La saison prochaine, la Ligue 2 devra encore compter avec Orléans !

La saison prochaine, la Ligue 2 devra encore compter avec Orléans !©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 28 mai 2017 à 20h01

Déjà vainqueur au match aller (0-1), l'USO a de nouveau pris le meilleur sur le PFC ce dimanche (1-0). Les Orléanais remportent donc ce barrage et seront toujours en Ligue 2 lors de la saison 2017-2018.

Dos au mur après sa courte défaite lors du match aller (0-1), le Paris FC était contraint de se montrer bien plus offensif au stade de la Source, ce dimanche, pour renverser Orléans et monter en Ligue 2. Le début de match semble démontrer que les Parisiens ont pris conscience de cette nécessité. Lancé en profondeur, Louis Bongongui prend le meilleur sur Matthieu Chemin et s'écroule dans la surface. L'arbitre siffle... une faute du Camerounais (3eme), ce qui, au vu du ralenti, paraît très contestable. Dans le sillage d'un Bongongui très actif, le PCF va de l'avant. Le club de la Capitale fait cependant preuve d'un déchet non négligeable dans le dernier geste et souffre d'un manque de présence dans la surface adverse. Orléans se contente de bien défendre et se montre enfin dangereux après vingt minutes de jeu. Livio Nabab se jette pour reprendre un centre d'Arthur Gomis, mais ne parvient pas à cadrer (22eme). L'ancien Caennais perd ensuite son face-à-face avec Vincent Demarconnay (30eme) et manque ainsi l'occasion d'ouvrir le score. L'USO finit mieux cette première période, sans pour autant réussir à faire la différence au tableau d'affichage.
Nabab libère l'USO
Les joueurs de Didier Ollé-Nicole savent qu'un but serait quasiment synonyme de maintien en Ligue 2, c'est pourquoi ce sont eux qui prennent les commandes des opérations dès le début du second acte. Sur coup-franc lointain, Benjaloud Youssouf expédie une lourde frappe qui retombe non loin de la cage parisienne (48eme). Paris obtient des coups de pied arrêtés très bien placés, sans pour autant réussir à les exploiter correctement (53eme, 57eme). Pierre Bouby, lui aussi sur coup-franc, oblige Demarconnay à mettre le ballon en corner (66eme). Le club du Loiret pousse, est de plus en plus menaçant et finit logiquement par ouvrir le score. Sur corner, Livio Nabab s'élève plus haut que tout le monde et envoie le ballon au fond des filets (1-0, 76eme). Comme à l'aller, Orléans fait la différence sur un coup de pied de coin parfaitement frappé par Bouby. Les hommes de Réginald Ray ne semblent pas accuser le coup et tentent de jeter toutes leurs forces dans la bataille. Mathieu Robail croit pouvoir profiter d'une énorme erreur de relance de la défense orléanaise pour égaliser, mais Thomas Renault écarte le danger (84eme). Robail tire ensuite sur le poteau (90eme+1), alors qu'auparavant Karim Ziani avait buté sur Demarconnay (87eme). Michaël Barreto vendange à deux reprises (90eme+3, 90eme+5). Malgré une fin de match bien plus animée que le reste de la rencontre, le score n'évoluera plus et c'est donc Orléans qui gagne le droit de rester en Ligue 2. Ce qui, au vu des deux confrontations, est relativement logique. Le Paris FC n'a pas démérité mais ses carences dans le secteur offensif (avant-dernière attaque de la saison régulière en National) ne lui ont pas permis de faire basculer la balance en sa faveur.

 
4 commentaires - La saison prochaine, la Ligue 2 devra encore compter avec Orléans !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]