Pas d'urgence selon Christophe Galtier

Pas d'urgence selon Christophe Galtier ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 6 mars

Saint-Etienne ne gagne plus depuis cinq rencontres, toutes compétitions confondues, mais Christophe Galtier, l'entraîneur des Verts, préfère relativiser après le résultat nul de samedi soir contre Angers (0-0, 29eme journée de Ligue 1).

Christophe Galtier, que pensez-vous de ce 0-0 contre Angers ? J'ai beaucoup de respect pour Angers mais il faut bien admettre que nous avons eu les deux situations les plus franches de la rencontre. Si nous avions ouvert le score, je pense que nous serions repartis avec la victoire. Nous avons bien maîtrisé le match. L'envie, la générosité et la volonté de poser le jeu étaient là. Je vois le verre à moitié vide. Mais ce point, il faut l'apprécier. C'était notre onzième match en 35 jours. De plus, on a dû faire avec de nombreux absents. Nous avons enregistré des forfaits dans la journée comme celui de Nolan (Roux). D'autres ne pouvaient pas participer au match en étant sur le banc car ils étaient malades (Loïc Perrin). Offensivement, ces absences font que l'on a manqué de percussion et d'explosivité.

Mais peut-on tout de même parler d'un bon point ? Nous laissons à distance l'adversaire de ce soir (samedi) et nous restons en course pour les places européennes. Maintenant, nous allons bien récupérer car nous en avons besoin. J'espère avoir des retours en attaque. Avec des semaines plus aérées et studieuses, nous pourrons aller chercher des victoires.

Avez-vous peur d'avoir raté le coche ? Face à Caen (1-2, 28eme journée de Ligue 1) et ce soir, la 3eme place ne s'est pas présentée au bon moment. Il nous manquait des joueurs importants sur le plan offensif. Il fallait prendre des points. Là, nous n'en avons pris qu'un mais l'urgence n'est pas chez nous.

 
3 commentaires - Pas d'urgence selon Christophe Galtier
  • Bonne analyse de G-raison-parfois - Au lieu de recruter autant de joueurs moyens, il vaudrait mieux faire le recrutement de 1 ou 2 trés bons joueurs - Après, il faudrait jouer les matches pour gagner et non pour éviter de perdre - Quelle tristesse les matches de ligue1 quand on regarde les matches des championnats étrangers.

  • il a raison , il vise la 7 ème, 8ème place , de plus il compte sur le PSG donc une saison de trop pour lui......

  • Galtier, l'entraineur de l'ASSE joue le matador sur cette photo, mais il lui ferait grand bien de tirer des conclusions plus réaliste des dernières prestations de son équipe.Et ainsi de constater que son équipe est éliminé de la coupe d'Europe et de France en quelques jours d'écart. Au delà de ça son équipe vient de perdre en championnat contre Caen à la maison et de réaliser ce match nul sans saveur à Angers. A la fin de la 29e journée(y compris les matchs de retard à jouer ce mercredi 09 mars) le club peut se retrouver à plusieurs points du podium. Un club qui avance à raison de trois points pris sur douze possible à cette période de la saison ne peut prétendre à beaucoup plus qu'un classement dans la première partie de tableau (1er à 10e). Mais cet entraineur qui est présent au club depuis six année est rentré dans un certain confort, un certain ronronnement, tout comme certain de ses joueurs( à ré-écouter les impressions du joueur COHADE à la fin du match d'Angers). Aussi ils nous servent les me^mes excuses depuis un certain temps -"la multitude de match ces deux derniers mois- les blessés... " dans quinze jours ce sera la pression de fin de saison, la perturbation des joueurs qui négocient leur devenir de la saison prochaine...Ce club manque vraiment de dirigeants qui s'affirment et de meneur dans l'équipe pou prétendre à plus.

    à gabedu 18,si vous me demandez si j'ai vu le joueur GALTIER sur un terrain la réponse est oui
    si vous me demandez si j'ai vu jouer l'équipe de l'ASSE cette année la réponse est oui
    De plus je ne plante pas de piques ou banderilles comme dans les corridas je n'intervient jamais par derrière comme les faibles. Je me contente de remarquer de façon la plus réaliste qui soit l'évolution des verts et force est de constater que des objectifs qui semblaient atteignables s'éloignent de plus en plus.
    Je ne vous dit pas au revoir.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]