L1 - Rennes : La voiture de Giovanni Sio vandalisée

L1 - Rennes : La voiture de Giovanni Sio vandalisée©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 12 juillet 2017 à 22h43

Pris à partie par une frange de supporters du Stade Rennais, Giovanni Sio a eu la mauvaise surprise de voir sa voiture vandalisée mercredi sur le parking d'un centre commercial proche du Roazhon Park. Le dernier épisode d'un départ qui traîne en longueur.

La tension continue de monter entre Giovanni Sio et le Stade Rennais. Depuis sa sortie amère dans les colonnes de L'Equipe dimanche dernier, l'attaquant international ivoirien (28 ans, 21 sélections) a vu son président René Ruello lui répondre sèchement par voie de presse interposée, dans Ouest-France lundi, et s'est pris le bec avec Christian Gourcuff à l'entraînement mardi. Nouvel épisode de ce divorce annoncé qui traîne en longueur, son départ vers Montpellier ne se concrétisant pas : un incident avec des pseudo-supporters rennais mercredi.
Des relations pourtant réchauffées avec le public
Pris à partie sur le parking d'un centre commercial à proximité du Roazhon Park, Sio s'est d'abord fait insulter avant d'aller jusqu'à la boulangerie sans répondre, d'après Ouest-France qui cite un témoin de la scène. Mais quand il est revenu à son véhicule, il était bardé de rayures sur les deux flancs. Les relations longtemps fraîches entre Sio et les fans du club breton s'étaient pourtant réchauffées, comme le rappelle le quotidien régional. Sauf que tout ça n'a pas résisté aux récentes déclarations. Plus que jamais, l'ancien Bastiais et Sochalien se dirige vers la sortie, à un an de la fin de son contrat. Il a disputé 72 matchs toutes compétitions confondues en deux saisons à Rennes, pour 16 buts inscrits.

 
28 commentaires - L1 - Rennes : La voiture de Giovanni Sio vandalisée
  • Si vous appelez ça des supporters, moi je dis que ce sont des voyous !

  • Qu'est-ce qu'on peut en conclure, le foot comme pas mal de choses, sont contaminés par "le Fric" : la plupart de ses "sportifs" sont recrutés dans "les quartiers", on en fait des millionnaires du jour au lendemain et ils ne se privent pas pour attirer l'attention sur eux par quels moyens que ce soit. La plupart sont des étrangers d'ailleurs : ils portent durant un certains temps le "maillot" de Rennes ou autre ville de France mais ils n'en ont que faire. Je suis écoeuré, moi qui était sportif et même un acharné de certains sports , de voir où on en est arrivé. Je ne les plains pas ni ceux qui vont les voir. Moi c'est fini

  • Mr RUELLO payer les réparations du véhicule de Mr SIO, qui c'est toujours comporter en professionnelle au stade Rennais, je ne reprendrais pas mon abonnement tant que cela ne sera écris. De plus ces personnes sont des "guignoles" pas des supporters du stade Rennais.

  • Ça se serais passé à Bastia,certains au QI de bulot auraient demandé l'indépendance de la Corse....Véridique!

  • oh! le pauvre garcon il s en fout il va en acheter une plus belle il est plein aux as

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]