Ligue 2 : Un suspense énorme pour la 38eme journée

Ligue 2 : Un suspense énorme pour la 38eme journée©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 13 mai 2017 à 07h45

A une journée de la fin de la saison de Ligue 2, six clubs peuvent encore prétendre à la montée !

Et dire que Strasbourg a évité le pire ! En souffrance sur la pelouse de Niort vendredi soir, le Racing a même été mené pendant quelques minutes jusqu'à l'égalisation heureuse de Bahoken (2-2). Le club alsacien a grillé un premier joker face aux Chamois. Des trois points d'avance au classement avant la 37eme journée, le RCSA n'en compte plus qu'un sur un duo composé d'Amiens et Troyes. Mené, Strasbourg était même redescendu à la troisième place provisoire. C'est dire si le pire a été évité de peu vendredi soir. « C'est un bon point de pris car il nous permet de rester devant. Mais il y avait matière à faire mieux ce soir, reconnaissait Thierry Laurey après coup, au micro de beIN Sports. Cela va être poignant, prenant, invivable pour certains la semaine prochaine. Il faut garder la tête froide. Nous sommes une des seules équipes avec Amiens à être maître de notre destin. Si on veut rester en haut, il faudra gagner notre dernier match. »
Amiens vise une montée historique
Ce dernier match, ce sera face à Bourg-en-Bresse, équipe démobilisée depuis un certain temps avec le maintien en poche. Sur le papier, c'est cadeau ou presque. Surtout devant un public en feu à la Meinau. Mais c'est parce que ce sprint final de Ligue 2 est fou que tout peut arriver. Surtout que vendredi soir, pendant ce temps, tous les poursuivants du Racing ont gagné, quasiment tous sur un score large. Du coup, jeu de la différence de buts, les Alsaciens sont distancés et contraints de gagner vendredi prochain. Derrière Strasbourg, Amiens a aussi son destin en main. Incroyable championnat qui placent deux promus aux deux premières places ! Le club picard, qui n'a jamais connu l'élite en plus de cent ans d'histoire, n'a plus qu'à battre Reims à Auguste-Delaune pour basculer dans la folie. « Maintenant, il faut emmener tout le monde au bout, car c'est historique pour le club, confiait le milieu Charly Charrier après le succès contre Laval (3-0). Le train ne passe qu'une fois. Il faut l'attraper. Il faut emmener tout le monde au bout et marquer l'histoire du club. »
Lens reste en vie
Troisième avec le même nombre de points, Troyes se rendra à Sochaux vendredi prochain. Ça tombe bien, les Doubistes ne gagnent quasiment plus en 2017. Mais aucun relâchement n'est permis pour l'ESTAC non plus. Car derrière, Lens et Brest, à un point, et Nîmes, à deux points peuvent encore croire à la montée. « On reste en vie, soufflait Gervais Martiel sur Canal+Sport vendredi soir. Tout le monde a gagné. On s'y attendait. La dernière journée, nous allons jouer à domicile. Cela va être assez stressant jusqu'au bout. » Pour le RCL, une année de plus en Ligue 2 serait difficile à vivre. Pour Brest aussi. Longtemps leader cette saison, le club breton s'est écroulé au pire des moments. Avec un goal-average largement défavorable, il lui faudra un gros concours de circonstances pour finir sur le podium. Mais le rêve est permis. A une journée de la fin de la saison, six équipes peuvent monter. Mieux, toutes peuvent terminer à la première place ! Qui a dit qu'il fallait mettre en place des play-offs pour avoir du spectacle au moment du tomber rideau ?

 

 
1 commentaire - Ligue 2 : Un suspense énorme pour la 38eme journée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]