Deux éclairs et Zidane réussit sa première

Deux éclairs et Zidane réussit sa première©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 17 février

Un exploit personnel de Ronaldo et un autre de Jesé ont permis au Real Madrid de s'imposer sur la pelouse de l'AS Rome mercredi en huitième de finale aller(0-2). Zinédine Zidane a ainsi réussi ses débuts de coach en C1 et pris une belle option sur les quarts.

Le debrief
Zinédine Zidane ne fera pas la fine bouche. Pour sa première comme entraîneur en Ligue des Champions, « son » Real Madrid a pris une belle option sur la qualification pour les quarts. Il s'est en effet imposé sur la pelouse de l'AS Rome en huitième de finale aller (0-2), en y rendant une copie imparfaite collectivement. La première période des Merengue, sans inspiration et incapables de bouger le bloc italien, a donné des raisons de s'inquiéter pour la suite. Ils ont étalé leurs limites dans la construction quand les espaces se ferment et quand la passe doit être d'une précision chirurgicale.

Mais comme les Romains n'avaient pas grand-chose à leur opposer en dehors de leur sérieux et de leur envie, des vertus insuffisantes à ce niveau, les Madrilènes s'en sont bien sortis. S'ils sont revenues avec de meilleures intentions après le repos, profitant aussi de la baisse physique adverse, ils ont arraché la victoire sur deux éclairs. Cristiano Ronaldo a signé le premier et Jesé a pris le relais en fin de match. Avec cette première victoire en Italie dans un match à élimination directe de C1 depuis 1962, le Real a fait un grand pas vers le Top 8 européen. Mais il faudra en montrer davantage pour affirmer son statut de candidat à la victoire finale.

Le film du match
8eme minute Vainqueur commet la faute sur C.Ronaldo à près de quarante mètres du but romain. Le Portugais prend sa chance sur coup franc très lointain, mais son tir puissant manque de précision et n'attrape pas le cadre.

17eme minute Florenzi profite du champ dont il dispose sur son aile droite pour transpercer le bloc romain. Il lance dans la surface Perotti, qui sert El Shaarawy en retrait. L'ancien Monégasque est gêné par Carvajal au moment de reprendre le ballon à bout portant et ne parvient pas à trouver le cadre.

33eme minute Excentré sur la gauche, C.Ronaldo et Marcelo réalisent une combinaison géniale. Le premier adresse un ballon piqué au latéral brésilien, qui tente une volée du gauche dans une position improbable. Il est tout proche de tromper Szczesny, mais le ballon passe à quelques centimètres du but.

55eme minute Après un une-deux avec Nainggolan, Florenzi adresse une merveille de transversale vers El Shaarawy. L'international italien dépose Carvajal sur son contrôle et s'infiltre dans la surface romaine. Mais il bute sur un K.Navas parfaitement sorti à sa rencontre.

57eme minute (0-1) Marcelo lance C.Ronaldo à la limite du hors-jeu dans le dos de la défense romaine. L'attaquant portugais repique d'un dribble derrière sa jambe d'appui et adresse une frappe puissante, légèrement déviée par Florenzi. La trajectoire flottante du ballon, qui se loge dans la lucarne, lobe Szczesny.

61eme minute Décalé sur la gauche par Modric, Benzema profite de l'appel de Marcelo dans son dos pour se remettre sur son pied droit. Son tir enroulé manque de puissance pour inquiéter Szczesny.

66eme minute S.Ramos rate son dégagement sur un centre venu de la gauche et envoie une relance plein axe. Nainggolan hérite du ballon à l'entrée de la surface et sert Salah sur la droite. Mais l'international égyptien rate son contrôle et tire du bout du pied gauche. Sans danger pour K.Navas.

72eme minute Servi en plein cœur de la surface, Dzeko conserve le ballon dos au but face à Varane. Il met ensuite le ballon en retrait vers Vainqueur, dont la frappe lourde à l'entrée de la surface file à quelques centimètres du but romain.

73eme minute Excentré sur la droite, James se replace sur son pied gauche pour enrouler un centre parfait vers C.Ronaldo. L'ancien de Manchester United place une tête pleine de finesse, qui frôle le poteau gauche d'un Sczcesny complètement battu sur cette action.

78eme minute C.Ronaldo déborde sur la gauche et centre de son mauvais pied en bout de course. Absolument seul dans la surface, James semble presque surpris de se retrouver dans une telle situation et manque sa reprise de la tête au point de penalty.

79eme minute Parti de l'aile gauche, Pjanic repique dans l'axe et trouve Dzeko avec de la réussite. L'attaquant bosnien se retrouve dans un angle fermé, mais ne peut trouver le cadre. La faute à un Varane bien revenu pour le gêner.

86eme minute (0-2) Jesé se lance dans une longue course solitaire après un service de Modric. Tout juste entré en jeu, l'attaquant espagnol porte le ballon sur une quarantaine de mètres avant de placer une frappe croisée imparable pour Szczesny.

