Benfica, la victime annoncée ?

Benfica, la victime annoncée ?©Media365
A lire aussi

Ignazio GENUARDI, publié le lundi 04 avril 2016 à 16h31

Opposé au Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des Champions, le Benfica Lisbonne devra réaliser un exploit pour espérer poursuivre son aventure européenne. Mais les Portugais ont-ils les moyens de sortir les coéquipiers de Franck Ribéry ?

Après s'être sorti du Groupe C, qui comptait aussi Galatasaray, Astana et l'Atlético Madrid, le Benfica Lisbonne a éliminé le Zenit Saint-Pétersbourg en huitièmes de finale de la Ligue des Champions (1-0 et 2-1). Mais les Portugais vont vraiment entrés dans le vif du sujet avec leur double confrontation face au Bayern Munich. Avec cinq points d'avance en tête de leur championnat, les hommes de Rui Vitoria ne partent évidemment pas avec la faveur des pronostics à l'occasion de leur quart de finale contre les coéquipiers de Franck Ribéry. Mais les Aigles ont-ils les moyens de réaliser l'exploit ?
Le départ Jorge Jesus digéré
Malgré le départ surprise de Jorge Jesus l'été dernier (le technicien portugais a rejoint l'ennemi juré du Sporting Portugal), les coéquipiers de Luisao maintiennent le cap. Fidèles à eux-mêmes, les Lisboètes continuent de s'appuyer sur certaines individualités référencées sur la scène européenne, dont l'Argentin Nico Gaitan, le Grec Konstantinos Mitroglou et le Brésilien Jonas (treize buts cette saison en Liga NOS pour l'ancien joueur de Valence). Mais c'est surtout la jeune garde portugaise qui pourrait poser des problèmes aux Bavarois.
Attention aux espoirs portugais
Avec Talisca (22 ans), Gonçalo Guedes (19 ans), Victor Lindelöf (21 ans) et Renato Sanches (18 ans), Benfica dispose en effet de plusieurs éléments qui font déjà tourner la tête des recruteurs européens. Ardemment courtisé par Manchester United et notamment surveillé par le Paris Saint-Germain, ce dernier est aujourd'hui estimé aux alentours de soixante millions d'euros par sa direction (40 M€ cash et le reste sous la forme de bonus). Offensivement, les partenaires de Julio César semblent capables de poser des problèmes au Bayern Munich. Mais la défense « benfiquiste » risque de passer un sale moment contre Thomas Müller, Robert Lewandowski, Franck Ribéry, Kingsley Coman ou encore Douglas Costa. A moins d'un exploit, la marche devrait logiquement être trop haute. Mais les Munichois auraient torts de déjà se croire dans le dernier carré.

 
0 commentaire - Benfica, la victime annoncée ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]