Barrages : Stéphane Darbion, l'autre baron de l'ESTAC

Barrages : Stéphane Darbion, l'autre baron de l'ESTAC©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 28 mai 2017 à 12h22

Si Benjamin Nivet reste la star de l'ESTAC, il ne faut pas oublier non plus Stéphane Darbion, encore très précieux cette saison, et qui espère se montrer décisif ce dimanche à Lorient.

Jeudi soir, à l'issue du barrage aller opposant Troyes à Lorient, les qualificatifs manquaient au sujet de la performance de haut vol fournie par Benjamin Nivet. Toujours juste dans ses prises de balle et précis dans ses transmissions, le milieu troyen a également gratté bon nombre de ballons dans les pieds adverses. Clou du spectacle, c'est aussi lui qui, en trompant Benjamin Lecomte d'une frappe limpide au ras du poteau, a offert la victoire à l'ESTAC dans le temps additionnel (2-1) et fait se lever les spectateurs du Stade de l'Aube. Mais il ne faudrait pas oublier que ceux-ci avaient déjà pu s'enflammer un peu plus tôt, lorsque Stéphane Darbion avait ouvert la marque.
Darbion, c'est le meilleur passeur du club
Dans l'ombre d'un Nivet qui, à 40 ans, impressionne toujours par la qualité de son jeu, Darbion (33 ans) réalise lui aussi une saison de très bonne facture. Buteur à cinq reprises au cours de la phase régulière, dont trois fois sur les cinq dernières journées, le milieu formé à Montpellier s'est surtout fendu de dix passes décisives, ce qui en fait le quatrième meilleur passeur de Ligue 2. C'est aussi lui qui, lors de l'ultime journée à Sochaux, a sonné la révolte. Menés 2-0 à la pause et à ce moment en retrait dans la course au podium, les Troyens ont réussi à renverser la vapeur grâce à un but et deux passes « dé » de l'ancien joueur de Montpellier, Ajaccio et Nantes (2-3). C'est donc peu dire que Darbion, qui a disputé les 38 rencontres de championnat, est un élément fondamental du onze de départ de l'ESTAC.
Garcia : « Nos cadres auront un rôle déterminant »
Jean-Louis Garcia en est bien conscient. « Nous nous attendons à ce que le match retour se joue différemment de la première manche, a révélé le technicien aubois en conférence de presse. Nous n'avons qu'un petit but d'avance, Lorient sera revanchard et voudra nous bousculer. Il sera important de ne pas subir leur tempo et de jouer sur nos valeurs (...). Nos cadres auront un rôle déterminant. Si nous parvenons à faire quelque chose de grand, ce sera aussi grâce à eux. » « Nous avons tâché de bien récupérer, les plus anciens ont travaillé sur les soins pour être prêts demain », a ensuite assuré Stéphane Darbion. Arrivé en Champagne à l'été 2012, le natif de Belley est plusieurs fois monté dans l'ascenseur avec Troyes (une promotion, deux relégations). Dimanche soir, on saura s'il pourra à nouveau y prendre place.

 
2 commentaires - Barrages : Stéphane Darbion, l'autre baron de l'ESTAC
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]