Rennes : Courbis se donne encore 24 heures de réflexion pour Gourcuff

Rennes : Courbis se donne encore 24 heures de réflexion pour Gourcuff©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le mercredi 10 février 2016 à 17h05

A deux jours de la réception d'Angers, pour le compte de la 26eme journée de Ligue 1, Rolland Courbis a évoqué la situation de Yoann Gourcuff en conférence de presse. L'entraîneur de Rennes se donne le temps de la réflexion pour savoir si son milieu jouera contre le SCO.

Un mois après l'avoir (re)découvert pour quelques minutes contre Lorient, le public du Roazhon Park espère voir de nouveau à l'oeuvre Yoann Gourcuff vendredi soir, pour la réception d'Angers (20h30, 26eme journée de Ligue 1). Sans inspiration dans le jeu, les Rennais auraient bien besoin d'un Gourcuff affûté pour percer le rideau défensif du SCO. Mais si l'ancien Lyonnais devrait être dans le groupe, son entraîneur n'a pas encore pris sa décision quant à une éventuelle titularisation. « Il est dans le groupe, il va assez bien, a annoncé Rolland Courbis à la presse ce mercredi. Je réfléchis encore 24 heures sur des choses qui me paraissent encore plus importantes que la situation de Yoann. Car sa situation, c'est un peu comme l'importance des treize matchs qui restent. Il y a Angers qui est important mais les douze autres aussi. »

« Ce sera à ses coéquipiers de l'aider »
Une titularisation en Ligue 1, Yoann Gourcuff n'en a plus connue depuis le 21 mars 2015, à l'occasion de la réception de Nice avec l'OL. Pratiquement un an. Alors forcément, le natif de Ploemeur sera scruté de près. C'est pourquoi Rolland Courbis a tenu à mettre les choses au clair avant même le coup d'envoi du match contre Angers. « Si je prends la décision pour Angers ou les matchs suivants de faire jouer Yoann, que ce soit d'entrée ou en cours de match, je la prendrai avec la vision suivante : ce sera à ses dix coéquipiers de l'aider, pas à Yoann d'aider ses dix coéquipiers. Car si on voit les choses à l'envers, au moins que je serve à quelque chose, c'est à les voir ou les faire voir à l'endroit. Donc ne nous trompons pas dans la vision de l'éventuelle rentrée de Yoann. » Au fond, pour que le cas Gourcuff cesse de susciter des fantasmes, qu'il joue ou pas, il ne suffirait peut-être à l'intéressé qu'à enchaîner enfin les matchs. C'est sans doute le meilleur moyen pour lui de redevenir un joueur « normal ».

 
2 commentaires - Rennes : Courbis se donne encore 24 heures de réflexion pour Gourcuff
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]