Lens : Casanova désormais menacé

Lens : Casanova désormais menacé©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le dimanche 13 août 2017 à 08h33

Après la troisième défaite en trois matches essuyée par Lens samedi à Sochaux (3-2), la tension s'est accentuée au sein du club.

Troisième rencontre, troisième revers : le début du championnat de Ligue 2 est plutôt préoccupant pour le RC Lens. Samedi, les Sang et Or se sont inclinés sur la pelouse de Sochaux (3-2) au terme d'une rencontre où ils se sont réveillés trop tardivement. Une défaite qui a encore mis en lumière les carences de l'équipe lensoise.

Les supporters crient leur mécontentement
Après la deuxième réalisation sochalienne, les 600 fans lensois qui ont fait le déplacement ont ainsi scandé des « Casa démission », « Blanchard démission », « Lensois, bouge ton cul ». Remontés depuis le début de la saison, leur colère a éclaté, ce qui n'a pas été du goût des joueurs, qui sont allés s'expliquer avec leurs supporters après la rencontre.

Kévin Fortuné, l'attaquant lensois, a ainsi réagi à ces invectives : « On n'a pas fait le boulot et je comprends leur déception, mais il y a des choses qui ne sont pas acceptables. Insulter les gens, ce n'est pas bien. Ce n'est pas comme si on ne se battait pas. Si tu supportes ton équipe, tu viens pour l'encourager, pas pour insulter les joueurs ».

Martel se dit « perturbé »
De son côté, Alain Casanova ne semble pas affecté par les critiques et cherche avant tout des remèdes aux maux de son équipe : « Je ne m'occupe pas de ça. Tout ce qui m'intéresse actuellement, c'est de réfléchir aux solutions pour améliorer le rendement de l'équipe afin qu'elle retrouve son vrai niveau ».

Les rumeurs indiquent que le club artésien semble à la recherche d'un nouvel entraîneur. Le président Gervais Martel est en tout cas en pleine réflexion : « C'est un métier à risque, entraîneur, c'est lui qui est en première ligne. Aujourd'hui, c'est difficile et ça doit l'être pour lui aussi. Maintenant, il est entraîneur du RC Lens, il faut se méfier de tout ce qui est raconté. Réfléchir à chaud, c'est super compliqué. Je l'ai appris à mes dépens. Il faut analyser le pourquoi des choses, en discuter avec pas mal de personnes et se préparer pour le match décisif de samedi prochain. Je suis perturbé, quand on est perturbé, on doit avoir une réflexion, Alain doit l'avoir aussi. Le plus important qui dépasse tout, les hommes, c'est le Racing Club de Lens ».

Lens se prépare désormais à un match périlleux face à Brest samedi prochain (15h).
 
5 commentaires - Lens : Casanova désormais menacé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]