L1 - Rennes : Des recrues qui font du bien au Stade Rennais

L1 - Rennes : Des recrues qui font du bien au Stade Rennais©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 18 février 2017 à 08h02

Deux semaines après une gifle face au PSG en Coupe de France, légers sourires et début de confiance sont revenus à Rennes. Finalement, les départs de Ntep et Grosicki ne semblent pas affecter tant que cela les Rouge et Noir, qui se rendent à Marseille ce samedi (17h00).

Le 2 février dernier, au lendemain d'une défaite cuisante de Rennes contre le Paris Saint-Germain en Coupe de France au Roazhon Park, c'est cet état de résignation si commun qui habitait à nouveau les supporters rennais. Deux semaines plus tard, à défaut de résultats, légers sourires et début de confiance sont revenus. Pourtant, Rennes n'a toujours pas gagné en championnat. Neuf matchs sans victoire en Ligue 1 ! La série la plus longue des clubs de l'élite. Pas évident de digérer les départs de Paul-Georges Ntep et Kamil Grosicki, transférés pendant l'hiver.
Gourcuff : « Une évolution très nette sur le plan de la cohésion »
Alors comment expliquer cette impression de mieux ? Rennes restent sur trois matchs nuls, à Bordeaux, Angers et contre Nice. Contre Bordeaux et Nice, les Rennais auraient pu s'imposer avec davantage d'efficacité offensive. Surtout, ils ont enfin séduit, ont enfin réussi à transposer les principes de jeu de Christian Gourcuff des terrains d'entraînement à la compétition. « On a une évolution très nette sur le plan de la cohésion, acquiesce l'entraîneur breton en conférence de presse. Il faut à présent la concrétiser en termes d'efficacité. On se concentre sur ce que l'on veut faire et l'heure de jeu face à Nice est un bon indicateur de référence. »
Prcic : « Quelque chose se met en place »
Avant d'affronter l'OM ce samedi (17h00, 26eme journée de Ligue 1), ses joueurs partagent son optimisme. A l'instar du milieu de terrain bosnien Sanjin Prcic. « On est de plus en plus confiant, il y a quelque chose qui se met en place. Au niveau du bloc, on est très compact, ça permet d'être solide. On arrive à poser le ballon et jouer dans le camp adverse. On y arrive plus qu'au début de saison », note l'ancien Sochalien. Face à Nice, il a débuté au cœur d'un milieu à quatre avec Clément Chantôme à la récupération, et Benjamin André et Morgan Amalfitano en positions excentrées. Une formule qui a séduit pendant une heure et qui devrait être reconduite au Vélodrome. L'ancien Lillois, arrivé dans les dernières heures du Mercato, est celui qui a permis cette nette amélioration sur le plan du jeu lors des deux dernières semaines.
Prcic : « L'arrivée d'Amalfitano nous aide tactiquement »
Fin connaisseur du 4-4-2 de Christian Gourcuff, qu'il avait côtoyé à Lorient, Morgan Amalfitano s'est très vite intégré. « L'arrivée de Morgan (Amalfitano) nous aide tactiquement, le retour de Clément (Chantôme) également. Ça nous permet de trouver une certaine alchimie pendant les matchs », avance Prcic. Exit Gelson Fernandes, Adrien Hunou encore Adama Diakhaby. Désormais, Rennes joue avec quatre vrais milieux, tous dotés d'une qualité technique au-dessus de la moyenne. Un sacré changement par rapport à l'équilibre de la première partie de saison, où Paul-Georges Ntep longeait la ligne de touche côté gauche, et était très souvent cherché par ses coéquipiers. Jusqu'à créer une Ntep dépendance.
Amalfitano : « Rennes est sur la bonne voie »
Depuis son départ, en sept matchs, Rennes n'a pas gagné et n'a marqué que cinq buts, exception faite de la victoire à Biarritz en Coupe de France. Mais ses ex-partenaires semblent en train de digérer son départ et celui de Kamil Grosicki. Comme si les individualités étaient en train d'être supplantées par un collectif mieux huilé. « Le coach met en place depuis cet été une équipe qu'il fignole de plus en plus. On est en progression, constate Amalfitano. Il faut peut-être apporter plus de tranchant, de détermination, mais l'équipe est sur la bonne voie. Depuis que je suis arrivé, j'ai l'impression que cette équipe mérite mieux. » Mieux au niveau comptable. Comme une victoire. Histoire de pouvoir dire, concrètement, que ça va mieux.

 
4 commentaires - L1 - Rennes : Des recrues qui font du bien au Stade Rennais
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]