Le PSG peut y croire

Le PSG peut y croire©Media365
A lire aussi

, publié le mardi 16 février 2016 à 22h59

Grâce à des buts de Zlatan Ibrahimovic en première mi-temps et Edinson Cavani en fin de match, le PSG, comme il y a deux ans, s'est imposé face à Chelsea devant son public et peut y croire avant le match retour.

Le debrief
L'option est petite mais certaine. Comme il y a deux ans (3-1), le Paris Saint-Germain est venu à bout de Chelsea devant son public lors du match aller et peut espérer décrocher son billet pour les quarts de finale dans trois semaines à Londres. Mais cela ne sera pas simple, car les Blues qui ont fait face mardi soir aux Parisiens n'avaient rien de l'équipe moribonde que l'on annonçait. Par moments, Eden Hazard, l'un des meilleurs joueurs de Chelsea mardi avec le Brésilien Willian, et ses coéquipiers ont même posé de gros problèmes aux joueurs de Laurent Blanc. Heureusement pour le PSG, il a pu compter sur son buteur, Zlatan Ibrahimovic, qui a délivré rapidement les siens sur un coup-franc dévié dans le mur par Obi Mikel.

Bien plus tard dans la soirée, en fin de match, Edinson Cavani, à peine entré en jeu, a profité de l'un de ses premiers ballons et de sa toute première occasion pour faire taire tous ceux qui ne voyaient plus du tout un buteur en lui. L'Uruguayen ne pouvait choisir meilleur match pour prouver qu'il n'a pas perdu tout son talent de finisseur. Vu les exploits de Thibaut Courtois dans sa cage avant cette demi-volée gagnante de Cavani sur un service en or de Di Maria, plutôt décevant lors de ce match aller, on pensait que l'immense gardien belge, comme l'année dernière, allait écoeurer les attaquants parisiens jusqu'à la fin.

Mais il n'a rien pu faire sur cette reprise de Cavani, de la même manière que Kevin Trapp avait dû s'avouer vaincu dans les arrêts de jeu de la première mi-temps sur une frappe à bout portant d'Obi Mikel. Le Nigérian ne pouvait mieux se racheter de sa double erreur coupable sur le but d'Ibra. Après avoir laissé passer l'orage parisien en début de rencontre, Chelsea faisait alors mieux que retrouver des couleurs, puisque les hommes de Guus Hiddink avait souvent mis la défense parisienne en danger sur leurs offensives. Un scénario qui s'est répété en seconde mi-temps avec une nouvelle fois des Parisiens qui monopolisaient rapidement le ballon et exerçaient une pression constante sur la défense adverse.

Mais si le PSG avait surtout inquiété Courtois sur des frappes de loin pendant les 45 premières minutes, Marquinhos, Verratti (tous deux titulaires) et leurs coéquipiers ont poussé le Belge à l'exploit à de nombreuses reprises en seconde période. Même s'ils ont encaissé leur premier but de la saison à domicile, les Parisiens ont aussi livré mardi l'une de leurs meilleures productions dans cette compétition cette saison. Sans un Courtois une nouvelle fois en état de grâce, le succès du champion de France aurait d'ailleurs pu être beaucoup plus large face à cette équipe de Chelsea, qui n'avait encore jamais perdu en 2016. L'année dernière, Paris s'était qualifié après avoir été accroché chez lui (1-1). Avec une victoire 2-1 mardi soir, il y a de quoi espérer.

Le film du match
3eme minute Verratti profite d'une fenêtre de tir à une vingtaine de mètres pour tenter sa chance à ras de terre. Courtois se couche et détourne la frappe appuyée de l'Italien.

5eme minute Après un crochet sur Fabregas dans l'axe, Lucas tente lui aussi sa chance. Sa frappe est superbe mais passe à droite du but de Courtois.

11eme minute Coup-franc intéressant pour Paris, à une trentaine de mètres. La frappe enroulée d'Ibrahimovic passe à droite elle aussi.

22eme minute Après une très longue séquence collective de Chelsea, Hazard sert Baba sur l'aile gauche dans la profondeur. Le Ghanéen dépose un centre parfait sur Diego Costa, dont la tête à bout portant est magnifiquement déviée par Trapp de la main droite. Le ballon rebondit sur la barre et sort en corner.

31eme minute Coup-franc rapidement joué par Chelsea sur l'aile gauche, Hazard efface Marquinhos et adresse un long centre au second poteau. La première tête d'Ivanovic est contrée mais le ballon revient dans les pieds du Serbe, qui reprend le ballon d'une demi-volée en pivot qui termine dans le petit filet.

33eme minute Sur l'action suivante, Marquinhos centre côté gauche à destination d'Ibrahimovic, seul au second poteau. Le Suédois pique trop sa tête, qui meurt au-dessus du but.

