Ce que Zidane a dit à la mi-temps

Ce que Zidane a dit à la mi-temps©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le lundi 05 juin 2017 à 16h59

La réussite des grands hommes n'est pas toujours entièrement visible, et quiconque n'avait pas ses oreilles collées à la porte du vestiaire, à la mi-temps de la finale de Ligue des Champions, n'a pu mesurer pleinement le coup de maître de Zinedine Zidane.

En 18 mois à la tête du plus grand club de la planète, l'ancien chef d'orchestre des Bleus a cumulé quelques records et faits de génie. Il faudrait être fou pour ne pas lui imputer, au moins partiellement si ce n'est dans l'absolu, l'implacable métamorphose -tactique et mentale- des ses joueurs en deuxième période, déterminante pour enquiller une deuxième Coupe aux Grandes Oreilles de suite.

Et si elle était là, la « patte Zidane » que ses détracteurs réclament encore pour l'intégrer dans la caste des grands techniciens de ce siècle que sont Pep Guardiola ou José Mourinho ? Le Français n'a certes mené aucune révolution tactique. Mais il a, incontestablement, su trouver les mots pour transcender des joueurs et leurs egos. Le quotidien Marca en a recueilli quelques-uns, à commencer par cette phrase, banale au premier abord, mais si convaincante au second : « Vous êtes arrivés jusqu'ici, alors profitez, parce que vous êtes les meilleurs et que vous devez gagner ».

« Zidane sait comment nous parler »

« Le coach nous a dit que nous jouions bien... Mais il a aussi rappelé que nous pouvions faire beaucoup mieux, être plus agressifs, presser plus haut, empêcher la Juve de développer son jeu aussi facilement qu'en première période et remporter les duels. Nous sommes ressortis gonflés à bloc », a confié Luka Modric. Le Croate avait pourtant toutes les raisons de retrouver le terrain sur les rotules : sous l'ère Zidane, le milieu de terrain a multiplié au centuple un effort défensif déjà fourni sans perdre son rôle de rampe de lancement. Ces nouvelles tâches offrent plus de liberté à Casemiro, autre symbole éclatant de la méthode du Ballon d'Or 1998.

« C'est facile de dire que la Juve a mal joué en deuxième période. Mais c'est aussi parce que nous avons été incroyables », a précisé Alvaro Morata. « Il sait comment nous parler. Il sait ce qu'il a à dire. Dans le vestiaire, il a expliqué comment nous devions faire circuler le ballon d'un côté à l'autre », a rapporté Marco Asensio, dernier buteur de la rencontre et plus bel espoir de la Casa Blanca en pleine éclosion. La méthode a visiblement été bien appliquée. Les brebis ne s'égarent jamais quand leur maître est présent.

 
6 commentaires - Ce que Zidane a dit à la mi-temps
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]