Zidane : Un destin à la Guardiola et Di Matteo ?

Zidane : Un destin à la Guardiola et Di Matteo ?©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 26 avril 2016 à 08h17

Très critiqué il y a encore quelques semaines, Zinédine Zidane s'est mis tout le monde dans la poche depuis la victoire du Real Madrid dans le Clasico contre le Barça. Car depuis, son équipe est revenue dans la course au titre en championnat, et s'apprête à disputer les demi-finales de la Ligue Champions.

On le disait menacé. Pour ses débuts, il était raillé à chaque coup de moins bien de son équipe. Pourtant, à un mois de la fin de la saison, Zinédine Zidane est encore en lice pour le titre de champion d'Espagne et pour une victoire en Ligue des Champions. Vainqueur de ses huit derniers matchs de Liga, le Real Madrid est revenu à un point du duo de tête FC Barcelone-Atlético Madrid. Et sur la scène européenne, l'élimination prématurée du rival catalan laisse libre court aux rêves les plus fous. « On est actuellement dans une bonne forme. Probablement la meilleure cette saison. Tout le monde va bien, je suis content », a simplement indiqué le Français en conférence de presse lundi, avec toute la retenue qui le caractérise.
« On peut gagner cette Ligue des Champions »
A 43 ans, pour ses premiers pas d'entraîneur au plus haut niveau, l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France peut marquer les esprits. Connu pour sa justesse technique et sa vision du jeu hors-pair sur un terrain, Zinédine Zidane peut devenir un modèle d'un autre genre en cas de fin de saison parfaite. Et pour les plus jeunes, il peut devenir un présent. « On peut gagner cette Ligue des Champions. En 2014, il y avait la même ambiance dans le vestiaire. J'avais remarqué que les gars étaient vraiment concentrés, tendus vers l'objectif. On est dans la dernière ligne droite, on est prêt à tout », a glissé Zizou lundi. En 2014, il était l'adjoint de Carlo Ancelotti lors de la Decima. Charge à lui, désormais, d'assurer le premier rôle.
Successeur de Guardiola et Di Matteo ?
Et face à Manchester City, mardi soir, le Français pourra compter sur Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, incertains il y a encore quelques jours. « Ils vont bien, ils récupèrent. Je pense qu'ils seront à 100%. » Et pour contourner la défense des Citizens, en forme depuis qu'elle a su tenir tête au PSG en quart de finale retour, il faudra au moins pouvoir compter sur toutes ces armes offensives. Sans non plus laisser trop d'espaces à une équipe qui exploit la moindre faille en contre, dès la récupération du ballon. Les Parisiens en ont fait l'amère expérience il y a quinze jours. Malgré toutes ces raisons de se méfier, le Real Madrid partira favori pour une place en finale. Et une victoire en C1 pour sa première saison sur un banc, c'est un exploit rare. Derniers en date à l'accomplir ? Pep Guardiola en 2009 et Roberto Di Matteo en 2012.

 
9 commentaires - Zidane : Un destin à la Guardiola et Di Matteo ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]