39eme minute (1-0) Zlatan Ibrahimovic ouvre le score sur coup-franc. La frappe puissante du Suédois est déviée dans le mur par Mikel, qui s'est retourné et prend à contre-pied Courtois. Le Nigérian est doublement fautif sur ce but puisque c'est lui qui avait commis la faute sur Lucas qui a amené ce coup-franc idéalement placé.

45eme minute +1 (1-1) Obi Mikel égalise dans les arrêts de jeu de la première mi-temps après un corner bien frappé par Willian côté droit. Diego Costa dévie de la tête le ballon au premier poteau pour le Nigérian, qui contrôle le ballon et fusille Trapp.

49eme minute Contre-attaque fulgurante menée par Cheslea et Willian, qui remonte tout le terrain et donne un très bon ballon dans l'espace pour Diego Costa. Bien sorti, Trapp repousse la tentative de l'attaquant des Blues.

50eme minute Courtois s'envole et claque en corner une très belle frappe de Di Maria qui filait sous la barre.

52eme minute Bien décalé dans la surface côté droit par Verratti, Ibrahimovic fixe Ivanovic et tente de surprendre Courtois d'une frappe soudaine à ras de terre. Le gardien belge ferme les jambes au bon moment et détourne le ballon en corner.

60eme minute Superbe remise dans l'axe de Zlatan pour Lucas, qui s'emmène le ballon et déclenche une belle frappe croisée en bout de course. Courtois sort encore le grand jeu.

67eme minute Courtois se détend bien sur un coup-franc enroulé à mi-hauteur de Di Maria.

79eme minute (2-1) Superbe ouverture de Di Maria dans le dos de la défense pour Cavani, qui ne laisse aucune chance à Courtois sur une superbe demi-volée du droit en pivot qui passe sous le ventre du gardien belge.

90eme minute Côté gauche, Pastore adresse un excellent centre côté opposé pour Ibrahimovic dans la surface. Le Suédois voit sa reprise repoussée par Courtois alors qu'il avait le ballon du 3-1 dans les pieds.

91eme minute Sur l'action suivante, c'est au tour de Pedro de se retrouver en position de marquer. Sa frappe ne trouve que le petit filet de Trapp.

Monsieur l'arbitre au rapport
Excellent match de l'arbitre espagnol de ce match, Carlos Velasco-Carballo qui n'a pris que des décisions qui s'imposaient.

Ça s'est passé en coulisses…
- Carlo Ancelotti, l'ancien entraîneur du Real Madrid qui entraînera le Bayern Munich la saison prochaine, faisait partie des nombreux invités prestigieux présents dans la corbeille VIP du stade mardi soir. Depuis son départ du PSG, en mai 2013, l'Italien n'était jamais revenu au Parc des Princes.

- Deux questions majeures avant ce match aller ? Qui allait profiter du « Auriergate » pour débuter dans le couloir droit et Laurent Blanc allait-il faire confiance d'entrée à Marco Verratti, tout juste de retour à la compétition ? Comme on pouvait s'y attendre, l'entraîneur parisien avait préféré Marquinhos à van der Wiel. Plus surprenante : la titularisation de Verratti alors qu'on aurait pu penser qu'Adrien Rabiot aurait sa chance.

- Alors qu'on se demandait qui d'Eden Hazard ou Pedro aurait les faveurs de Guus Hiddink au coup d'envoi côté Chelsea, les deux hommes ont finalement débuté tous deux le match. Oscar, un temps incertain, n'était que remplaçant.

La feuille de match
C1 (8emes de finale aller) / PSG – CHELSEA : 2-1
Parc des Princes (46 000 spectateurs environ) Temps froid - Pelouse en parfait état Arbitre : M.Velasco-Carballo (ESP) (7) Buts : Ibrahimovic (39eme) et Cavani (79eme) pour le PSG – Obi Mikel (45eme +1) pour Chelsea Avertissements : Ibrahimovic (19eme), David Luiz (70eme) et Lucas (70eme) pour le PSG – Obi Mikel (38eme) et Pedro (66eme) pour Chelsea Expulsion : Aucune PSG Trapp (7) – Marquinhos (5), Thiago Silva (cap) (7), David Luiz (6), Maxwell (6) – Thiago Motta (6), Matuidi (6) puis Pastore (80eme), Verratti (7) puis Rabiot (80eme) – Di Maria (6), Lucas (5) puis Cavani (74eme) - Ibrahimovic (7) N'ont pas participé : Sirigu (g), Kurzawa, van der Wiel, Stambouli Entraîneur : L.Blanc

Chelsea Courtois (7) – Azpilicueta (6), Ivanovic (6), Cahill (cap) (6), Baba (6) – Obi Mikel (5), Fabregas (4) – Hazard (7) puis Oscar (71eme), Pedro (5), Willian (7) – Diego Costa (4) N'ont pas participé : Begovic (g), Miazga, A.Traoré, Kenedy, Loftus-Cheek, Rémy Entraîneur : G.Hiddink

 
2 commentaires - Le PSG peut y croire
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]