Guingamp, c'est renversant

 Mandanne AJA

Christophe Mandanne a signé un bien joli doublé contre Auxerre.

A l'issue d'une rencontre complètement folle, Guingamp est venu à  bout d'Auxerre (4-3), samedi au Roudourou, en match décalé de la 8e journée de Ligue 2. Menés 3-1 à vingt minutes de la fin, les Bretons ont renversé la partie grâce au duo Mandanne-Yatabaré, et dépasse leur adversaire du jour au classement.

Qui a dit que la Ligue 2 était un championnat terne et tout sauf passionnant ? En plus d’offrir une certaine homogénéité, l’antichambre de l’élite du football hexagonal est capable de proposer des matches ô combien spectaculaires. Prenez la rencontre qui a opposé ce samedi Guingamp à Auxerre : un scenario fou, des buts de choix et, après 90 minutes plaisantes, la victoire pour les locaux, passés par toutes les émotions sur leur pelouse du Roudourou, eux qui étaient menés trois buts à un à l’heure de jeu.

Si Giresse allume la première mèche en expédiant un coup franc hors de portée de Léon (1-0, 13e), les Auxerrois renversent les Rouge et Noir. Ntep remet d’abord les deux formations à égalité d’un tir croisé décoché à l’entrée de la surface (1-1, 35e), avant que Kapo ne s’illustre d’un bel enchaînement au cœur de la zone de vérité. L’ex-international français réalise un contrôle orienté de toute beauté suivi d’une frappe limpide du pied gauche qui fait mouche (1-2, 38e). L’AJA contient alors efficacement les timides assauts locaux et se dit que sa mauvaise série à l’extérieur (Trois défaites en autant de déplacement cette saison) touche à sa fin, d’autant qu’Acapandié, tout juste entré en jeu, enfonce le clou à bout portant sur un bon service de Ntep (1-3, 63e).

Mandanne: "Pas le héros"

Difficile alors d’imaginer l’En Avant se sortir de cette rencontre avec autre chose qu’une défaite. Pourtant, l’espoir renaît du pied de Mandanne, qui expédie un missile sous la barre sur une passe de Mathis (2-3, 71e). La dynamique a changé de camp et Yatabaré en apporte la preuve trois minutes plus tard lorsque, en deux temps, il trompe la vigilance de Léon, pourtant auteur d’une belle parade sur le coup de tête de l’ancien attaquant de Boulogne-sur-Mer (3-3, 74e). Les vainqueurs de la Coupe de France 2009, transformés, poussent quand l’arrière-garde auxerroise, à force de plier, rompt dans le temps additionnel, moment choisi par Mandanne pour signer un doublé d’une demi-volée du pied droit (4-3, 90+1e).

L’AJA ne s’en relèvera pas et voit son bourreau du jour le doubler au classement, Guingamp profitant de ce succès renversant pour se hisser à la 8e place, soit trois rangs de mieux que les Bourguignons, toujours incapables de récolter le moindre point hors de leur base dans cet exercice 2012-2013. "Je ne suis pas le héros, c’est le travail de toute une équipe, retiendra Mandanne sur BeIn Sport. On a poussé. C’est vrai qu’on se met en difficulté, on est mené 3-1, il fallait revenir, on a tous poussé ensemble. C’est moi qui marque deux buts ce soir, mais ça récompense le travail de tout le groupe. On s’entend tous très bien, on pousse tous dans le même sens. J’espère qu’on va continuer comme ça à engranger les victoires."

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Le Sport sur votre mobile