Les joueurs à la loupe
AS Rome Que l'AS Monaco se rassure, EL SHAARAWY n'est pas complètement metamorphosé depuis qu'il a franchi les Alpes en janvier. Hormis deux incursions dans la surface du Real, l'ancien du Milan AC n'a pas pesé sur les événements. Même constat pour PJANIC, peu à son aise dans le jeu et sur coups de pied arrêtés. VAINQUEUR a montré ses limites à ce niveau de la compétition, multipliant les fautes et les erreurs techniques. NAINGGOLAN s'est trouvé bien seul au milieu pour organiser le jeu romain, mais il s'est dépatouillé de cette situation avec brio. Par leur capacité de percussion balle au pied, PEROTTI et surtout SALAH ont mis à mal la defense madrilène. Solide défensivement, DIGNE a fait preuve de bonne volonté dans son jeu vers l'avant. FLORENZI a rendu une copie très propre de l'autre côté, tandis que la paire MANOLAS - RÜDIGER a autant souffert dans la relance qu'elle a impose sa puissance dans les duels. Jamais serein au pied, SZCZESNY n'a rien eu à faire jusqu'à aller chercher le ballon au fond de ses filets. Real MadridSa conférence de presse avait donné le ton, C.RONALDO était tout aussi bouillant sur le terrain. Plein de bonnes intentions dès le début du match, il est monté en puissance au fil des minutes, a marqué un but où il s'est occupé de tout et s'est régalé des espaces ouverts en fin de match. Il a compensé à lui seul les manques d'un secteur offensif où BENZEMA a paru emprunté dans tout ce qu'il a tenté, JAMES n'a pas réalisé une seule différence et ISCO n'a pas trouvé de décalage par son jeu de passes. A la peine dans ses transmissions, KROOS a également connu des difficultés pour stopper les contres romains. MODRIC a soulagé sa formation quand il a haussé son niveau technique au retour des vestiaires. Aux côtés d'un S.RAMOS longtemps impérial avant de baisser le pied, VARANE a affiché ses doutes du moment. Si CARVAJAL s'est contenté du strict minimum avec sérieux, MARCELO a métamorphosé le côté gauche par son impact des deux côtés du terrain. K.NAVAS a sorti des parades importantes en fin de rencontre pour permettre à son équipe de réaliser une excellente opération.

Monsieur l'arbitre au rapport
Pas vraiment aidé par ses assistants, il n'a pas toujours pris les bonnes décisions. Il aurait notamment pu accorder un penalty aux Romains pour une faute de Carvajal sur Florenzi et s'est souvent trompé sur des situations litigieuses de hors-jeu.

Ça s'est passé en coulisses…
- Absent des terrains depuis le 2 février dernier, Daniele De Rossi faisait son retour dans le groupe de l'AS Rome. Le capitaine du club de la Louve a néanmoins débuté la rencontre sur le banc, ce dont a profité William Vainqueur pour intégrer le onze de départ.

- Marcelo revenait aussi de blessure pour ce match. Touché à une épaule le 7 février dernier, l'international brésilien du Real Madrid était même titulaire sur le côté gauche de la défense.

- Affronter l'AS Rome de Luciano Spalletti en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, ce n'est pas un bon souvenir pour le Real Madrid. Les Merengue avaient été sortis par le club de la Capitale italienne à ce même stade de la compétition en 2008 (2-1, 1-2). Les Madrilènes restent même sur huit éliminations consécutives face à des équipes italiennes en Coupes d'Europe.

La feuille de match
Ligue des Champions (8eme de finale aller) / AS ROME – REAL MADRID : 0-2
Stadio Olimpico (55 431 spectateurs) Temps frais - Pelouse excellente Arbitre : M.Kralovec (4) Buts : C.Ronaldo (57eme) et Jesé (86eme) pour le Real Madrid Avertissements : Varane (62eme) et S.Ramos (85eme) pour le Real Madrid Expulsion : Aucune AS Rome Szczesny (5) – Florenzi (cap) (6) puis Totti (87eme), Manolas (6), Rüdiger (5), Digne (5) – Vainqueur (4) puis De Rossi (77eme), Pjanic (4) - M.Salah (6), Nainggolan (6), El Shaarawy (4) puis Dzeko (64eme) – Perotti (5) N'ont pas participé : De Sanctis (g), Maicon, S.Keita, Falqué Entraîneur : L.Spalletti

Real Madrid K.Navas (6) – Carvajal (5), Varane (4), S.Ramos (6), Marcelo (6) – Kroos (5), Modric (6) - James (4) puis Jesé (82eme), Isco (4) puis Kovacic (64eme), C.Ronaldo (7) puis Casemiro (89eme) – Benzema (4) N'ont pas participé : K.Casilla (g), Nacho, L.Vazquez, Danilo Entraîneur : Z.Zidane

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie… Tous les résultats et les classements en un coup d'oeil

 
6 commentaires - Deux éclairs et Zidane réussit sa première
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]