Les notes de Dortmund

Les notes de Dortmund©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 19 avril 2017 à 22h58

Comme à l'aller, la défense du Borussia Dortmund a pris l'eau contre Monaco ce mercredi soir. Remplacé après moins d'une demi-heure de jeu, Erik Durm a lui tout raté, symbolisant les mauvais choix de son entraîneur Thomas Tuchel, qui doit nourrir des regrets au vu de la bonne entrée d'Ousmane Dembélé. Découvrez les notes des joueurs de Dortmund.

Le flop : Et Erik Durm (non noté) sombra dans les profondeurs de Louis-II... 
Titularisé sur le côté droit du milieu pour contenir les montées de Mendy, Erik Durm a failli sur toute la ligne. Déposé par le Monégasque sur l'ouverture du score (3eme), en retard sur l'ancien Marseillais sur le deuxième but (17eme), et enfin proche de marquer contre son camp (23eme), l'Allemand a pris l'eau jusqu'à sa sortie après moins d'une demi-heure de jeu, remplacé par Ousmane Dembélé (26eme). Un choix tactique complètement perdant pour Thomas Tuchel, qui avait déjà dû recomposer son équipe à la mi-temps au match aller.
Roman Bürki : 4
Impuissant sur les deuxième et troisième buts de Monaco, Roman Bürki n'est pas exempt de tout reproche sur l'ouverture du score. Il repousse mal une frappe de Mendy permettant à Mbappé de reprendre de près (3eme). Dommage car le Suisse a réalisé de beaux arrêts pour le reste, comme du pied devant Mbappé (49eme) ou d'une claquette sur une tête de Touré (49eme).
Lukasz Piszczek : 4
Plutôt épargné par les errances défensives de son équipe en début de partie, Lukasz Piszczek n'a pas pour autant réussi un grand match. Trop lent pour lutter sur les accélérations de Lemar ou Mbappé, il a fini par craquer lui aussi, en voyant sa relance interceptée par Lemar sur le troisième but de Monaco (82eme).
Sokratis Papastathopoulous : 3
Stoïque sur l'ouverture du score, il ne cherche même pas à suivre Mbappé (3eme). Plus solide que Ginter pendant le reste du premier acte, le Grec s'est relâché en deuxième période et a souffert des contre-attaques monégasques. Déposé par Mbappé, puis battu dans les airs par Touré dans la foulée (49eme), il s'est troué sur un long ballon en fin de match mais s'est bien repris en taclant Silva qui partait au but (85eme). Le résultat reste faible...
Matthias Ginter : 3
Une première période catastrophique. Déjà en grande difficulté à l'aller, Matthias Ginter a perdu tous ses duels dans les vingt premières minutes. Il laisse notamment Falcao lui passer devant sur le deuxième but monégasque (17eme). Mieux en deuxième période dans une défense à quatre, malgré quelques interventions encore très fébriles.

 
Ousmane Dembélé : 6
Son entrée en jeu après moins d'une demi-heure a dû donner une tonne de regrets à son entraîneur. Tout de suite très tonique, Ousmane Dembélé a changé la physionomie du match en apportant de la vitesse et de la folie dans le jeu offensif de Dortmund. C'est un de ses nombreux slaloms qui amène le but de Reus en deuxième période (48eme). L'international français a toutefois peiné à maintenir ce rythme élevé dans le dernier quart d'heure.
Julian Weigl : 4
Moins efficace que Sahin à la récupération en première période, Julian Weigl a paru plus à l'aise au retour des vestiaires en seule sentinelle. Mais quand le match s'est décousu dans le dernier quart d'heure, le jeune international allemand a eu beaucoup du mal à maintenir de la rigueur.
Nuri Sahin : 6
Un des rares joueurs du Borussia à surnager en première période. Autoritaire sur plusieurs de ses interventions au milieu, Nuri Sahin a failli égaliser en envoyant son coup-franc sur le poteau de Subasic (13eme). Un très beau sauvetage défensif à mettre à son actif (31eme). Mais son entraîneur l'a remplacé à la mi-temps par Marcel Schmelzer (45eme) dans une volonté de repasser à quatre défenseurs.
Marcel Schmelzer : 5
Entré à la mi-temps pour permettre à Dortmund de revenir à une défense à quatre, Marcel Schmelzer a soufflé le chaud et le froid dans le couloir gauche. Jouant très haut, il a laissé des boulevards dans son dos. Mais son apport offensif n'a pas été neutre, comme sur sa frappe puissante du gauche captée en deux temps par Subasic (65eme).
Raphaël Guerreiro : 4
Sur la gauche du milieu de terrain de Dortmund, Raphaël Guerreiro a parfois eu du mal à exister dans ce match. Alors que le jeu a longtemps penché de l'autre côté, l'ancien Lorientais est monté en puissance en fin de première période, avec un face-à-face légèrement excentré manqué (39eme). Encore trop effacé au retour des vestiaires, le Portugais a cédé sa place à Christian PULISIC pour la fin de match (72eme).
Shinji Kagawa : 5
Son match retour a étonnamment ressemblé à son match aller. Très discret en première période, Shinji Kagawa ne s'est mis en évidence que sur un décalage offrant à Guerreiro un face-à-face manqué (39eme). Plus libre en deuxième période, le Japonais a multiplié les bonnes passes en se plaçant systématiquement entre les lignes.
Marco Reus : 6
Après une première reprise cadrée mais captée par Subasic (9eme), Marco Reus a réglé la mire en marquant d'une belle reprise du droit en début de deuxième période (48eme). L'Allemand fut le joueur offensif le plus dangereux du BvB, avec une nouvelle frappe arrêtée par le gardien monégasque dans le dernier quart d'heure (73eme).
Pierre-Emerick Aubameyang : 5
Longtemps esseulé aux avant-postes, Pierre-Emerick Aubameyang s'en est bien tiré en posant des problèmes à Glik dans les un contre un et dans sa faculté à garder le ballon dos au but. Mais au-delà de ça, le Gabonais n'a pas réussi à inquiéter Subasic et c'est bien dommage. Il a fallu attendre les dix dernières minutes pour le voir mettre à contribution le Croate (84eme).

 
0 commentaire - Les notes de Dortmund
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]