Dani Alves au bon souvenir du Barça

Dani Alves au bon souvenir du Barça©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le mercredi 10 mai 2017 à 16h36

Auteur d'une magnifique double confrontation contre l'AS Monaco, Dani Alves a prouvé à ceux qui en doutaient qu'il était loin d'être cramé, en particulier à ses anciens dirigeants du Barça.

L'air de l'Italie lui va si bien. Après des premiers mois poussifs sous le maillot des Turinois, Dani Alvès marche sur l'eau en cette fin de saison. Transfuge l'été dernier du FC Barcelone, le latéral droit souhaitait relancer une carrière qui semblait sur le déclin depuis quelques années. Bien lui en a pris ! Si les statistiques générales sont loin d'être pharamineuses (29 matchs toutes compétitions confondues) pour un joueur qui avait l'habitude d'enchaîner les saisons pleines en Catalogne, l'attitude du Brésilien dans le groupe de Massimiliano Allegri montre que Dani Alves est pleinement épanoui. Avec 911 minutes jouées sur 990 possibles en Ligue des Champions, le triple vainqueur de la Ligue des Champions avec le Barça élève son niveau de jeu au moment des nuits européennes. Son but contre l'AS Monaco mardi soir vient valider une performance XXL de l'international brésilien (100 sélections). Au sortir de la double confrontation contre les Monégasques, Alves termine avec trois passes décisives et un but. Plutôt pas mal pour un joueur que l'on annonçait sur le déclin ! « Si ça me surprend d'être à mon meilleur niveau ? Je travaille beaucoup, je vis mon métier avec beaucoup d'intensité et d'amour. Tout ceci c'est le fruit de mon travail quotidien qui ne se voit pas. Les gens pensent que je suis fou, mais quand il faut travailler, je sais ce que je dois faire. Au début, j'ai eu du mal à m'adapter parce qu'ici, il y a une manière différente de voir le football. Ensuite, alors que je m'adaptais, j'ai eu une blessure. Il faut être présent au bon moment et je suis là. Maintenant nous sommes en finale », a-t-il déclaré à l'issue du match.
Le latéral qui fait défaut au Barça
Une finale que regardera à la télé le FC Barcelone. Les Catalans ont également été les victimes de la grâce qui semble habiter Dani Alves dans cette fin de saison. S'il n'en avait pas fait une revanche à proprement dit, le meilleur ami de Neymar n'a que très peu goûté à la façon dont s'est terminée l'aventure blaugrana. Il ne s'en est d'ailleurs jamais caché, accusant les dirigeants. « Durant mes trois dernières saisons au Barça, on a entendu qu'Alves était sur le départ, mais les dirigeants ne m'ont rien dit en face. Ils ont été faux et ingrats. Ceux qui dirigent aujourd'hui le FC Barcelone n'ont aucune idée de comment traiter leurs joueurs. », s'était laissé aller le Bianconero avant les quarts de finale. Quand on voit les difficultés du Barça sur le côté droit avec la blessure d'Aleix Vidal et un Sergi Roberto reconverti arrière droit, on se dit que le président Bartomeu a fait une belle bêtise en laissant partir celui qui formait l'un des meilleurs duos du monde avec Lionel Messi pendant presque 10 ans. Le pire, d'après Marca, vient du fait que le Barça aurait refusé la main tendue par Dani Alves durant le Mercato hivernal au moment du spleen du Brésilien en Italie... Finalement, c'est peut-être un mal pour un bien pour un joueur qui avait sûrement besoin de quitter son confort pour redevenir le latéral dominant de ces dernière années à 34 ans et accrocher une possible quatrième Ligue des Champions à son palmarès.

 
0 commentaire - Dani Alves au bon souvenir du Barça
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]