Nantes comme un roc(her) 

Filip Djordjevic est dorénavant seul en tête au classement des buteurs. (Maxppp)

Filip Djordjevic est dorénavant seul en tête au classement des buteurs. (Maxppp)

Dominer n'est pas gagner. Monaco l'a appris à ses dépens samedi après-midi, battu 2-0 à Louis-II lors de la 12e journée de Ligue 2. Réaliste, le FCN en profite pour revenir à hauteur de l'ASM au sommet du Championnat. Au classement des buteurs, Filip Djordjevic, auteur d'un doublé dans la Principauté, a fait le break sur un Ibrahima Touré resté muet.             

Embouteillage en tête du classement de la Ligue 2 ! Si la densité était déjà au rendez-vous dans le peloton de tête avant la rencontre au sommet de la 12e levée et ce déplacement de Nantes à Monaco, elle l’est d’autant plus après la précieuse victoire décrochée par les Canaris sur le Rocher. Un succès qui permet tout simplement au FCN de revenir à hauteur de l’ogre financier de l’antichambre de l’élite au sommet de la hiérarchie, où trône également Angers, troisième et dernière formation à compter 22 points.

Les places pour la Ligue 1 seront donc chères et si les Nantais sont loin d’avoir gagné leur ticket pour la première division, ils conservent plus que jamais le droit de croire à un retour en Ligue 1, quittée en 2009. Surtout si Filip Djordjevic continue à afficher l’efficacité qui l’accompagne depuis le début de la saison. Le Serbe, auteur de saisons sans relief jusque-là, a déjà égalé son meilleur total de réalisations sous le maillot jaune et vert, 12 lors de la saison 2010-2011, ce samedi. Pour ce faire, le joueur âgé de 25 ans a d’abord devancé la sortie de Subasic à la réception d’un centre de Cissokho pour ouvrir le score de la tête (0-1, 26e), avant de doubler la mise en renard des surfaces, en reprenant à bout portant un ballon repoussé par le portier monégasque sur une tête de Madouni (0-2, 35e). Suffisant pour offrir à Nantes sa 6e victoire de la saison.

Un succès plutôt heureux pour des Canaris malmenés une bonne partie des débats. Les Monégasques sont d’ailleurs les premiers à faire trembler les filets mais le but de Touré d’une tête plongeante est refusé pour une faute peu évidente de Germain sur Cichero (18e). Comme un symbole du manque de réussite des locaux, tombés sur un Riou concentré à qui tout a souri, en atteste cette tête de Kurzawa sur corner repoussée par la transversale (86e). "On a fait un match très solide, préférait retenir Michel Der Zakarian, l’entraîneur nantais, au terme du match sur BeIn Sport. On était venu pour gagner le match et recoller au classement à Monaco et Angers. On l'a fait avec du panache, de l'envie dans les duels. On a laissé peu d'espace et on a bien utilisé le ballon. On s'est fait bouger dans les premières minutes mais dès qu'on a marqué, on a senti que la confiance était revenue. On a fait un match très, très solide."

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Le Sport sur votre mobile
en images
La réponse de Giroud Liverpool n'oublie pas Hillsborough L'essai du Barça Deux mois Arsenal a eu chaud