Ligue des Champions : Un grand Daniel Alves, un excellent Mandzukic... les notes de la Juve

Ligue des Champions : Un grand Daniel Alves, un excellent Mandzukic... les notes de la Juve©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le mardi 09 mai 2017 à 23h10

Daniel Alves, auteur d'un but contre Monaco, a été le grand acteur de la qualification de la Juve en finale de la Ligue des Champions. Le Croate Mario Mandzukic a aussi été très bon.

Le top : Daniel Alves (8)
Fantastique à l'aller, fantastique au retour : Daniel Alves aura été le joueur de cette demi-finale de Ligue des Champions. Le Brésilien a encore fait des misères dans son couloir droit en emportant absolument tout sur son passage. L'ancien joueur du Barça a multiplié les percées et les centres sur le côté de Benjamin Mendy, qui en a vu de toutes les couleurs. Défensivement, le latéral turinois a été impressionnant. Il n'a rien laissé passer en se battant comme un affamé sur tous les ballons. Même Mbappé et sa vitesse n'ont pas eu raison de lui. Après avoir offert un but à Mandzukic, Daniel Alves s'est chargé d'en inscrire un tout seul. Et quel but ! Une volée parfaite. Coordination, exécution, finition, la cerise sur le gâteau. C'était du grand Alves.
Gianluigi Buffon : 6
Un peu moins serein qu'à l'aller, Gigi Buffon a enfin encaissé un but en Ligue des Champions, son troisième de la saison en C1 même s'il n'y pouvait rien. Le gardien transalpin a réalisé quelques belles parades, notamment une assez impressionnante sur Mbappé. Sur l'action du but de Mandzukic, c'est une de ses relances qui est à l'origine du décalage. Globalement, il aura passé un mardi soir plutôt paisible.
Andrea Barzagli : 6
Du haut de ses 36 ans, Andrea Barzagli a parfois souffert face à la vivacité de Mbappé, mais il n'a jamais craqué. Quand le défenseur italien réduisait l'espace avec le jeune monégasque, il est parvenu à remporter des duels. Son marquage individuel sur le prodige de l'ASM a parfaitement fonctionné. Il a fini par sortir, épuisé et victime de crampes. La preuve qu'il a tout donné pour limiter l'arme fatale du club de la Principauté.
Leonardo Bonucci : 6
Un match propre. Pas d'erreurs, pas de fioritures, mais pas de coups d'éclat non plus. Hormis des relances délicieuses, Leonardo Bonucci n'aura pas eu besoin de faire plus. Il a maîtrisé Falcao assez facilement dans l'axe. En revanche, sur quelques incursions monégasques, le défenseur central transalpin a fait preuve d'un marquage un peu laxiste. Mais rien de méchant.
Giorgio Chiellini : 7
On ne peut rien lui reprocher sur ce match. Derrière, Giorgio Chiellini a été fidèle à lui-même en lisant toutes les trajectoires. Avec sa roublardise habituelle, il a éteint tous les Monégasques qui se sont aventurés un peu trop près de sa zone. En première période, il n'a pas eu peur de prendre le ballon et d'effectuer des courses de 40 mètres pour faire remonter tout le bloc équipe. Ses montées ont été très efficaces.
Claudio Marchisio : 6
Entré en jeu au bout de dix minutes à la suite de la blessure de Khedira, Claudio Marchisio s'est montré utile dans l'entrejeu où il a brillé par la simplicité de ses gestes. L'Italien a été un bon relai entre la défense et l'attaque. Il aurait peut-être pu se projeter encore un peu plus vers l'avant sur certaines actions. Il a préféré laisser ça aux autres pendant qu'il distillait avec beaucoup de précision ses transmissions.
Miralem Pjanic : 7
Sa technique et la qualité de son jeu de passes (court ou long) a encore été à l'origine de nombreuses situations turinoises. Dans le cœur du jeu, il se bat, il récupère des ballons et les redonne proprement. Face aux muscles de Bakayoko, il a répondu avec son arme à lui : la justesse technique. Massimiliano Allegri l'avait chargé après le match aller, mais le technicien italien ne pourra pas lui reprocher grand-chose mardi soir.
Alex Sandro : 5
Le Brésilien a été assez quelconque dans son couloir gauche. S'il a effectué quelques timides montées, Alex Sandro s'est surtout appliqué dans les taches défensives. Entre lui et Mandzukic, le côté gauche était verrouillé à double tour. Il n'a pas effectué d'erreur majeure, mais son implication offensive pouvait être plus importante.
Paulo Dybala : 6
Il n'a pas marqué, il n'a pas été décisif, mais Paulo Dybala a encore régalé par sa technique et son intelligence. Dans les petits espaces, l'Argentin a martyrisé ses adversaires à coup de dribbles délicieux. Le détonateur de la Juve, c'est lui. Même quand il est en déséquilibre, il arrive à distiller des longs caviars de qualité. L'Argentin, recherché en priorité par ses coéquipiers, a cette faculté à jouer avec beaucoup de justesse. Higuain en a bien profité.
Mario Mandzukic : 7
Du combat, de la grinta et une débauche d'énergie exceptionnelle. Auteur de l'ouverture du score en deux temps, Mario Mandzukic a effectué un match exemplaire. A gauche ou dans l'axe lorsqu'il y avait besoin, l'attaquant croate n'a pas versé dans le clinquant, comme d'habitude. Son truc à lui, c'est l'efficacité. L'ancien joueur du Bayern s'est démené pour assurer une couverture défensive toujours aussi précieuse.
Gonzalo Higuain : 5
Pas de but mardi soir pour « Pipita » et il aurait pu (et même dû) en marquer plusieurs, notamment en première période où Dybala a multiplié les offrandes. Son placement était bon, pas sa finition. En deuxième période, comme la Juve, avait déjà le boulot, il a logiquement été moins présent. Il a terminé la rencontre en piquant une grosse colère après une agression violente de Glik. Il ne gardera pas un souvenir impérissable de cette demi-retour, mais il était venu à Turin pour ça : pour jouer une finale de Ligue des Champions.

 
1 commentaire - Ligue des Champions : Un grand Daniel Alves, un excellent Mandzukic... les notes de la Juve
  • mais bien sûr, on est français.....DONC on y croit, car on est les plus forts......Monaco, Lyon.....ça ne semble être pas encore pour cette année.....décidément !......soixante ans que ça dure.....heureusement qu'il y eut l'escroc Tapie pour....sauver l'honneur d'un football français.... au palmarès quasi "albanais...mais ON Y CROIT, bien sûr ....l'année prochaine, promis, c'est la bonne ....... soixaaaante ans !!

    Copié/collé, vous n'avez rien d'autre à dire?

    Il reste Lyon et qui sait!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]