Ligue des Champions (Demi-finales) : La Juventus Turin, la bête noire ultime des clubs français

Ligue des Champions (Demi-finales) : La Juventus Turin, la bête noire ultime des clubs français©Media365
A lire aussi

Jérémie Baron, publié le vendredi 21 avril 2017 à 16h20

Les statistiques ne rendent pas ce tirage très enthousiasmant pour l'AS Monaco, qui affrontera la Juventus Turin en demi-finale de la Ligue des Champions (aller le 3 mai). En 24 duels avec des équipes françaises (en C1, C2, C3, coupe Intertoto ou Supercoupe de l'UEFA), l'armada turinoise n'a connu que 5 revers, pour 6 nuls et 15 victoires.

L'Olympique Lyonnais, opposé au cador italien dans le groupe H de Ligue des Champions cette saison, n'a d'ailleurs réussi à prendre qu'un point sur six face à lui (0-1, 1-1). Pire : de ses 11 duels à élimination directe face aux clubs de l'Hexagone, la Juve est toujours sortie vainqueur. Un ratio unique pour le football français. Le dernier en date, en quart de finale de C1 il y a deux ans, était justement contre le Monaco de Jardim, : la Vieille Dame s'était imposée à l'aller grâce à un penalty d'Arturo Vidal (1-0), avant de gérer une semaine plus tard à Louis-II (0-0) pour briser le rêve et stopper le beau parcours de Yannick Carrasco et consorts, tombeurs d'Arsenal (3-1, 0-2) au tour précédent.

L'exemple bordelais

En phase éliminatoire de C1, avant l'affrontement contre l'ASM en 2014, Marseille (1972, 1-0, 0-3), Nantes (0-2, 3-2, 1996), Bordeaux (0-3, 2-0 en 1985) et Monaco déjà (1998, 1-4, 3-2) avaient tous inquiété le club italien, mais étaient tout de même restés à quai lorsqu'ils avaient croisé la route des Bianconeri. Vainqueurs une fois face à la Juve il y a 19 neuf ans en demi-finale (3-2 au retour, en vain car élimination), les Rouge et Blanc devront suivre l'exemple bordelais, seule formation française à avoir réellement dominé les Turinois. En 2009 en phase de groupe de Ligue des Champions, les Girondins de Laurent Blanc étaient allés chercher le 1-1 en Italie et l'avaient emporté 2-0 à Chaban-Delmas, grâce à Fernando et Marouane Chamakh. Cette année-là, les Transalpins n'avaient d'ailleurs pas atteint les huitièmes, dans un groupe dont étaient sortis le Bayern et Bordeaux. Les Monégasques, en mai, auront eux l'occasion d'être les premiers représentants de la L1 à sortir, dans un match à élimination directe, le club italien le plus titré.

 
1 commentaire - Ligue des Champions (Demi-finales) : La Juventus Turin, la bête noire ultime des clubs français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]