C1 (barrages retour) : L'AS Rome était nerveuse, Porto en a profité

C1 (barrages retour) : L'AS Rome était nerveuse, Porto en a profité©Media365
A lire aussi

Quentin Migliarini, publié le mardi 23 août 2016 à 22h40

Le FC Porto s'est qualifié pour la Ligue des Champions en dominant l'AS Rome (3-0) au Stadio Olimpico, mardi soir. Les hommes de Spalletti ont terminé la rencontre à neuf.

Felipe Monteiro a trouvé le chemin du but une seconde fois en autant de rencontres, et de semaines, face à l'AS Rome, mardi soir. Le bon, cette fois-ci. Le défenseur central du FC Porto, buteur contre son camp lors du match aller (1-1), a capitalisé sur la superbe entame des siens, bien plus tranchants dans les duels que leurs homologues italiens, apathiques durant la majeure partie de la rencontre, en reprenant de la tête au second poteau un superbe coup franc-tiré par Otavio (1-0, 8eme). Luciano Spalletti avait choisi le pari De Rossi en défense centrale aux côtés de Manolas pour pallier la suspension de Thomas Vermaelen, grand mal lui en a pris. En l'absence du vétéran de la Squadra Azzurza le milieu de terrain romain s'est noyé un temps. Écrasés à l'impact par l'agressivité de leurs adversaires, battus dans le jeu court également, les Italiens ont logiquement abusé des longs ballons, faute de solution, le plus souvent à destination de Mohamed Salah. Les Romains s'enlisent alors dans le piège, du coup Francesco Totti fait son apparition à l'échauffement, alors que Spalletti donne de la voix pour recadrer ses hommes, éparpillés aux quatre coins du terrain.


De Rossi voit rouge, l'AS Rome termine à neuf


Et cela fonctionne. Sur une superbe action initiée par Perrotti, Dzeko remise en retrait sur Salah dans la surface. Mais la frappe à bout portant de l'Egyptien est magistralement détournée du pied droit par Iker Casillas, solide sur le coup. Cette période de domination connait un brusque coup d'arrêt lorsque De Rossi commet l'irréparable sur Maxi Pereira, très loin de sa surface, carton rouge à la clé. Le 14eme de sa carrière. La décision de l'arbitre est logique, la semelle de l'Italien, impressionnante. Emerson remplace Paredes dans la foulée. Pendant ce temps les esprits s'échauffent, la tension monte d'un cran. Maxi Pereira jette finalement l'éponge quelques instants plus tard et Layun prend sa place sur le terrain juste avant la mi-temps. La seconde période débute comme la première, les Portugais gèrent leur avance et un nouveau coup du sort scelle le destin des Romains. L'arbitre sort de sa poche le deuxième carton rouge de la soirée, à destination d'Emerson, rentré à la 40eme minute de jeu. La semelle du Brésilien est au moins aussi impressionnante que celle de De Rossi, la décision de l'arbitre est indiscutable. La Roma termine cette rencontre à neuf, le cauchemar se poursuit. Le but est clair pour les joueurs de Luciano Spalletti désormais, ils sont contraint de réduire le score pour jouer les prolongations.


Sixième saison consécutive en C1 pour Porto
Ce qu'ils tentent de faire sur coups de pieds arrêtés, raison pour laquelle Iturbe entre sur la pelouse à la place de Dzeko (60eme). L'Italien de poche tente de faire la différence balle au pied, mais se heurte au physique imposant de Danilo à plusieurs reprises. A force de jeter toutes ses forces dans la bataille, la Roma n'a plus la force et la lucidité nécessaires pour préserver sa cage. Elle encaisse finalement un deuxième but, l'œuvre de Yalun, qui profite alors d'une sortie hasardeuse de Szczesny (75eme). Et comme si tout cela n'était déjà pas assez humiliant, Corona enchaîne deux minutes plus tard en solitaire et douche définitivement les maigres espoirs des tifosi (77eme). Cette fois-ci, c'est bel est bien fini, les Giallorossi sont relégués en Ligue Europa. Porto, de son côté, prouve une nouvelle fois sa régularité au plus haut niveau avec une sixième saison consécutive en Ligue des champions.
Le Celtic s'est fait peur jusqu'au bout
Faciles vainqueurs de l'Hapoel Beer-Sheva (5-2), chez eux au match aller, les joueurs du Celtic Glasgow pensaient bien vivre une soirée de football plutôt tranquille. Il n'en a rien été, les Israéliens ont joué leur carte à fond jusqu'à la dernière minute, n'échouant qu'à un petit but d'une qualification pour la phase de poules de la Ligue des Champions (2-0). Ludogorets sur le terrain des Tchèques de Plzen a assuré (2-2), tout comme le Legia Varsovie, tenu en échec par les Irlandais de Dundalk (1-1), mais qualifié à la faveur de son succès du match aller (2-0).

A VOIR AUSSI
>>> Le résumé complet de la soirée
>>> Monaco assure l'essentiel

 
 
0 commentaire - C1 (barrages retour) : L'AS Rome était nerveuse, Porto en a profité
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]