Reims : Guégan s'excuse " auprès des supporters "

Reims : Guégan s'excuse ©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 2 janvier

Olivier Guégan n'a pas caché son désarroi après l'humiliation subie par le Stade de Reims samedi en 32emes de finale de la Coupe de France, avec une lourde défaite à Chambly, pensionnaire de National (4-1).

Cette fois, Reims a touché le fond. Déjà mal en point en Ligue 1, où ils occupent la 17eme place après n'avoir gagné qu'un seul de leurs onze derniers matchs, les Champenois ont vécu une énorme désillusion samedi pour leur entrée en lice en Coupe de France. Ils ont été corrigés sur la pelouse de Chambly, 10eme de National, en 32emes de finale (4-1). Et encore, l'addition aurait été plus lourde si Nicolas de Préville n'avait pas transformé un penalty en toute fin de rencontre pour sauver les apparences. Mais personne n'est dupe, surtout pas Olivier Guégan. « C'est honteux ce qu'il s'est passé ce soir (samedi), je m'excuse auprès des supporters », a lâché l'entraîneur rémois après la rencontre.

Guégan : « Il n'y a plus de leviers »
Auteurs d'un excellent début de saison, sur la lancée du printemps dernier et d'un maintien en L1 acquis de haute lutte, les Rémois figuraient dans le Top 5 du championnat après huit journées. Mais la belle dynamique s'est largement effritée depuis. Le bilan toutes compétitions confondues depuis début octobre est catastrophique : une victoire, trois nuls et neuf défaites, dont une à Dijon en 16eme de finale de la Coupe de la Ligue (2-1), là aussi contre une équipe évoluant à un échelon inférieur. Cette lente désagrégation, Guégan se l'explique par une forme de lassitude au sein de son effectif. « Ce groupe se bat depuis quatre ans pour le maintien, il manque de fraîcheur et il n'y a plus de leviers. » Un discours qui ne dit rien de bon pour l'avenir de l'ancien adjoint d'Hubert Fournier et de Jean-Luc Vasseur sur le banc rémois.

Entraînement programmé dimanche matin
Le principal intéressé se sait sur la sellette. « Si c'est l'entraîneur le problème, je suis prêt à l'admettre. Moi je soutiens les joueurs, mais est-ce que les joueurs me soutiennent ? Il faut leur poser la question. » Son capitaine, Aissa Mandi, sous-entend que la réponse est positive et place ses coéquipiers devant leurs responsabilités. « Ce n'est pas un problème d'entraîneur, mais un problème que nous les joueurs devront résoudre. C'est bien beau de parler, si c'est pour faire ces matches après... » Dans l'espoir d'actionner un levier qui ne l'avait pas encore été, Guégan a convoqué tous ses joueurs dimanche matin pour une séance d'entraînement. « On n'a plus de temps à perdre » », s'est-il justifié. D'autant que la réception de Toulouse, concurrent direct pour le maintien, se profile le week-end prochain. Un match qui pourrait conditionner la suite de la saison rémoise.

 
8 commentaires - Reims : Guégan s'excuse " auprès des supporters "
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]