Ligue des Champions (8eme de finale retour) : Monaco renverse City

Ligue des Champions (8eme de finale retour) : Monaco renverse City©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le mercredi 15 mars 2017 à 23h10

Monaco s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en battant Manchester City (3-1). Grâce à un but de la tête de Timoué Bakayoko à 20 minutes de la fin, l'ASM a fait la différence.

Le debrief
C'était l'épilogue que Monaco espérait et le club de la Principauté s'est donné les moyens de réaliser son rêve. Malgré sa défaite à l'aller (3-5), l'ASM, fabuleuse en première période, est parvenue à inverser le rapport de force. La recette du succès monégasque : jouer sa carte à fond sans se poser de question et rester fidèle à ses principes. C'est-à-dire attaquer sans relâche et toujours chercher à marquer plus. Rien ne pouvait perturber les hommes de Leonardo Jardim, pas même le forfait de dernière minute de Radamel Falcao. Pas grave puisque quand « El Tigre » est sur la touche, la foudre Kylian Mbappé se déchaîne.

Lumineux à Manchester, le jeune Monégasque a encore étalé tout son talent en ouvrant le score sur une passe de Bernardo Silva. Empêchant les Citizens de relancer proprement le ballon et de trouver leurs éléments offensifs sur les côtés, les joueurs monégasques ont livré une première période au plus que parfait des deux côtés du terrain. Pendant que City se noyait dans l'incertitude, Fabinho venait conclure une action parfaite. Après 30 minutes, l'ASM était virtuellement qualifiée. Grâce à son état d'esprit et sa volonté de toujours jouer vers l'avant, le club de la Principauté s'est mis dans des conditions idéales.

Le fait de galérer en seconde période rend la qualification monégasque encore plus savoureuse au passage. Car le premier acte a mis les joueurs de Jardim dans le rouge physiquement. La débauche d'énergie a été trop grande et du coup, Monaco l'a payé. Manchester City a commencé à mieux jouer et même si les coéquipiers de Bernardo Silva ont été parfois héroïques derrière, à l'image d'Andrea Raggi, ils ont fini par courber l'échine sur un but de Leroy Sané. Mais il en faut plus pour couler ce Monaco insubmersible. Six minutes à peine après le but anglais, Tiémoué Bakayoko est allé placer le coup de tête de la qualification. Le but du bonheur, celui de la récompense. Car en y mettant tout son cœur, l'ASM a écrit un beau chapitre de sa destinée. Oui, le football français vivra un printemps européen en Ligue des Champions. Et Monaco a mérité d'en être l'acteur principal.
Le film du match
7eme minute
Trouvé dans la profondeur, Mbappé se présente devant Caballero, mais perd son duel. Le gardien argentin sort une manchette reflexe qui sauve City.

8eme minute (1-0)
But de Monaco ! Après une percée, Mendy est contré par Stones. Le ballon revient sur Bernardo Silva qui centre pour Mbappé qui jaillit au premier poteau pour marquer du droit.

18eme minute
A la suite d'un ballon récupéré dans l'entrejeu, Germain s'avance et arme du droit à 25 mètres. Sa frappe passe au-dessus de la barre transversale.

29eme minute (2-0)
Après un bon échange entre Lemar et Mendy, l'ancien Marseillais centre avec précision pour Fabinho qui reprend du droit. Kolarov était en retard sur le Brésilien.

35eme minute
Sur la droite, Thomas Lemar s'avance et frappe avec beaucoup de puissance du gauche. Caballero repousse des deux poings.

62eme minute
Quelle intervention de Raggi ! Sterling est oublié sur la droite et fixe Subasic avant de transmettre en retrait à Agüero. Le défenseur italien a bien attendu et jaillit au bon moment pour empêcher l'Argentin de marquer.

71eme minute (2-1)
But de Manchester City ! Après un tir de Sterling mal repoussé par Subasic, Sané, en embuscade, marque dans le but vide.
77eme minute (3-1)
But de Bakayoko ! Lemar dépose le ballon sur la tête de Bakayoko qui envoie sa tête au fond des filets.
Tops et flops

TOP 3

Quel match de FABINHO ! Impérial dans l'entrejeu où il joué avec une justesse toujours aussi impressionnante, le Brésilien a marqué le deuxième but et bien plus encore. Sa première période est d'une propreté remarquable. Aucun ballon perdu, une vista incroyable et une capacité à faire déjouer l'adversaire qui a fait très mal à City. Comme à l'aller, il a été le phare qui guide toute son équipe.

Benjamin MENDY a fait un match monstrueux dans son couloir droit. Avec de l'envie et de la lucidité, l'ancien Marseillais fait à peu près ce qu'il voulait. En première période, il a centré à six reprises contre deux tentatives pour toute l'équipe de City. Il est l'un des seuls Monégasques à ne pas avoir baissé en régime lors de la seconde période. Faire un match référence à quelques heures de la liste de Didier Deschamps, en voilà une bonne idée.

