exercice et en maîtrisent les codes. Au-delà des attitudes, les mots aussi sont bien choisis. Même s'ils viennent de perdre à Guingamp en championnat, une semaine après avoir été humiliés à Saint-Etienne, les Lyonnais assurent ne pas ressentir de pression. Et tant pis si la C3 est leur dernier grand objectif de la saison. Celui qui peut la sauver, tout simplement.

« On avait une ambition en Ligue des Champions mais on garde une grosse envie de faire quelque chose en Ligue Europa. Les objectifs sont élevés. On traverse une période difficile. Cette compétition est donc un vrai objectif », répète capitaine Gonalons. « Il y a une pression car il faut toujours gagner mais pas plus que ce qu'on a vécu jusqu'à aujourd'hui », assure de son côté son entraîneur. Questionné sur son cas personnel, Bruno Genesio est resté très policé. « Un entraîneur qui n'a pas de résultats et qui n'est pas dans les objectifs risque gros. Que ce soit moi ou un autre entraîneur ailleurs. Ce n'est pas nouveau et on vit avec. Je fais mon travail à 100% et je suis motivé à 100% pour bien le faire jusqu'à la fin de la saison. On fera ensuite les bilans au terme de celle-ci. Je ne suis pas obsédé par l'idée de me dire que je suis menacé ou par celle de savoir si je risque ma tête à la fin de la saison. »

Il n'empêche qu'une nouvelle contre-performance aux Pays-Bas jeudi soir pourrait faire changer de ton le président Jean-Michel Aulas, qui n'hésite pour le moment pas à monter en première ligne pour défendre joueurs et entraîneur. Un président qui rêve d'un sacre européen. « La route est longue, il y a de belles équipes », nuance Bruno Genesio, tout de même convaincu que l'OL « peut envisager un bon parcours ». Passé tout près de la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Lyon débute sa deuxième vie européenne à Alkmaar. « On a parlé de l'AZ avec Memphis. Il m'a dit que ce n'était pas une équipe du Top 3 mais capable de nous concurrencer sur un match... » Un profil à la Saint-Etienne. A la Lille, ou à la Guingamp. Autant de mauvais souvenirs récents pour le club rhodanien. Mais la pression, elle glisse.

 
0 commentaire - Europa League : Lyon sous pression ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]