Deschamps: "Ils sont favoris"

Didier Deschamps inquiet avant la réception de l'Inter ? (Reuters)

Didier Deschamps inquiet avant la réception de l'Inter ? (Reuters)

Bien que l’Inter traverse une période assez sombre, le coach de l’OM affirme que l’on ne verra pas mercredi au Vélodrome l’équipe qui peine en championnat d’Italie car ce 8e de finale aller de la Ligue des champions suffit à transcender un groupe, même en difficulté. Didier Deschamps souligne également l’absence de Loïc Rémy qui pourrait être préjudiciable à la formation marseillaise, tout en évoquant les qualités de Brandao.

Qu’avez-vous à craindre d’une équipe de l’Inter mal en point ?
Je suis convaincu de la valeur de cette équipe, des joueurs qui la composent. Ce ne sera pas celle qui a joué les 4, 5 derniers matches en championnat. Ils sont tous internationaux, ils ont l’habitude de la Ligue des champions et ils sont neuf je crois à avoir débuté la finale de 2010. Leur attitude sera différente par le fait même de la compétition. Sneijder, Milito, Pazzini, Forlan et aussi Zarate sont capables de faire des différences, comme c’est souvent le cas avec une équipe italienne. Avec peu de choses, ils sont capables de faire mal à l’adversaire. L’expérience est très importante et malheureusement pour nous, ils en ont pas mal. Malgré le passage difficile qu’ils traversent, ils sont favoris.

Par rapport à l’an passé, et le 8e contre Manchester United, avez-vous plus de certitudes ?
En football, les certitudes... Des convictions, je préfère. On a connu un 8e l’an dernier contre une grande équipe aussi et notre objectif était de se retrouver encore en 8e. Là aussi c’est un grand club, avec une grande histoire. On se prépare au mieux, avec la confiance que l’on doit avoir, mais ce sera une double confrontation difficile, de toute façon, vu la qualité de l’adversaire.

Sans Loïc Rémy, comment abordez-vous ce 8e de finale ? Et que peut apporter Brandao contre l’Inter
C’est une réalité à laquelle on s’est préparé, on sait depuis un petit moment qu’il sera absent. L’équipe se sent plus forte avec Loïc, qui a des qualités de vitesse qu’ont moins d’autres joueurs. Brandao a des qualités spécifiques, le plus important est qu’il soit efficace, car c’est un attaquant. Après, c’est toute l’animation qui sera importante autour de lui. La complémentarité qu’il aura avec les autres joueurs offensifs.

Que vous ont inspiré les matches de l’Inter contre Lille cette saison ? Avez-vous demandé des conseils à Rudi Garcia ?
J’ai revu les deux matches, les Intéristes avaient un système de jeu qui ne sera pas à mon avis celui de mercredi. Les joueurs aussi ne seront pas les mêmes. Forlan par exemple n’était pas là à l’époque et je n’ai pas appelé Rudi car ces rencontres remontent à 4 ou 5 mois. Je me suis fait ma propre opinion.

"Beaucoup de respect pour Ranieri"

Aborde-t-on différemment un match contre un club italien, par rapport à la préparation, que face à une équipe espagnole ou anglaise ?
L’Inter fait partie de ces équipes italiennes spécifiques, avec une culture tactique, peu d’erreur ou pas d’erreur dans les temps faibles. Dans ces moments là, il faut aller à l’essentiel, ne pas donner de munitions à l’adversaire. On parle ensuite de réalisme à l’Italienne. Le Milan, il y a deux ans, n’était pas très bien aussi mais ils ont fait un bon match. Et mon ancien ami Pippo (Inzaghi) nous a mis deux buts.

La victoire mercredi est-elle une condition nécessaire pour entretenir de sérieux espoirs de qualification ?
En Ligue des champions surtout, il est très important de ne pas prendre de but dans les doubles confrontations mais aussi de faire en sorte de prendre l’avantage. Il faudra, je le dis et je le répète, très bien défendre mais pas uniquement ça. Avoir l’avantage c’est toujours mieux bien sûr avant de se rendre à San Siro.

Et ces retrouvailles avec Ranieri ? Que pensez-vous de lui ?
La dernière fois que je l’ai rencontré, c’était il y a 8 ans en demi-finale de la Ligue des champions (l’AS Monaco avait éliminé Chelsea en 2004), ça me fait plaisir. C’est un entraîneur avec une grande expérience, j’ai beaucoup de respect pour lui et je connais bien son adjoint Christian Damiano. Ça me fera plaisir de les revoir.

Croyez-vous Amalfitano capable de démontrer contre l’Inter sa très bonne passe actuelle ?
Morgan évolue depuis un petit moment à un très haut niveau et si mercredi il est en forme, ce sera bien pour nous et pour lui aussi bien sûr. Comme d’autres de ses coéquipiers, il découvre la Ligue des champions, c’est important qu’il puisse maintenir ce niveau de performance dans cette compétition.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Campeão ! Reds dingues de lui Une Coupe, et champagne ! Sacré Paul Elles sont arrivées
à lire aussi