Avec lui, on commence à s'habituer tellement il semble déjà au-dessus du lot. Kylian MBAPPE avait explosé à l'aller, il a confirmé au retour. Etre aussi mature à 18 ans et être aussi décisif dans un match à élimination en Ligue des Champions, c'est unique. Il est unique. Son but a lancé l'ASM sur le chemin du succès.


FLOP 3


Attaquer sans arrêt, c'est bien. Revenir défendre pour aider ses coéquipiers, ça peut servir également. Mais Raheem STERLING a visiblement du mal avec ce concept. L'Anglais a été dangereux sur plusieurs offensives, on ne peut pas le lui enlever, mais son déchet est beaucoup tromp important.

Abandonné par Sterling, Bacary SAGNA a vécu un cauchemar dans son couloir droit. Incapable de maîtriser les montées incessantes de Mendy, le Français a pris un bouillon terrible. En difficulté défensivement, inexistant offensivement, son utilisation s'est réduite comme peau de chagrin. Il a passé une soirée en enfer.

Les solutions de secours ne sont pas toujours les meilleures. En titularisant KOLAROV dans l'axe, comme il l'avait fait plusieurs fois cette saison, Pep Guardiola n'a pu que constater les dégâts. Le Serbe, pas serein du tout et dans le dur à chaque fois que Mbappé s'est mis à accélérer, a traîné son spleen à Louis II. En retard au marquage et perdu question placement, il a dérivé. L'axe n'était pas un cadeau, l'additions était trop salée pour lui.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match propre et correct de la part de l'arbitre italien du jour. Aucune décision litigieuse à signaler.
La feuille de match
Ligue des Champions (8eme de finale retour) / MONACO - MANCHESTER CITY : 3-1 (3-5 à l'aller)

Stade Louis II (15 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse en excellent état

Arbitre : M.Rocchi (Italie, 7)

Buts : Mbappé (8eme), Fabinho (29eme) et Bakayoko (77eme) pour Monaco - L.Sané (71eme) pour Manchester City

Avertissements : T.Bakayoko (59eme), Germain (89eme) et Lemar (92eme) pour Monaco - Sagna (11eme), De Bruyne (58eme) et Sterling (75eme) pour Manchester City

Expulsion : Aucune


Monaco
Subasic (6) - D.Sidibé (5), Raggi (7) puis A.Touré (70eme), Jemerson (5), B.Mendy (7) - B.Silva (7), Fabinho (8), T.Bakayoko (7), Lemar (6) - Germain (cap) (6) puis Dirar (92eme), Mbappé (7) puis Moutinho (81eme)

N'ont pas participé : De Sanctis (g), A.Diallo, Jorge, N'Doram, Cardona
Entraîneur :
L.Jardim


Manchester City
W.Caballero (5) - Sagna (3), Stones (5), Kolarov (3), Clichy (4) puis Iheanacho (84eme) - De Bruyne (6), Fernandinho (4), D.Silva (cap) (4) - Sterling (3), Agüero (4), Sané (6)

N'ont pas participé : C.Bravo (g), Zabaleta, J.Navas, Delph, Otamendi, Y.Touré
Entraîneur : P.Guardiola

 
17 commentaires - Ligue des Champions (8eme de finale retour) : Monaco renverse City
  • bravo monaco, on se sent moins ridicule !

  • sur les chaines de résultats sportifs en continu on ne parle que de paris s g tres rarement de Monaco---pourquoi§§!!!!!!!!

  • J ai trop apprécié les réaction d'après match des joueurs et entraineurs de Manchester , c'est la grande classe et si ils n ont pas gagné la qualification , ils doivent avoir le respect de tous pour leur exemplarité digne même dans la défaite
    Pour Monaco ben ya pas de mot , je me promet d aller les voir jouer en championnat à Monaco même si cest contre le dernier de ligue 1, uniquement pour être prés de ceux qui font pour un temps le bonheur ....!!!

  • comme quoi on peut prendre 5 buts à l'extérieur et se qualifier en ayant ni la grosse tête ni l'arrogance des parisiens (joueurs dirigeants et supporters) paris n'est et n'a jamais été magique monaco est grandiose

    Ne pas confondre slips et chaussettes et avoir l'esprit plus ouvert!

  • Bravo Monaco, super match, j'ai pris beaucoup de plaisir. J'espère surtout qu'ils vont continuer très loin le parcours.

    Par contre il faut arrêter avec le PSG. C'est pas eux qui font le buzz mais les journaleux et les blaireaux sur les forums. Moi ça ne me réjouit pas l'élimination Parisienne, il faut savoir que chaque bon résultat, donne des points UEFA et cela permet de rentrer plus d'équipes en Coupes. Alors si les tocards pouvaient garder leur connerie en eux et s'abstenir de tous commentaires debiles, on s'en porterait mieux.

    Faut-il encore que l'étroitesse d'esprit de certains puisse comprendre ce que vous écrivez!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]